Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 5,76

ou
 
   
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La fabrique du crétin : La mort programmée de l'école [Broché]

Jean-Paul Brighelli , Bernard Lecherbonnier
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.



Description de l'ouvrage

22 août 2005 ESSAIS
Nos enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser. Le constat est terrible, et ses causes moins obscures qu'on ne veut bien le dire. Un enchaînement de bonnes intentions mal maîtrisées et de calculs intéressés a délité en une trentaine d'années ce qui fut l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Faut-il incriminer les politiques, les profs, les parents, les syndicats, les programmes ? En tout cas, la Nouvelle Pédagogie a fait ses " preuves " : l'école a cessé d'être le moteur d'un ascenseur social défaillant. Ceux qui sont nés dans la rue, désormais, y restent. Dès lors, que faire ?

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jean-Paul Brighelli analyse avec une lucidité féroce, sans nostalgie exagérée, cette école de la réussite devenue si souvent école de l'échec programmé et donne des solutions pour une école de demain. Normalien, agrégé de Lettres, il a, du collège à l'université, parcouru l'essentiel du paysage éducatif. Longtemps impliqué dans l'édition scolaire et parascolaire, il en démonte au passage les mécanismes et les intérêts convergents.

Détails sur le produit

  • Broché: 221 pages
  • Editeur : Jean-Claude Gawsewitch (22 août 2005)
  • Collection : ESSAIS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2350130355
  • ISBN-13: 978-2350130354
  • Dimensions du produit: 19,2 x 14 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 75.059 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
90 internautes sur 103 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un triste reflet de la réalité. 12 mars 2006
Format:Broché
Je n'ai que 18 ans et pourtant déjà l'inefficacité totale du système scolaire me révolte depuis longtemps! Les élèves ne savent plus écrire, comme le dit monsieur Brighelli, à un point réellement inimaginable: moi-même je n'ai échappé à cette triste réalité que parce que je suis un autodidacte; n'est-ce pas grave que de pouvoir constater cela? La plupart des gens qui critiqueront ce livre sont des profs. Ou des espèces de hippies qui ne comprennent pas que leur philosophie est obsolète. Bref, quoi qu'il en soit, je conseille à tout le monde de lire ce livre, même si tout n'est pas à prendre au premier degré!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Prendre partie ou partie pris... 27 avril 2006
Par Loumer
Format:Broché
Un bon moment de réflexion qui fait poser le livre à certains moments pour se remémorer effectivement...il souligne la consigne donnée aux enseignants en Algérie de ne pas traiter des classiques, des grands auteurs mais de s'intéresser aux vécus des enfants afin de ne pas développer un esprit critique qui pourrait nuire !!!! m'a interpellé ! Développer le ludique, donner valeur égale à toutes les idées pour ne pas apprendre à selectionner, à critique, à faire des choix...c'est plus qu'intéressant ...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
60 internautes sur 70 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 édifiant 2 novembre 2005
Format:Broché
"Outrancier" ce livre ? J'en doute. Ce que décrit Brighelli est la suite logique de la déconfiture de l'école primaire. POur s'en convaincre, il suffit de lire d'autres livres sur le sujet (rachel boutonnet par ex). Cela ressemble parfois à de la science fiction et c'est pourtant la réalité. Les parents qui, comme moi, faisaient naïvement confiance à l'Education Nationale peuvent s'en mordre les doigts aujourd'hui au vu des dégâts constatés sur les enfants. Il est grand temps de tirer la sonnette d'alarme!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
41 internautes sur 48 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 BIEN PARLÉ 5 novembre 2005
Par stef54
Format:Broché|Achat vérifié
J´ai dévoré ce livre en 24h chrono, malgré d´autres activités.
A prendre au second degré, pas comme pain bénit. Mais ce sont des constatations que j´ai pu faire des années 1970 à mon départ à la retraite en 1990.
Notons en souriant que certains des commentaires négatifs sur ce livre...sont truffés de fautes d´orthographe...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Assez édifiant... 29 octobre 2010
Format:Broché
Le niveau d'un bac des années 60 n'est aujourd'hui atteint qu'à bac+3.
Le volume d'heures d'apprentissage, premier facteur de succès de l'apprentissage, est en constante chute.
Ces heures sont remplacées par des activités non scolaires et, pour ceux qui le peuvent, par des cours privés.
On favorise l'apprentissage de compétences étriquées au détriment de la culture générale qui seule est capable de mettre en capacité de penser de manière critique. Nos gamins étudient les textes pour eux-mêmes, au delà de leur fond. Ainsi on retrouve au même plan une coupure de presse et un texte de Mallarmé.

... et bien d'autres encore.

La dégradation n'est pas un hasard ni une conséquence de quelque fait extérieur : elle est voulue.
Le rôle de la fabrique du crétin (l'école du système libéral) n'est pas d'éduquer des citoyens critiques mais de satisfaire l'outil de production, et favoriser au passage la reproduction sociale (étanchéité des classes).
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
58 internautes sur 70 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 triste realite de l'ecole!!!! 19 janvier 2006
Par Un client
Format:Broché
Brighelli tire un constat très noir de l'école, une école qui n'est plus reconnue, ni par les parents, ni par les enfants. L'ecole est devenue tout ce que vous voulez mais plus un lieu de connaissance , savoir , de culture,malheureusement pour les enfants.
Il dénonce cette école à 2 vitesses, pour reussir il faut être né sous la"bonne etoile et faire parti des beaux quartiers", pas de place pour les autres encore moins pour les enfants d'ouvriers vivant dans les banlieux difficiles ...;
Un livre à lire et à relire. Realite expliquée avec beaucoup d'humours et ecrit de belle facon.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
19 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Être ou ne pas être... 29 août 2006
Par G. S.
Format:Broché|Achat vérifié
Sans doute pour quelques-uns Brighelli est-il un nostalgique... Peut-être alors devraient-ils le lire avec moins de parti pris et plus de dicernement car, malheureusement, ce qu'avance l'auteur, même s'il n'évite pas toujours l'outrance, n'est que trop réel et commence de se sentir plus que nettement dans l'enseignement supérieur, lequel hérite, évidemment, des 80 % rêvés par ces uns... Rappelons à ce propos que certains deviendront enseignants... L'élève au centre ? prône une politique déjà ancienne... Encore faut-il qu'on lui donne les moyens d'en sortir... A ceux qui n'ont pas compris, il me semble qu'il convient de les renvoyer également à l'ouvrage du préfacier de Brighelli, Bernard Lecherbonnier : "Pourquoi veulent-ils tuer le français ?", mais ici comme ailleurs : "Il n'est de pire sourd que celui qui met des oeillères sur sa langue." (Mic Delinx, in : La Jungle en folie.)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Excellent livre à mettre entre toutes les mains !
Ce livre, fort bien écrit, met en évidence les dysfonctionnements de l'éducation nationale et nous montre comment nous en sommes arrivés à ce que... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par HELEUX
5.0 étoiles sur 5 Fabrique
Ouvrage très intéressant, complètement d'actualité, et qui fait le point sur les réformes successives de l'enseignement depuis quelque quarante... Lire la suite
Publié il y a 10 mois par Chantelot
4.0 étoiles sur 5 Fabrique du cretin
Comment faire pour que les professeurs cessent de se laisser raconter des histoires par les enfants, et ne se retrouvent pas dans une époque déjà... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par Buffle P
2.0 étoiles sur 5 trop caricatural
Ce livre aurait pu être intéressant si l'auteur avait fait une démarche plus scientifique sur les propos qu'il avance tellement ces propos sont caricaturaux et... Lire la suite
Publié il y a 18 mois par avislafabrique
4.0 étoiles sur 5 analyse réaliste. Hélas !
Pour outrancière qu'elle puisse parfois sembler, l'analyse est d'un réalisme qui fait froid dans le dos. Lire la suite
Publié le 9 juin 2012 par Rudi
5.0 étoiles sur 5 retour à l'école
Livre facile à lire, c'est un peu ce que je pense de l'état dans lequel se trouve une institution en piteuse état.
Publié le 1 juin 2012 par J-bernard Gaudron
5.0 étoiles sur 5 Simple, clair et malheureusement réaliste
Brighelli résume ce que chaque parent conscient et non "boboïsé" constate avec son simple bon sens: on n'apprend plus à lire à nos en enfants, et ne... Lire la suite
Publié le 7 décembre 2005 par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond"
1.0 étoiles sur 5 Dans le même registre que Rachel Boutonnet...
Encore un de ces ouvrages pour nostalgiques du "bon vieux temps" où la grammaire était chiante, ou l'école était ennuyeuse et triste, ou les... Lire la suite
Publié le 3 décembre 2005
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?