undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Acheter d'occasion
EUR 4,58
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par BetterWorldBooksFr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Expedié du Royaume-Uni. Quelques signes d'usage, et marques à l'intérieur possibles. Sous garantie de remboursement complet. Votre achat aide a lutter contre l'analphabetisme dans le monde.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La face cachée du Che Broché – 13 septembre 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,20 EUR 4,57

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Jacobo Machover est né à La Havane en 1954. Exilé en France depuis 1963, écrivain, journaliste, traducteur, maître de conférences à l'université d'Avignon, il enseigne également à l'université de Paris-XII et à l'École supérieure de gestion. Il agit en faveur du rétablissement de la liberté et de la démocratie à Cuba.



Détails sur le produit

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Buchet Chastel (13 septembre 2007)
  • Collection : Essais et documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2283022525
  • ISBN-13: 978-2283022528
  • Dimensions du produit: 19 x 1,5 x 11,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 142.533 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

2.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Meursault TOP 100 COMMENTATEURS le 31 janvier 2008
Format: Broché
Ce livre de Machover est incontestablement un grand livre, qui restaure non la face cachée de Che Guevara, mais la complexité du personnage, sa violence, son intransigeance, son fanatisme. A travers la lecture de l'ouvrage, le vrai Guevara prend chair, au dela du mythe savamment entretenu par l'extrême gauche pour en faire un héros. Avec brio, Machover fait défiler devant nos yeux le fils de bonne famille pommé qui trouve dans la religion marxiste un sens de sa vie et va, avec la foi du converti, convertir à la pointe du fusil les cubains et soutenir une dictature sanglante.

La violence des réactions de certains défenseurs acharnés du boucher de la Havane souligne la justesse et la nécessité de ce livre. A lire et à relire.

Si mon commentaire vous a été utile ou vous a plu, vous pouvez me le dire en cliquant sur "Oui" juste en dessous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bob 38 le 1 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
une analyse intéressante du Che , de sa vie, sa pensée, son action....L'image du Che, figée pour l'éternité par une photo...une éternelle jeunesse ....une mort qui en fait un martyr....l'utilisation du Che mort par Fidel.... Tout cela est intéressant mais pour le reste guère convaincant...Aucune révélation en vérité... On sait bien que le Che a dirigé les exécutions lorsqu'il dirigeait la prison de la Cabana...Rien de bien renversant. Il faut connaître la face obscure du Che,cela n'enlève rien au personnage....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par maquisard le 11 octobre 2010
Format: Broché Achat vérifié
Je suis assez mitigé sur ce livre:

- D'un coté je pense que ce livre à le mérite de stopper l'image trop humaniste ou idéologique que certains attribue au Che.

- De l'autre je pense qu'un livre ne faisant référence qu'au mauvais coté du Che est restrictif et incomplet pour se faire vraiment une opinion du che.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Unvola TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 26 juin 2010
Format: Broché Achat vérifié
Jacobo Machover, Cubain d'origine, journaliste, écrivain et maître de conférences à l'université d'Avignon, nous présente à travers ce livre, la vie et surtout la terrifiante personnalité d'Ernesto Guevara dit le "Che", CRIMINEL, dans la lignée des : Lénine, Trotski, Staline, Mao Zedong, Hô Chi Minh, Pol Pot, Kim Il-Sung... sans oublier évidemment les frères Castro.

Cette oeuvre est passionnante car composée d'une foultitude de témoignages, tous plus horribles les uns que les autres, de survivants de la période du coup d'Etat renversant Batista en 1958 ; avec en prime de nombreux aveux du "Che", lui-même, décrivant les scènes de tortures psychologiques et physiques, et exécutions sommaires, qu'il a perpétré.

La seule chose qui le faisait "vibrer" dans l'existence, était l'application stricto sensu et donc haineuse et violente, de l'idéologie Marxiste-Léniniste, avec toujours cette sacro-sainte vision classiquement manichéenne, binaire, basique, aberrante, et fanatique que les communistes ont de la société.
Car pour eux, la société est composée d'un côté des "gentils amis" : les "hommes nouveaux", et de l'autre des "méchants ennemis" innocents : les "hommes anciens", les "ennemis de classe" à exterminer ou à déporter, lors de rafles souvent nocturnes par la police révolutionnaire.
Dans le cas de Cuba, il s'agissait des camps de travail, camps de concentration du premier "Goulag tropical" nommé U.M.A.P., à partir de 1965.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
23 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par jeanpasse le 8 décembre 2007
Format: Broché Achat vérifié
Un vrai travail d'investigation, richement documenté, sans passion. Le mythe fabriqué par la propagande perd ses pétales, et laisse apparaître un personnage prêt à tout pour la Cause, sans disciples.
On reste une fois de plus stupéfait face à la complaisance de beaucoup d'intellectuels et d'artistes, pourtant capables de s'informer, qui alimentent l'hagiographie avec zèle. Ce n'est rien d'autre que du négationnisme; mais celui-là n'est jamais critiqué, bien au contraire...
5 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Compay le 18 septembre 2009
Format: Broché
Guevara et les fréres Castro ont rapidement tombé le masque . Exactions, crimes et fusillades ont accompagnés leur incompétence économique. Et d'un pays qui figurait parmi les plus riches d'Amerique Latine, ils en ont fait un pays sous developpé où la misére accompagne la terreur politique. La peine de mort qui avait été abolie a été rétablie dans les premiers temps dela Révolution. Aujourd'hui , le lider maximo se meurt tel le patriarche de Garcia Marquez pendant que son cadet préserve les acquis de la misére idéologique. Les temps changent, on ne parle plus du grand bordel qu'était Cuba du temps de Batista parce qu'aujourd'hui les filles se vendent contre du savon et des tee shirt. On ne parle plus de Lansky et de la mafia yankee parce que la nouvelle - celle du Parti, tient tout le secteur lucratif (hotel,tourisme) . Merci à J Machover de nous avoir dévoilé tout cela . Je l'ai vu également de mes yeux , loin toutefois des belles plages de Varadero. Guevara ? Un vrai symbole de la revolution cubaine : tout ce qu'il a touché, il l'a détruit ou pourri. Que descansen en paz sus victimas.
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?