La guerre sans l'aimer : Journal d'un écrivain au cœur du... et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La guerre sans l'aimer: J... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock. Expédié sous 24h
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La guerre sans l'aimer: Journal d'un écrivain au coeur du printemps libyen Broché – 9 novembre 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,40
EUR 8,99 EUR 2,89

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La guerre sans l'aimer: Journal d'un écrivain au coeur du printemps libyen + Hôtel Europe: suivi de Réflexions sur un nouvel âge sombre
Prix pour les deux : EUR 40,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

C'est le journal de l auteur, expurgé, naturellement, de tout ce qui ne concerne pas, de près ou de loin, cette affaire libyenne mais c'est vraiment son journal, jour après jour, presque heure par heure, pendant la période qu'aura duré cette guerre. Tout commence avec l'arrivée à Tobrouk, dans un camion de légumes brinquebalant. Passent, à travers les pages, des chefs de guerre, des civils devenus combattants, des scènes de reportage, des portraits. Surgit Nicolas Sarkozy à qui Bernard-Henri Lévy, comme on sait, amena les dirigeants du Conseil National de Transition. Un Président africain lâchant son « frère » Kadhafi. Hillary Clinton. Un capitaine de bateau de pêche maltais emmenant l auteur jusqu à la ville martyre de Misrata. Les silhouettes d aînés prestigieux. La mémoire de la guerre d Espagne. Le souvenir d un père héroïque dont on se demande, soudain, s il n aurait pas pu passer, en 1943, par Bir-Hakeim. Et, bien sûr, chemin faisant, une réflexion de fond sur les printemps arabes où ils vont, ce qu ils veulent et ce qu il est permis d en espérer. Ou une méditation philosophique sur ce « devoir d ingérence » qui a été le grand combat d une génération et qui a trouvé, en Libye, sa première vraie application.

Biographie de l'auteur

Philosophe, écrivain, directeur de la revue La Règle du Jeu, éditeur chez Grasset, président du Conseil de Surveillance de Arte-France, Bernard-Henri Lévy signe ici son deuxième texte de théâtre.



Détails sur le produit

  • Broché: 648 pages
  • Editeur : Grasset (9 novembre 2011)
  • Collection : Essais Français
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2246790840
  • ISBN-13: 978-2246790846
  • Dimensions du produit: 20,5 x 4,5 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 1.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 114.241 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

1.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 27 avril 2013
Format: Broché
Reprise in extenso d'un article publié sur le site de bellaciao.org au sujet de la condamnation de BHL

Même la justice française condamne BHL…
vendredi 26 avril 2013 - 19h27

Depuis quarante ans, les élucubrations de Bernard-Henri Lévy lui ont valu les réprimandes et les sarcasmes d’intellectuels aussi divers que Raymond Aron, Pierre Vidal-Naquet, Gilles Deleuze, Pierre Bourdieu... Cela n’a nullement empêché le "philosophe préféré des médias" d’empiler les signes de reconnaissance de la bonne société et de multiplier les propos diffamatoires. Avec un argumentaire plutôt subtil : tous ses ennemis politiques seraient assimilables à des nazis...

La liste des bourdes et des calomnies de notre intellectuel de parodie est longue et ancienne. Il a pour distinction de s’être à peu près trompé sur tout. Soucieux d’accomplir un travail de mémoire sur les impostures intellectuelles de BHL, Le Monde diplomatique a, il y a quelques années, regroupé et classé toutes ses calembredaines dans un dossier très détaillé.

Mais rien n’y faisait. Les présidents français passaient (François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande), et chacun recevait Bernard-Henri Lévy à l’Elysée, comme si une telle charge relevait de son office au même titre que la désignation du premier ministre et la possession des codes nucléaires. Parfois, des présidents lui confiaient même une mission officielle ou semi officielle (en Bosnie dans le cas de Mitterrand, en Afghanistan avec Chirac, en Libye avec Sarkozy).
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 9 juillet 2012
Format: Broché
"La Libye appliquera la charia"...Quant au Mali, il a récupéré le trop-plein d'AQMI...A ce stade, ce n'est plus de la....c'est pire ("C'est plus qu'un crime, c'est une faute...Talleyrand à propos de l'éxécution du Duc d'Enghien)...Un tel niveau, ça laisse pantois...;
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cocassin TOP 100 COMMENTATEURS le 15 février 2012
Format: Broché
livre s'apparentant à de la propagande et d'une platitude indigne de publication ; on a les "philosophes" qu'on mérite.Avec BHL on a le pire de la déviance de nos société démocratique qui, par ignorance, naiveté ou complicité, suivent sans le voir les mêmes travers du passé, alors que tout les symptomes sont là : pensée unique et fermée sur elle-même, clientélisme, chosification ou diabolisation d'ennemi désigné, culte du bouc émissaire, bonne conscience à peu de frais...plus que dispensable donc.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par G.G. le 3 août 2014
Format: Broché
TAISEZ-VOUS ! Ne parlez plus, n'écrivez plus ! Les Français en ont assez de vos mensonges. Honte à vous ! S'il vous plait, trouvez-vous un refuge loin, très loin ... Ne plus entendre parler de vous sera un soulagement pour tous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
34 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile  Par kim le 2 février 2012
Format: Broché
Ce livre est la preuve de la dégradation morale de ce qui reste des démocraties européennes. BHL est considéré comme être le plus grand intellectuel francais contemporain. Pour moi il est la plus grande honte contemporaine!
Et d'ailleurs je m'étonne à ce qu'il n'y ait pas plus de commentaires de lecteurs, probablement parce qu'amazon.fr efface les commentaires négatifs??? Hourraaaa, vive la révolution du printemps tant appréciée en Janvier 2011 grâce à la liberté d'expression sur Internet pour être censurée même pas un an après!
J'aurai mieux fait de donner mon argent en dons pour les victimes libyennes que de jeter cet argent par la fenêtre en achetant ce livre.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?