ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La légende du cinéma à Monaco [Broché]

Henry-Jean Servat , Albert de Monaco

Prix : EUR 30,45 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Description de l'ouvrage

13 avril 2007 ALBUMS
Un beau jour de 1954, une succession de plans, somptueux, du film d'Hitchcock La Main au collet montrait Grâce Kelly, star hollywoodienne de renom, qui découvrait la principauté de Monaco. La vision était prémonitoire. La comédienne, installée dans un coupé bleu chromé, surplombait un paysage de rêve où se montraient, aisément identifiables, le palais (sans drapeau), le casino, le port et l'hôtel de Paris. L'année suivante, la blonde la plus chic du cinéma américain, en visite au festival de Cannes, revenait passer une journée sur le Rocher et y rencontrait Son Altesse Sérénissime Rainier III. Une année plus tard encore, en 1956, miss Grâce Patricia Kelly épousait le prince souverain, et Monaco entrait dans la légende.
Cet ouvrage, recueil d'anecdotes inédites et d'histoires secrètes, raconte comment une principauté méditerranéenne est devenue un studio de cinéma à ciel ouvert mais aussi un lieu important du septième art.
Recensant les séjours de gens du spectacle dans la principauté, les projets cinématographiques avec Aristote Onassis lorsqu'il dirigeait la Société des bains de mer, les rôles proposés à la princesse et qu'elle refusa, La Légende du cinéma à Monaco évoque tous les films mis en boîte sur le Rocher. Et nous promène, avec humour, dans un monde spectaculaire et scintillant qui atteste de l'histoire et de la richesse d'un pays.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Son passager porte un foulard de soie imprimé de minuscules petits pois noué autour du cou. Il lui fait remarquer, le plus délicatement du monde, qu'elle conduit bien trop mollement - que tous deux se traînent même comme de pauvres escargots sur la route à lacets. La conductrice se décide soudain à appuyer sur le champignon, augmen­tant brutalement la vitesse de la voiture. Le film La Main au collet en est à sa cinquante-huitième minute de projection et, dès lors, tout s'accélère. Le véhicule bleu, un coupé chromé muni de pneus à flancs blancs, grimpe la côte, emballe les chevaux de son moteur et arrive à vive allure sur la route de la Grande Corniche surplombant la Méditerranée, que l'on voit danser sur la gauche, dans le golfe clair. Lorsque les deux acteurs sont cadrés de face ou de trois quarts, on devine en toile de fond des transparences comme les films dramatiques d'alors en utilisaient lorsqu'ils intégraient une scène d'action au récit. Puis, sur un brusque coup de volant, la voiture quitte la chaussée goudronnée, roule sur un chemin de terre, brinquebale sur des caillasses, ralentit sur un terre-plein broussailleux et, surplombant le proche précipice, opère un formidable et impeccable tête-à-queue pour s'immobiliser en sens inverse. La conductrice coupe le moteur ; son passager, médusé par la prouesse sportive, se tait, son foulard de soie toujours impeccablement noué autour du cou. Tandis que le véhicule bleu se retrouve garé presque à l'aplomb du vide, les deux personnages échangent, comme si de rien n'était, des propos galants. La femme, restée assise derrière son volant, s'extasie notamment, telle une enfant éblouie, sur la splendeur qui s'offre à leur regard, à leurs pieds et face à eux. Au coeur d'un paysage de bord de mer naturellement grandiose et écrasé de soleil, le monsieur, bronzé, distingué et élégant, se montre très intéressé par la demoiselle blonde assise à ses côtés, ultrachic dans sa jupe-corsage rose avec foulard assorti et gants blancs ajourés.

Biographie de l'auteur

Jean Henri Servat, journaliste et écrivain, a été chroniqueur théâtral au quotidien libération avant de travailler pour le magazine international Paris-Match. Il a déjà publié 25 ouvrages, notamment des biographies de Barbara, Jean Marais, Alain Delon et Dalida, chez Albin Michel, Flammarion, Denoël, Le Pré aux Clercs. Deux de ses derniers ouvrages, La Légende de Saint-Tropez (préface manuscrite de Brigitte Bardot) et la Légende de Cannes (préface manuscrite d'Isabelle Adjani), parus aux éditions Assouline, ont été traduits en anglais.

Détails sur le produit


Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Commentaires en ligne 

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?