undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
EUR 28,50 + EUR 2,79 Livraison
En stock. Vendu par laurius
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par Kizbi
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: STOCKAGE, EXPEDITION, SUIVI et SAV par KIZBI.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • La maison du docteur Edwardes
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

La maison du docteur Edwardes


Prix : EUR 28,50
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par laurius.
7 neufs à partir de EUR 28,50 15 d'occasion à partir de EUR 12,86

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La maison du docteur Edwardes + Les Enchaînés + Soupçons
Prix pour les trois: EUR 50,99

Ces articles sont vendus et expédiés par des vendeurs différents.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Gregory Peck, Michael Chekhov, Leo G. Carroll, Rhonda Fleming, John Emery
  • Réalisateurs : Alfred Hitchcock
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Aventi Distribution
  • Date de sortie du DVD : 17 novembre 2005
  • Durée : 107 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • ASIN: B0001XJNPO
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.023 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Synopsis

Hitchcock et son producteur, David O' Selznick, étaient passionnés par la psychanalyse. D'où ce projet où le nouveau directeur d'un asile se révèle être un imposteur, traumatisé par l'accident de son frère dont il se sent responsable. Ingrid Bergman incarne la lumière qui sauve le héros des ténèbres. Un film en NB mais avec une très courte séquence en couleurs et avec la célèbre scène onirique dessinée par Salvador Dalí.

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Corinne M TOP 500 COMMENTATEURS le 27 avril 2008
Format: DVD
J'aime bien les films d'Hithcock et en particulier ceux de cette époque ...où tous les ingrédients d'un grand film étaient réunis: Un très bon scénario, une excellente mise en scène (sobre où le moindre détail a son importance), des prises de vues N&B qui intensifient le suspense ...et des acteurs sensationnels (la très belle Ingrid Bergman qui s'humanise en tombant amoureuse et un Grégory Peck amnésique, rongé par les doutes et la culpabilité...). Par certains côté, il y a des ressemblances avec "Pas de printemps pour Marnie". En effet, tout comme Marnie, le héros est pertubé devant une couleur et cache en lui un secret oublié qui l'obsède ...

Quelques montages peuvent paraître grossiers aujourd'hui (en particulier celui de la descente à skis ...), mais il faut noter l'importance des symboles plus que le côté technique. A noter la participation de Salvator Dali à la réalisation des scènes de rêves de G PecK ...

Du grand cinéma, un film à voir et à revoir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par SebastoPol COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 4 février 2006
Format: DVD
Constance Peterson (Ingrid Bergman) est médecin dans un asile d'aliénés. Le directeur de l'asile, le docteur Murchison (Leo G. Caroll) étant mis à la retraite, on attend l'arrivée de son successeur, le docteur Edwardes (Gregory Peck). Constance tombe amoureuse de celui que tous prennent pour le docteur Edwardes avant de comprendre qu'il s'agit d'un usurpateur souffrant d'amnésie. Quand il prend conscience de cette amnésie, le faux docteur croit avoir tué le docteur Edwardes et s'enfuit de la clinique...

Sir Alfred Hitchcock sacrifia à la psychanalyse qui était alors à la mode comme son coreligionnaire Fritz Lang à travers "le Secret derrière la Porte". De nombreux puristes mépriseront le traitement de la psychanalyse par Hollywood en général et par Hitchcock en particulier.
Les scènes de rêve/hallucination ont été dessinées par Salvador Dali, lequel avait imaginé beaucoup d'autres choses qui ne purent être tournées.
Le suspense reste présent de la première à la dernière minute. Le scénario de Ben Hecht fait preuve à la fois simplicité et d'originalité.
Au final, sir Alfred brosse un film romanesque aux relents psychanalytiques offrant un message optimiste où l'amour dompte la mort et la folie.
Miklos Rozsa remporta pour le film l'Oscar de la meilleure musique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par NMN le discophage TOP 500 COMMENTATEURS le 3 septembre 2009
Format: DVD
La Maison du Dr Edwardes (1945) est le 31è film d'Hitchcock, le 8è tourné aux Etats-Unis, entre Lifeboat et les Enchaînés.

Les thèmes principaux de la culpabilité et de la confiance y sont traités de façon convaincante et la psychologie des personnages est à la hauteur (c'est le moins qu'on pouvait demander à un film ayant pour toile de fond la psychologie!).

A la symbolique hitchcockienne récurrente des portes, des escaliers qu'on monte et qu'on descend selon selon état psychologique, des lunettes qu'on tripote sans arrêt (liées aux yeux)s'ajoute celle de la valeur Blanc et de la Rayure. On s'amusera à dénombrer toutes les fois que l'on rencontrera des rayures pour se rendre compte de l'imagination débridée d'Hitchcock : barreaux de chaises, colonnes cannelées, tapisseries des fauteuils et des murs, rainures sur la nappe à l'aide de la fourchette, griffures des ongles sur le dos de la main (les premières dans le film), les ombres portées des stores (qui passent volontiers sur les personnages), les lattes de ces stores (à travers lesquelles on voit pour la première fois et en plongée le "Dr Edwardes"), les plis des rideaux, les balustrades d'escaliers, les motifs de la robe de chambre et de la couverture, les barreaux du guichet de la gare, les rails de train, les traces de luge sur la neige, les grilles aux barreaux pointus... Le film entier est pris dans une géométrie de rayures. Quant au Blanc, c'est bien sûr toutes les taches de la même valeur du film tourné en noir... et blanc, le lait du verre, la salle de bain, la neige, les blouses des chirurgiens...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 2 juin 2009
Format: DVD
Excellent thriller qui vous tient sous son charme de la première à la dernière minute. Ingrid Bergman y resplendit d'une beauté intemporelle. Seule réserve, au demeurant mineure: les notions psychanalytiques qu'y développe Hitchcock peuvent paraître aujourd'hui un rien simplistes. Pour le reste, rien à dire, sinon bravo!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Atri TOP 50 COMMENTATEURS le 27 février 2012
Format: DVD
rien que la séquence de rêve allégorique mérite la vue du film, où la psychologie est le moteur de toutes les actions entre les personnages.Psychologie ludique à la façon de Hitchcock, mais rehaussée par l'intervention de Dali, et le comportement de Gregory Peck, qui trouve là un grand rôle dramatique...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?