La malédiction d'Edgar et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La malédiction d'E... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Amazon rachète votre
article EUR 0,51 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La malédiction d'Edgar Broché – 31 août 2006


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,00
EUR 8,50 EUR 0,51

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 9,00 Livraison à EUR 0,01. Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La malédiction d'Edgar + Une exécution ordinaire + Avenue des Géants
Prix pour les trois: EUR 25,50

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue :

Ce matin-là, New York avait revêtu son uni­forme des mauvais jours. Gris. Une nappe sombre effleurait la cime des gratte-ciel. Un vent espiègle et glacé tourbillonnait, s'engouffrant, fantasque, dans les avenues et les rues tirées au cordeau. Le bulletin d'information, filtré par la vitre qui me séparait du chauffeur haïtien de mon taxi, tournait en boucle. Nous étions pris au milieu de la foule impressionnante qui, comme chaque jour, se diri­geait vers les lieux où se crée la richesse. On annonçait des pluies givrantes en début d'après-midi et le présentateur de la radio, excité par la situation, s'étendait sur les risques de paralysie de la ville et de ses alentours. Une particularité de New York à certains moments de l'hiver : la pluie balayée par le vent se répand sur la chaussée en une fine pellicule de glace transparente et traître, et en quelques minutes, fige piétons et automobilistes.
Il était conseillé de quitter la ville et de rentrer chez soi avant le début de l'après-midi. La perspective de cette journée écourtée rendait les gens nerveux. La cité trépidante entassait encore, dans ses hauts immeubles, tous ceux qu'elle libérerait sur les routes du New Jersey et du Connecticut quelques heures plus tard.
J'étais d'humeur maussade. En me donnant rendez-vous à une heure aussi matinale, la femme que je devais rencontrer m'avait obligé à venir de La Nouvelle-Orléans la veille, et à dépenser une fortune pour une nuit dans un hôtel à peine correct, pas trop éloigné de sa maison d'édition. En bas de l'immeuble qui datait des années quarante, quelques irréductibles tiraient désespérément sur leur dernière cigarette avant que le froid ne leur gèle les doigts. Après m'avoir laissé patienter le temps nécessaire pour me rappeler que c'était moi qui avais sollicité cet entretien, elle me reçut dans un bureau étriqué où le désordre provoqué par l'abondance de livres et de publications contrastait avec la rigueur de sa mise.

Revue de presse

John Edgar Hoover, à la tête du FBI pendant près d'un demi-siècle, a imposé son ombre à tous les dirigeants américains. De 1924 à 1972, les plus grands personnages des États-Unis seront traqués par celui qui s'est érigé en garant de la morale...


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,51
Vendez La malédiction d'Edgar contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,51, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 512 pages
  • Editeur : Folio (31 août 2006)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207033967X
  • ISBN-13: 978-2070339679
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (40 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 8.301 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Marc Dugain est né au Sénégal en 1957. Après des études de sciences politiques et de finance, il a exercé différentes fonctions dans la finance et le transport aérien avant de se consacrer à l'écriture. La Chambre des officiers, son premier roman, paru en 1998, a reçu dix-huit prix littéraires, dont le prix des Libraires, le prix Nimier et le prix des Deux-Magots. Il a été traduit en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Adapté au cinéma par François Dupeyron, ce film a représenté la France au Festival de Cannes et a reçu deux Césars. Après Campagne Anglaise et Heureux comme Dieu en France, prix du meilleur roman français 2002 en Chine, il signe avec La malédiction d'Edgar un portrait fascinant de J. Edgar Hoover. En 2010, il réalise et porte à l'écran Une exécution ordinaire. Après un recueil de nouvelles salué par la critique, En bas, les nuages, Marc Dugain signe avec L'insomnie des étoiles son sixième roman.

© C.Hélie

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Zazou VOIX VINE le 31 mai 2010
Format: Broché
Marc Dugain s'offre le plaisir de mélanger entre fiction et document l'histoire d'un homme influent du XXème siècle, celui qui fut directeur du FBI pendant presque 50 ans, Edgar Hoover. Si le livre se fait les yeux et les oreilles de l'Histoire, c'est avant tout tout en discrétion que Dugain nous fait découvrir la réalité de la politique (malversation, compromission), et des hommes qui furent présidents des Etats-Unis. Ces derniers apparaissent sous un bien mauvais jour, de l'incompétent au jouisseur, et cela vu par les yeux du directeur du FBI ternit l'image que l'Amérique a retenu d'eux. Néanmoins, le seul souci de ce livre est peut-être d'être ni tout à fait un roman, ni tout à fait une étude historique.

Il ne reste alors qu'à se plonger dans les méandres de la pensée d'Hoover, présentée par son adjoint, dévoué dans le travail comme dans la vie privée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tiwix TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 25 avril 2006
Format: Broché
Cet ouvrage est revendiqué comme une réécriture sous forme autobiographique des mémoires prêtées à Clyde Tolson, amant fidèle d'Edgar Hoover.

Le doute à propos de la véracité des propos ou situations reste donc présent en permanence lors de la lecture. Et c'est tant mieux !! Car ce livre, sans avoir besoin de révélations fracassantes, montre comment au nom de la raison d'état, l'alliance de l'argent, du sexe, de la compromission et de l'hypocrisie aurait permis de gouverner pendant près d'un demi siècle la première puissance mondiale. A faire froid dans le dos.

J'aimerais tellement être convaincu que de telles pratiques, si elles ont existé, sont complètement abandonnées de nos jours...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Aristide France TOP 1000 COMMENTATEURS le 18 février 2012
Format: Broché
C'est toujours un peu casse-gueule le roman historique, surtout le risque de la fresque qui veut trop embrasser. Mais Marc Dugain s'en sort plutôt bien et restitue la société politique des années 30 aux années 70 à travers le récit de Clyde Tolson, second indéfectible et amant du légendaire sulfureux Edgar Hoover, le patron pendant 50 ans du FBI. Il nous plonge dans les arcanes sombres du pouvoir, d'une police secrète prête à toutes les manipulations par anticommunisme hystérique et puritanisme. Et là où il y a de la morale conservatrice, il y a de l'hypocrisie à proximité: c'est ce que nous enseigne la malédiction d'Edgar en même temps qu'une bonne introduction à la vie politique américaine à travers un roman efficace.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick50 TOP 50 COMMENTATEURS le 21 novembre 2014
Format: Format Kindle
Il s'est passé quelques années entre la rédaction du livre et la genèse du film. Et si l'auteur n'égratignait pas trop le mythe Kennedy dans le livre, il y va carrément dans le film (diffusé sur ARTE). Cette liberté de ton donne beaucoup de véracité au film, même si on entends toujours dans d'autres médias le rabâchage de l'imagerie d'épinal (Kennedy était le meilleur des présidents et il a été tué par Lee Harvey Oswald).
C'était tout juste si on n'entendait pas que le père des Kennedy n'avait pas été béni par la Sainte Vierge... alors qu'il avait fait fortune dans le trafic d'alcool avec la mafia ainsi que dans le crack boursier de 1929... mais lui ne s'était pas fait prendre.
Le livre comme le film ne font pas mystère du fait que John Kennedy est élu avec l'aide de la mafia. Mais le film est plus clair sur les maladresses politiques des deux frères, qui se font des ennemis chez les gens qui ont des responsabilités et un peu de bon sens tout en réussissant à faire croire au bon peuple qu'ils sont les hommes de la situation. Que ce soit le drame de la baie de Cochons où J. Kennedy a envoyé des milliers d'homme à la mort sans lever le petit doigt, l'affaire des fusées de Cuba ou la guerre du Vietnam, quand on gratte un peu, on trouve le contraire de ce que les Kennedy réussissaient à faire avaler aux médias.
Le livre comme le film montrent bien la lucidité d'Edgar Hoover sur l'ensemble de ces sujets. Bien sûr, il était extrêmement bien informé... mais les Kennedy aussi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par NICOLE BAZIN le 29 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Je me suis régalée à la lecture de ce livre, qui est écrit d'une manière qui nous tient en haleine. Nous avons beau connaître (plus ou moins) les déboires de la famille KENNEDY et les polémiques qui ont circulé après l'assassinat du Président, ce récit ouvre certains "placards" où se trouvait encore pas mal de poussière et nous apprend que, finalement, quelle que soit la fonction, la notoriété et la réputation d'un homme, ou d'une femme, chacun reste avec ses peurs et sa fragilité, et que nous avons tous nos faiblesses, y compris ceux qui ont pour mission d'être "irréprochables".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?