ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,65
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La marche rouge : Les enfants perdus de l'hôpital général [Poche]

Marion Sigaut
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
Prix : EUR 8,70 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mercredi 30 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,65
Vendez La marche rouge : Les enfants perdus de l'hôpital général contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,65, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

11 mai 2013 Babel (Livre 1181)
En mai 1750, une rumeur persistante met Paris en émoi. On raconte que des agents de police déguisés s'emparent d'enfants et les envoient à l'Hôpital général. Des émeutes éclatent, des commissariats sont incendiés et des gardes tués. La sévère répression de cette "Marche rouge" se solde par des condamnations à mort. Fondé en 1656 par Louis XIV, l'Hôpital général était d'abord destiné à résoudre le problème de la mendicité par le "renfermement" des miséreux. Mais ensuite, il fut également utilisé pour isoler d'autres catégories de population comme les prostituées ou les enfants trouvés. Explorant les archives de la Salpêtrière qui, avec Bicêtre et La Pitié, formait l'Hôpital général, Marion Sigaut tente d'apporter une réponse aux questions les plus troubles : Que sont vraiment devenus les enfants perdus de l'Hôpital général ? Furent-ils livrés à des libertins qui en usaient en toute impunité ? Vendus à la Compagnie des Indes pour peupler la colonie du Mississippi ? Dans une enquête passionnante, Marion Sigaut éclaire les terribles scandales qu'étouffèrent les dirigeants de l'établissement.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La marche rouge : Les enfants perdus de l'hôpital général + Mourir à l'ombre des Lumières : L'énigme Damiens + 1789 : silence aux pauvres!
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Marion Sigaut est historienne. Née à Paris en 1950, elle a notamment publié, aux éditions Jacqueline Chambon, Mourir à l'ombre des Lumières (2010).

Détails sur le produit

  • Poche: 226 pages
  • Editeur : Actes Sud Editions (11 mai 2013)
  • Collection : Babel
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2330019750
  • ISBN-13: 978-2330019754
  • Dimensions du produit: 17,4 x 11 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.447 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une enquête historique 15 juin 2013
Par Daniel Roux TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
Tres bon livre d'histoire du 18eme siècle, expliquant entre autre le mouvement janséniste, les relations du Parlement et du Roi, et la création et la vie de l'hôpital général.
Egalement une plongée dans la pédophilie de réseau de certaines élites jouisseuse.
A lire pour mieux comprendre le règne de Louis XV
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Sans les conférences, point de salut 25 avril 2014
Par Bertrand
Format:Poche|Achat vérifié
On connaît l'historienne spécialiste du XVIII°Siècle. Cet ouvrage est une enquête sur le fonctionnement de l'hôpital général (au sens hospice, et pas dans son acception médicale actuelle), institution d'aide aux miséreux, qui a donné le ap de l'actuelle ap-hp . Cette étude se base sur plusieurs axes : le jansénisme au siècle des Lumières, le fonctionnement du Parlement de Paris (cour de Justice), l'hôpital général, des disparitions mystérieuses d'enfants et la pédocriminalité à cette époque. Ces axes sont intimements liés et le récit a tendance à suivre plusieurs fils à la fois, ce qui le rend par moment quelque peu confus, d'autant que certains points ne sont pas développés comme il le devraient. Il est vivement conseillé de se familiariser avec certaines notions, par exemple avec les conférences passionnantes de Marion Sigaut disponibles sur les sites de vidéo.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 un poil déçu... 12 février 2014
Par sieyes
Format:Poche|Achat vérifié
Marion Sigaut nous livre une hypothèse sur les étranges disparitions d'enfants à l'Hôpital Général au cours du XVIIIème siècle. Selon elle, ces enfants servaient à satisfaire les appétits pervers des précurseurs de Pierre B. , Jack L., Hubert V., Daniel C.B., Michel Polak, Woody A. et autre Roman P.
Ainsi tout change, et rien ne change...
Pas assez pointu pour une étude historique, pas assez vivant pour un récit, très honnêtement un peu sur ma faim sur le contenu et le style même si Marion Sigaut garde toute mon estime pour ses engagements libres et courageux.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Rien à redire 28 septembre 2013
Par Saml'ours
Format:Poche|Achat vérifié
Marion Sigaut quand elle se penche sur un domaine et qu'elle se donne la peine de fouiller, ça donne une enquête remarquable en tous points, des sources indiscutables. Bref, du taf de championne, bravo Marion !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?