La Mare au diable et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 2,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La mare au diable a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La mare au diable Poche – 17 novembre 2003


Voir les 81 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 5,95
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 2,00 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,97
CD, Livre audio
"Veuillez réessayer"
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 6,50

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La mare au diable + La Petite Fadette + François le Champi
Prix pour les trois: EUR 8,60

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

La collection des Petits Classiques Larousse comporte plus de 100 titres. Rénovée en 1998, elle a fêté ses 70 ans en 2003 et propose des textes classiques de littérature française, enseignés au collège et au lycée. Ces textes sont accompagnés d’un appareil pédagogique complet. Un livret pédagogique destiné aux professeurs complète cette offre à petit prix. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

" ... c'était un brouillard qui s'élevait avec la nuit, un de ces brouillards des soirs d'automne que la blancheur du clair de lune rend plus vagues et plus trompeurs encore ". Trompé, Germain l'est. Ensorcelé, même. La forêt l'emprisonne. Dieu ou diable, un sortilège le tient. Il ne retrouvera son chemin qu'au lever du jour. Mais la nuit est longue. Le charme puissant. Et Marie, la petite bergère qui l'accompagne, la douce, la si belle et si jeune Marie n'est tout à coup plus l'enfant qu'il connaissait. Et sous la lune blafarde miroite la mare au diable. Qui les y a conduits ? Qui les a envoûtés, au point que, dans ces ténèbres, le jeune homme perd ses esprits et la raison de son voyage ? Le démon de la forêt ? Lucifer lui-même ? Ou l'âme aimante d'une disparue ?..



Détails sur le produit

  • Poche: 122 pages
  • Editeur : J'ai lu (17 novembre 2003)
  • Collection : Librio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290336963
  • ISBN-13: 978-2290336960
  • Dimensions du produit: 20,5 x 12 x 0,7 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (35 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.016 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mariana Alcoforado le 12 décembre 2009
Format: Poche
Je n'avais rien lu de George Sand, et depuis mon enfance ce titre de "Mare au diable" m'intriguait. Je ne sais pas pourquoi avoir tant tardé, sans doute l'appréhension devant les fameux "classiques". Mais, bref je l'ai lu aujourd'hui, enfin.
Tout d'abord il n'y avait pas de quoi avoir peur : une fois arrivé au chapitre III (les deux premiers sont un peu fastidieux, cependant ils aident à comprendre l'intention de l'auteur), ce bref roman se lit d'une traite. Tout est simple, l'histoire comme le vocabulaire et d'une certaine façon les personnages, dont les principaux sont fort attachants. J'ai juste cherché 3 ou 4 mots du lexique rural dans le dictionnaire (comme "métairie" ou "bâtine"), quant aux notes de bas de page il n'y en a pas dans l'édition GF, et il n'y en a tout simplement pas besoin. Vraiment c'est frais, il ne se passe pas grand chose mais c'est vivant, et on est si vite arrivé aux dernières pages que l'on ne s'est pas ennuyé. George Sand va à l'essentiel et ne s'encombre pas de longues descriptions comme souvent au XIXe. Je dis "simple" mais ce n'est pas péjoratif, simplement pour une fois ce n'est pas intellectuel à en être lourd. C'est par contre toujours de qualité. A vrai dire j'avais beau m'attendre à fond à la dernière phrase de Marie, ça ne m'a pas empêché de ressentir une vive émotion.
Quant à la "mare au diable" du titre, elle n'est en faite présente que dans quelques chapitres, centraux certes, mais finalement le titre est assez trompeur: le roman n'a selon moi pas grand chose d'ésotérique! (Mais chacun donnera l'importance qu'il voudra à cette mare, la lecture est ouverte.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lucia Canovi le 17 mars 2012
Format: Format Kindle Achat vérifié
Pour ceux qui n'auraient pas encore eu le bonheur de lire La Mare au Diable... roman tout simple, mais dont le charme indéfinissable est tenace. On peut le relire une centaine de fois (mon cas) sans jamais s'en lasser...

Les cyniques qui se délectent de Michel Houellebecq n'y trouveront probablement pas leur compte ; G. Sand est (dans ses meilleurs romans) l'auteur des bons et beaux sentiments : courage, devoir, fidélité, amour patient, dévouement, etc.

Le héros, Germain, est un "fin laboureur". Sa femme est morte et il ne s'en console pas. Son beau-père lui demande de se remarier dans l'intérêt de ses enfants ; Germain accepte à contre-coeur de rendre visite à une veuve bien dotée pour voir si elle lui conviendra, et réciproquement.

Il part en compagnie de Marie, jeune fille pauvre qui va "se louer" (trouver du travail dans une ferme) du même côté.

Le voyage, à dos de jument, se révèle plus long que prévu et Germain tombe petit à petit sous le charme de sa compagne de voyage...

Une oeuvre à découvrir - et à relire.

Je vous conseille aussi un autre très joli roman de Sand : Les Dames Vertes (Roman)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joseph Fouché TOP 100 COMMENTATEURS le 25 août 2011
Format: Poche Achat vérifié
George Sand (1804-1876), a publié ce court roman en 1846. Roman appartenant au style champêtre, tel "François le Champi" ou "La Petite Fadette", que George Sand apprécie et qui lui permet, à la manière d'une ethnologue, de conserver des allusions et des mœurs de campagnes du XIXe siècle, dans le Berry.

Comme le fera de manière scientifique Arnold van Gennep, George Sand le fera de façon romanesque.

Ainsi, par l'écrit, elle immortalise des façons de vivre, et de cela, il faut lui en être gré.

Du point de vue littéraire, par contre, c'est moins intéressant : le prose est belle mais un peu ennuyeuse et surtout trop longue (cette histoire aurait gagné à être une Nouvelle). L'histoire est agréable, au milieu de la nature, tellement douce que l'on est anesthésié un petit peu, car certaines parties trainent...

Enfin, un livre à lire pour rentrer dans le monde rural, du Berry, du XIXe siècle, et cela de manière pédagogique via la forme romanesque. Cependant ce n'est pas une grande œuvre littéraire, malgré le charisme de l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile  Par r.labaki le 17 avril 2002
Format: Poche
Sand nous amène à partager la vie d'un laboureur veuf dont le beau-père recommande de chercher une épouse. Et c'est là que le voyage du lecteur commence, l'entraînant à travers des paysages de campagne parfois mornes notamment au cours de la halte à la mare au diable.
D'ailleurs, ce qui m'a paru surprenant c'est que le titre-même du livre risque de nous mettre sur nos gardes avant sa lecture en nous laissant penser que nous sommes tombés sur un de ces romans maléfiques mais bien au contraire le lecteur s'apercevra que cette fameuse mare endiablée ne sera énoncée que dans peu de passages du livre et que le titre est trompeur puisque à mon avis, il ne reflète pas fidèlement le contenu du livre. En outre, c'est un roman agréable à lire bien au chaud le soir dans son lit ... A noter aussi qu'il est intéressant dans la mesure où l'auteur relate les traditions d'autrefois relatives aux festivités des noces de campagne....Vous allez être ensorcelés, bonne lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?