• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La mauvaise vie a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

La mauvaise vie Poche – 1 avril 2006

4.2 étoiles sur 5 31 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,30
EUR 4,31 EUR 0,01

Romans et littérature

Marc Levy en poche
Découvrez enfin la version poche de "Elle et Lui"

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La mauvaise vie
  • +
  • La Récréation
  • +
  • Une adolescence
Prix total: EUR 49,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Un homme se penche sur son passé. Le passé ne lui renvoie que les reflets d'une mauvaise vie, bien différente de celle que laisse supposer sa notoriété. Autrefois on aurait dit qu'il s'agissait de la divulgation de sa part d'ombre ; aujourd'hui on parlerait de "coming out '. Il ne se reconnaît pas dans ce genre de définitions. La mauvaise vie qu'il décrit est la seule qu'il a connue. Il l'a gardée secrète en croyant pouvoir la maîtriser. Il l'a racontée autrement à travers des histoires ou des films qui masquaient la vérité. Certains ont pu croire qu'il était content de son existence puisqu'il parvenait à évoquer la nostalgie du bonheur. Mais les instants de joie, les succès, les rencontres n'ont été que des tentatives pour conjurer la peine que sa mauvaise vie lui a procurée. Maintenant cet homme est fatigué et il pense qu'il ne doit plus se mentir à lui-même. " Frédéric Mitterrand Cet ouvrage a reçu le Prix Le Vaudeville.

Biographie de l'auteur

Frédéric Mitterrand est né en 1947 à Paris. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, licencié d'histoire et de géographie, il est d'abord professeur d'histoire-géographie et d'économie. Mais sa passion pour le cinéma l'incite à créer, en 1975, le concept des cinémas Entrepôt. Et dès 1984, il réalise, produit ou anime plusieurs émissions de télévision, telles que Ciné-Fêtes, Du côté de chez Fred, fait plusieurs courts métrages et deux longs métrages : Lettres d'amour en Somalie en 1981 et Madame Butterfly en 1995.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
C'est peu dire que Frédéric Mitterrand se met à nu. Il se livre avec une exigence de transparence totale. Un désir de vérité absolu.
A mon sens, ce livre est d'abord un livre sur la séparation.
Séparation des êtres, quand il évoque ses amours de jeunesse impossibles. Cette frustration du désir, douloureuse.
Séparation du monde, quand il se voit contraint à taire, si tôt, ce qu'il est : "le glissement vers la clandestinité, l'état d'alerte permanente, s'amorcent".
La séparation, dès lors, comme un mode de vie quand, pour assouvir ses désirs sans craindre les reproches ou les regrets, il multiplie les amours éphémères et tarifées dans les chambres interlopes de Bangkok ou Djakarta.
Il n'est probablement pas innocent, d'ailleurs, que le livre s'ouvre sur cette adoption de l'enfant marocain. Le voilà, à son tour, l'auteur d'un déracinement. Comme si, même pour construire son propre bonheur, il devait oeuvrer à la séparation d'autres êtres.
Pas innocent, non plus, que le livre se ferme sur les obsèques d'un ancien amant. Il était dit que ce livre serait celui de l'accomplissement impossible.
Mais la déchirure la plus vive, celle qui l'anime et le ronge en permanence, réside finalement en son for intérieur : c'est celle qui sépare ce qu'il est de ce qu'il voudrait être. Le drame de la femme qu'il aime mais qu'il sait ne pas pouvoir honorer. Cette vie qui l'oblige et dont il aimerait tant se détacher. La voilà, "la mauvaise vie".
Et puis, il y a le style.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 74 sur 86 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je suis très déçue par le personnage de Frédéric et en même temps très admirative par cet homme qui a enfin dévoilé sa « vraie vie », ses sentiments, ses amertumes, ses pensées.
Je ne m'attendais pas à ce qu'il se livre à caeur ouvert et d'une manière aussi claire.
Page après page, on se rend compte que Frédéric vit les échecs un par un ; à chacun d'eux, il se relève mais difficilement.
Il ne vit que des amours déçues, auprès de femmes (amies, gouvernante à laquelle il s'était terriblement attachée), d'hommes. Sa vie est un vide qu'il n'arrive pas à combler, un point d'interrogation.
Il a aussi du mal à admettre sa sexualité, son attirance pour les hommes. Chaque aventure lui laissera un goût amer, des regrets et surtout de la culpabilité.

Je comprends que ce livre ait pu faire scandale mais en même temps il relate des faits réels, des pensées, l'histoire de Frédéric Mittérand qu'il a souhaité rendre publique.
Combien de personnages connus ou non oseraient dévoiler ce genre de choses peu flatteuses dans un monde où être différent choque....
Bravo à Frédéric et à son courage pour avoir osé publier LA VERITE
Remarque sur ce commentaire 7 sur 8 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Yuki TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 22 novembre 2009
Format: Poche Achat vérifié
Une vie de tourments, de morts d'amis chers, de faux espoirs... tout est dit avec suffisamment de pudeur et de sincérité !

Sans la moindre équivoque, F. Mitterrand nous narre un pan de sa vie ; il nous fait partager ses émotions, ses amours, ses douleurs, ses belles et mauvaises rencontres de sa plus tendre enfance, jusqu'à nos jours... Oh ! bien sûr, il n'est pas sans dire, que derrière ce personnage (ce garçon), calme, serein, timide, taciturne ne se cache pas un autre homme qui lui serait plein d'enthousiasme, de joie de vivre, d'envies de dévorer et d'être dévoré par tout ce qui est beau à ses yeux...

C'est ça sa mauvaise vie ! Une vie qu'il juge ne pas être en adéquation avec ses propres attentes, ses propres sentiments ; une vie qu'il a prise en marche, car on ne choisit pas sa vie, son destin est ce qu'il est, et il a su faire avec, sans fierté, ni vanité, ni gloire, avec le maximum d'humilité et d'humanité... Alors, finalement, pourquoi « Mauvaise » ? Pas si mauvaise que ça au fond, tout ça est subjectif, sa mauvaise vie à lui serait une bonne vie pour d'autres... Voilà un pur jugement de qualité ; bonne ou mauvaise, l'essentiel est de la vivre bien !

Au fond, ce livre est peut-être un appel au secours, un pardon..., les regrets et les remords que Frédéric y exprime sont restés sans réponse, certains se sont perdus, d'autres se sont ensevelis avec la mort... alors qu'attend-il de ces gens qu'il a aimés profondément, tous ces gens qui ont sillonné sa vie ?... de la gratitude, de l'amour en retour ou tout simplement est-ce un exutoire que de leur rendre hommage !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 sur 11 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Le livre se lit d'une traite, aucun temps mort, aucun trait d'humour (ou si peu) ne viennent aider le lecteur à adoucir un peu la lecture sombre de cette introspection sans pudeur. N'ayant pas le tempérament voyeur, je me suis senti plusieurs fois même géné à la lecture de ce récit à la première personne, qui semble autobiographique. Le style est très vif, très agréable à lire, FM évite d'écrire comme il parle, avec cet inimitable manière d'utiliser des mots rares et de faire des phrases à n'en plus finir à la télé. Non, là, on est dans le récit simple, à peine romancé j'en ai peur, des tribulations de l'auteur à la recherche de l'amour - évidemment - impossible: on explore les bouges de l'Asie du sud est ou de Paris avec un réalisme qui fait froid dans le dos. Et on referme se livre éffaré de l'intimité que FM a osé ouvrir, sans pudeur. Ne vous trompez pas, le manque de pudeur ne concerne pas ses orientations sexuelles et ses racines, mais son desespoir intérieur, la vanité d'un univers finalement glauque et compliqué et une certaine forme d'harmonie que l'auteur trouve dans sa 'mauvaise vie'.
Remarque sur ce commentaire 31 sur 39 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?