La petite cloche au son grêle et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 0,75
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire La petite cloche au son grêle sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La petite cloche au son grêle [Poche]

Paul Vacca
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
Prix : EUR 6,10 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 23 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 11,99  
Poche EUR 6,10  
Broché --  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,75
Vendez La petite cloche au son grêle contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,75, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Description de l'ouvrage

8 mai 2013 Le Livre de Poche (Livre 32968)
« Un soir, tu entres dans ma chambre alors que je me suis endormi. Le livre m'a échappé des mains et gît sur ma descente de lit. Tu t'en saisis, comme s'il s'agissait d'un miracle. – Mais tu lis, mon chéri ! souffles-tu en remerciement au ciel. Incrédule face à ce prodige, craignant quelque mirage, tu palpes l'objet. Non, tu ne rêves pas : ton fils lit. Intimidée, tu ouvres le livre, fascinée à ton tour... » Quand la découverte de Marcel Proust bouleverse la vie d'un garçon de 13 ans, de ses parents cafetiers et des habitants de leur petit village du Nord de la France. Des jeux innocents aux premiers émois de l'amour, de l'insouciance à la tragédie : l'histoire tendre et drôle des dernières lueurs d'une enfance colorée par le surprenant pouvoir de la littérature...

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La petite cloche au son grêle + Il suffit d'une nuit + Allumer le chat
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Il suffit d'une nuit EUR 7,10
  • Allumer le chat EUR 7,20

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Le retour du collège relève pour moi d'un ordre aussi immuable que le lever du jour, la chute des corps ou la ronde des saisons. Sitôt poussée la porte du bar, la clochette tinte et, au bout du comptoir, tu lèves le regard de ton livre. Ton visage s'éclaire.
- Comment s'est passée ta journée ? me demandes-tu d'une voix chantante.
Quoi qu'il me soit arrivé, je te murmure :
- Très bien.
Je jette mon cartable à terre et contourne le comptoir pour t'embrasser ; tu glisses ta main dans mes cheveux en les recoiffant. Je prends place à la table entre la fenêtre et le flipper où tu m'apportes mon goûter. À ce moment-là, papa apparaît traversant le bar, les bras chargés de casiers de bouteilles et, arrivé à ma hauteur, il passe sa main gantée dans mes cheveux et y rétablit le désordre.
- Ça va, fiston ?
À cette heure, il n'y a pas grand monde dans le café, juste quelques habitués, irréductibles piliers qui s'adressent en continu au patron, prêchant dans le désert. Affairé derrière le comptoir, papa hoche mollement la tête en signe d'approbation, sans même savoir de quoi on l'entretient.
C'est l'heure de mes devoirs. Tu as imposé au bar une règle de silence presque aussi stricte que dans un monastère. Que quelqu'un se laisse aller à hausser le ton, à rire ou à s'approcher du flipper, instantanément ton regard le foudroie.
Bercé par les chuchotements et le froissement des pages de ton livre, j'attaque sans grande conviction mes devoirs, restant à la surface des lettres ou des chiffres qui défilent sous mes yeux.
Puis vient l'heure où la clochette s'affole à nouveau, où le bar reprend vie. Mon horizon devient bleu, de la couleur des tenues de travail des clients qui se massent en une bourdonnante mêlée autour du comptoir. Les verres s'entrechoquent, l'air se charge d'anisette, de fumée de tabac brun, d'invectives amicales et de rodomontades.
Alors, un simple échange de regards nous suffit.
Tu ranges ton tablier, quittes l'arrière du comptoir sur la pointe des pieds ; moi, j'enfourne à la diable mes livres et cahiers dans mon cartable et, tous les deux, sous le regard réprobateur de papa, on s'enfuit.

Comme deux évadés, on court en se tenant par la main, heureux de laisser derrière nous l'agitation enfumée du bar. Une fois traversé la nationale, on s'enfonce dans la pénombre des sous-bois, louvoyant entre les arbres sur un chemin qu'on croit être les seuls à connaître. Puis la forêt s'éclaircit et notre chemin rejoint le sentier herbeux le long de la Solène, la tendre Solène qui coule entre les villas fleuries de la bourgeoisie de Montigny. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Le titre est charmant, de ceux que l'on écrit pour en écouter la musique et finalement La Petite Cloche au son grêle est annonciateur d'un premier roman tout aussi gracieux. Paul Vacca embarque le lecteur dans cette histoire fraîche et ingénue...
Parfois, la réalité dépasse aussi la fiction dans ce roman où l'on voit Pierre Arditi débarquer dans le café paternel et lancer : «Longtemps je me suis couché de bonne heure.» Fable douce-amère, ce premier roman est une madeleine à déguster sur le pouce comme un biscuit chipé aux enfants. (Françoise Dargent - Le Figaro du 19 juin 2008 ) --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Poche: 168 pages
  • Editeur : Librairie Générale Française (8 mai 2013)
  • Collection : Le Livre de Poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 225317551X
  • ISBN-13: 978-2253175513
  • Dimensions du produit: 17,6 x 11 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 109.539 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La cloche fêlée 25 octobre 2008
L'évaluation d'un enfant
Format:Broché
C'est un conte, comme dans tous les contes, il y a un héros, une méchante sorcière et une bonne fée. Le héros, c'est le narrateur, un adolescent de treize qui apprend à quitter l'enfance, la méchante sorcière, c'est la maladie, qui va venir s'immiscer dans le bonheur familial, la bonne fée, c'est Marcel Proust, et quelque chose me dit qu'il n'aurait pas détesté qu'on le surnomme ainsi... Paul VACCA déroule ainsi le fil d'une chronique familiale qui va voir le monde changer par la magie de la littérature. Car son roman raconte l'histoire d'un enchantement : comment , entré par effraction dans l'univers de la Littérature avec un grand L, le narrateur va contaminer tout son entourage, puis tout son village, il va les "proustiser" !
Mais dans les contes, je le rappelais, il y a aussi de méchantes fées, et cette dernière va s'inviter au bal pour mieux faire dérailler l'histoire. C'est un très joli livre sur l'amour de la lecture, mais c'est une encore plus jolie histoire sur l'amour filial. Ce livre est un monument dressé à la mère, celle par qui tout arrive car elle est celle qui croit en le narrateur et, ainsi, le fait exister. C'est par elle que le livre existe, c'est pour elle qu'il est là.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Patrick TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché
Un garçon de 13 ans découvre l'univers de Proust grâce à sa maman. Sa mère justement est gravement malade mais les parents (cafetiers) de l'enfant feront tout pour le protéger de cette événement tragique. Le garçon va réussir à faire venir Pierre Arditi pour une lecture publique de Proust, aussi va-t-il monter une pièce de théatre qui met en scène les personnages d'"A la Recherche", avec les gens du village. On y découvre aussi les premières amours du jeune garçon, comme en écho du Narrateur d'A la Recherche. La fin du livre... vous la découvrirez vous même, je ne gâcherai rien... mais il y a comme "une saveur" de Madeleine en elle !

Très belle découverte, très bon moment de lecture !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 WAOUUUH 8 janvier 2013
Par clo'
Format:Broché
Un livre bouleversant! MAGNIFIQUE et sincère. Je n'ai pu retenir mes larmes tellement l'histoire semble vrai. J'ai été obligé de le lire mais je l'ai relu plusieurs fois sans jamais me lassez.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magnifique ! 27 septembre 2012
Par Koryfée/Karine Fléjo TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Lors d'une promenade avec sa mère sur les rives de la Solène, le jeune adolescent de 13 ans aperçoit à la dérobée la femme qui peuple ses rêves les plus exquis. Allongée sur l'herbe, elle est tout entière absorbée par sa lecture. A regret, il poursuit son chemin sans mot dire. A son retour, elle n'est plus là, mais sur le sol est resté son livre au doux parfum d'iris. Il s'en empare comme d'un trésor.

Chaque jour, lui qui jusqu'alors boudait la lecture se glisse avec délice dans les pages de cet opus de Proust, Du côté de chez Swann , bercé par les fragrances d'iris. Ce livre, son livre, est le pont par lequel il la rejoint, elle dont le regard a caressé ces mêmes lignes, elle dont les lèvres ont susurré ces mêmes mots. Un pont vers la femme aimée mais aussi un pont vers la littérature, vers d'autres univers, d'autres histoires, d'autres lieux. Un enchantement.

Paola jubile. Elle a la confirmation de ce qu'elle a toujours pressenti au sujet de son fils: la littérature est bien l'univers de celui qui sera, elle en est intimement convaincue, un grand écrivain. Le père, lui, s'inquiète : lire Proust à cet âge est étrange et pourrait avoir une mauvaise influence sur le petit. N'a t-il pas découvert en effet l'inclination de Proust pour les hommes?

Mais ce qui semblait séparer camps maternel et paternel va contre toute attente les réunir. Quand tombe la terrible nouvelle, c'est Proust qui va voler à leur secours, Proust autour duquel ils vont se retrouver. Plus de temps à perdre. Il faut savourer l'instant présent. Vivre pleinement.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très bon premier roman 3 juillet 2010
Par Ludwig Jean Sébastien TOP 50 COMMENTATEURS
Format:Broché
Un jeune collégien de 13 ans, fils d'un cafetier du Nord et assez peu porté sur la littérature découvre presque par hasard le plaisir de lire grâce à Marcel Proust et « A la recherche du temps perdu ». Atteinte d'une grave maladie, sa mère n'a plus que peu de temps à vivre. Le père et le fils ne savent pas quoi faire pour embellir son quotidien et lui laisser de beaux souvenirs : ils invitent son acteur préféré, le comédien Pierre Arditi, pour qu'il fasse une lecture dans le café et montent une pièce de théâtre écrite par le jeune sur le thème des œuvres de Proust.
Il y a comme un parfum d'Alain-Fournier ou de Radiguet dans ce livre intimiste et presque minimaliste de Paul Vacca. Le lecteur passe des jeux innocents de l'enfance aux premiers émois des amours adolescentes. Il va de l'insouciance à la tragédie et nous donne une jolie démonstration d'amour filial non dépourvue d'un certain pathos lequel est largement racheté par la qualité de l'écriture agréable, légère, toute de finesse et de suggestion. Fournier et Mingharelli n'ont qu'à bien se tenir, ils ont trouvé un concurrent sérieux. Un très bon premier roman sentimental comme on n'en fait plus.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
3.0 étoiles sur 5 Roman sympathique
Dans un petit village du nord de l'hexagone, un ado de 13 ans raconte son histoire, celle d'une famille ordinaire : un père cafetier ("gérant d'un débit de... Lire la suite
Publié il y a 4 mois par Brice
4.0 étoiles sur 5 Une petite cloche ... qui résonne ...
Le narrateur, un jeune collégien insouciant, coule des jours heureux auprès de sa mère, avec laquelle il partage une grande complicité, et de son... Lire la suite
Publié il y a 7 mois par Lisbei13
3.0 étoiles sur 5 Agréable
On se laisse porter par l'histoire qui n'est, somme toute pas extrêmement originale mais touchante, écrite convenablement. Lire la suite
Publié il y a 9 mois par nanie
5.0 étoiles sur 5 du rêve, un retour a l enfance
un roman tout en douceur , très bien écrit sur fond de "Marcel Proust"
On replonge dans son enfance , dans ses rêves de gosse
Publié il y a 10 mois par croullebois alain
5.0 étoiles sur 5 Une histoire merveilleuse
Un roman bouleversant sur l'amour de la lecture et sur l'amour familial. Je n'ai pas pu lâcher le livre à peine ouvert (pas besoin de marque-page pour ce roman! Lire la suite
Publié il y a 14 mois par Delphine Cingal
3.0 étoiles sur 5 Mignon
Petit roman très convenu, rempli de bons sentiments, un peu larmoyant mais charmant. Le jeune héros vit ses derniers moments de bonheur auprès d'une maman... Lire la suite
Publié il y a 15 mois par Laurence L.
5.0 étoiles sur 5 made in proust
Écrit par un amoureux de Marcel Proust et du beau langage, ce petit roman (petit par sa longueur seulement) se lit avec un réel plaisir. Lire la suite
Publié le 12 février 2012 par Jean Francois Ponge
5.0 étoiles sur 5 Un fameux goût de Madeleine
Un enfant de 13 ans découvre Proust. Cette découverte fait boule de neige. En entrant dans sa vie, puis celle de ses parents qui tiennent un café, ces lectures... Lire la suite
Publié le 23 janvier 2009 par dumdumgirl
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement magnifique !
Depuis que le narrateur, un jeune garçon de 13 ans, a ramassé lors d'une promenade un livre de Marcel Proust oublié par une femme dont il est secrètement... Lire la suite
Publié le 13 janvier 2009 par Florinette
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?