La Procrastination: L'art de remettre au lendemain et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 10,53

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire La Procrastination: L'art de remettre au lendemain sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

La procrastination : L'art de reporter au lendemain [Broché]

John Perry , Myriam Dennehy
3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
Prix : EUR 14,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 21 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 11,99  
Broché EUR 14,00  

Description de l'ouvrage

8 septembre 2012 Les Grands Mots
«Voilà des mois que j'aurais dû écrire cet essai. Pourquoi ai-je fini par m'y mettre ? Parce que j'ai du temps libre ? Eh non. J'ai des copies à corriger, des articles à écrire, un projet scientifique à évaluer, des thèses à relire, etc. Si je me lance dans cette entreprise, c'est pour remettre au lendemain ces tâches qui m'incombent !»
Ainsi John Perry démarre-t-il son essai sur la procrastination, un défaut aux yeux de la majorité, un atout pour qui sait en tirer avantage. A notre époque où règne une frénésie de productivité délétère, ce livre s'adresse particulièrement à ceux qui aiment paresser, décaler, lambiner, atermoyer, ajourner, proroger, différer, décaler, musarder... Au fil de ces méditations tantôt légères ou profondes, John Perry bâtit un plaidoyer très convaincant en faveur de ce qu'il appelle la procrastination structurée. Les procrastinateurs sont en effet souvent tentés de réduire le nombre de leurs engagements, en espérant ainsi avoir enfin le temps de se consacrer aux tâches essentielles. Quel piège ! Leur tempérament étant d'éluder les corvées, c'est pour eux le meilleur moyen de se transformer en bons à rien. C'est pourquoi un procrastinateur doit apprendre à tirer le meilleur parti de son don naturel, et accepter toutes les tâches qui se présentent à lui avec enthousiasme. Il ne les mènera pas toutes à bien et pas forcément dans le bon ordre, mais cela lui donnera souffle et créativité. Ce petit essai alerte et désopilant livre aussi des considérations inattendues sur l'art d'ignorer certains mails, le rythme des chansons de soul music, le bon usage des to-do lists, l'avantage de laisser son bureau en pagaille pour que les idées naissent du désordre... et sur l'histoire métaphysique du temps depuis Héraclite.

Le philosophe américain John Perry est professeur émérite à l'université de Stanford en Californie. Étant de son propre aveu un procrastinateur invétéré, il a créé le concept révolutionnaire de «procrastination structurée». Traduit dans une vingtaine de langues, cet ouvrage lui vaut aujourd'hui une reconnaissance internationale.

John Perry, né dans le Nebraska en 1943, a passé un doctorat de philosophie en 1968 et enseigne dans la très célèbre université de Stanford, en Californie. Auteur de nombreux livres universitaires dans le domaine de la philosophie du langage et de la philosophie de l'esprit, il a animé pendant 10 ans un programme de radio à succès, «Philosophy talk». Il a reçu en 2011 le prix lg Nobel en Littérature, un Nobel humoristique pour des découvertes insolites, pour son ouvrage sur la procrastination structurée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La procrastination : L'art de reporter au lendemain + Comment ne pas tout remettre au lendemain + 50 exercices pour ne plus tout remettre au lendemain
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Le paradoxe du procrastinateur

L'homme est un animal rationnel, c'est bien connu. C'est par sa faculté à raisonner qu'il se distingue des animaux : il est donc censé être toujours raisonnable, fonder chacun de ses actes sur une délibération et agir au mieux d'après les résolutions qu'il a prises. Platon et Aristote en étaient si convaincus qu'ils débusquèrent un grand problème philosophique : l'acrasie (du grec akrasia), ou encore, pourquoi l'homme agit-il parfois à l'inverse de ce que lui suggère son jugement ?
La conception de l'homme comme animal rationnel, dont les actes sont motivés par des délibérations savantes, a été longuement débattue. D'un côté, les sciences humaines les plus mathématiques, telles que l'économie, partent du principe que l'homme est un agent rationnel qui agit en vue de la satisfaction maximale de ses désirs. De l'autre, la psychologie et la sociologie fourmillent d'exemples qui démentent ce postulat.
Soyons clairs : je n'ai rien contre le rationalisme, contre la notion du meilleur jugement ni contre la satisfaction maximale de nos désirs. J'ai même souvent tenté d'appliquer ces stratégies, parfois avec quelque succès. Je reste cependant convaincu que la notion d'agent rationnel est à l'origine de bien des souffrances inutiles. Tout le monde, moi le premier, ne procède pas de la sorte. Et néanmoins, aussi irrationnel que soient mes comportements, mon modus operandi me permet généralement de me tirer d'affaire. Par rapport à l'idéal que je viens d'évoquer, mon échec le plus flagrant tient à la procrastination. En 1995, alors que j'étais occupé à ne pas travailler sur un projet dans lequel je m'étais engagé, j'ai été saisi d'un terrible sentiment de culpabilité. Dans l'ensemble, j'ai la réputation d'abattre un travail considérable et d'avoir apporté une contribution non négligeable à la philosophie, discipline dans laquelle je suis spécialisé ainsi qu'à Stanford, université où j'ai enseigné. Au lieu de me mettre au travail, je me suis donc interrogé sur ce paradoxe. J'ai fini par prendre conscience que j'étais un «procrastinateur structuré» : un individu capable d'accomplir beaucoup de choses tout en négligeant d'en accomplir d'autres. Après avoir rédigé le texte qui constitue le premier chapitre du présent ouvrage, je me suis senti bien plus léger.
Publié dans la Chronicle of Higher Education, et dans le journal scientifique satirique Null Hypothesis, ce texte a également été mis en ligne sur ma page personnelle du site de Stanford. Il se trouve que la philosophie est mon fonds de commerce, aussi étrange que cela puisse paraître. (...)

Revue de presse

Le petit livre de John Perry entend les défendre et surtout les déculpabiliser. Pour prendre mesure du paradoxe, il est utile de préciser que ce philosophe, très peu connu en France, est un poids lourd de la pensée américaine...
Le paradoxe est donc celui de l'efficacité de l'ajournement. Sans doute n'est-ce praticable que dans un " tout petit monde " universitaire à la David Lodge, et l'on peut juger souvent complaisante et narcissique cette autojustification à l'humour parfois poussif. Pourtant, quand on lit bien, il s'agit aussi pour John Perry de défendre - contre la planification rigide, l'abattage ordonné des tâches, les hiérarchies rationnelles - une forme de productivité diffuse, apparemment brouillonne. Aux tenants des planifications claires et strictes, cette activité sinueuse paraîtra dilettante, capricieuse, aléatoire, quand ce n'est pas incompréhensible. Et pourtant... elle fonctionne ! (Roger-Pol Droit - Le Monde du 13 septembre 2012 )

John Perry décline toutes les fuites en avant envisageables : tailler ses crayons, ranger son bureau, répondre à ses mails, établir la liste de tout ce qui reste à faire de façon pressante et, c'est un peu plus risqué, se documenter copieusement en surfant sur Internet avant d'attaquer tout dossier, ce qui permet de découvrir des horizons qui n'ont rien à voir avec notre travail...
A travers ce vice très répandu dans son univers professionnel, John Perry décrit également avec légèreté et humour, à la façon du Britannique David Lodge, le microcosme universitaire étatsunien. Et il ne se fait aucune illusion, en lisant son livre, nous échappons sûrement à une tâche urgente et importante. (Catherine Calvet - Libération du 13 septembre 2012 )

Détails sur le produit

  • Broché: 136 pages
  • Editeur : Editions Autrement (8 septembre 2012)
  • Collection : Les Grands Mots
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2746733412
  • ISBN-13: 978-2746733411
  • Dimensions du produit: 19,8 x 11,8 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 74.383 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Humour 29 janvier 2013
Format:Broché
Approche humoristique du phénomène. Peu de pistes pour gérer la situation. Mais c'est agréable à lire et ça aide à relativiser.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 La procrastination 28 janvier 2013
Format:Broché|Achat vérifié
Ce livre que je ne connaissais pas m'a été offert par un ami à qui j'avais dit que je souffrais de procrastination.
J'ai aimé la compréhension qu'apporte l'auteur des fantasmes à l'origine du symptôme qui peut être très invalidant, et qu'il dédramatise. Il est moins convaincant quant aux remèdes qu'il propose. J'approfondirais la question.
Je recommanderais le livre.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Drôle... et sérieux 14 février 2013
Par Marco
Format:Broché|Achat vérifié
En lisant Perry, on peut constater que l'on est tous un peu procrastinateur et que ça fait du bien de le reconnaître. Sain et intelligent
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 humoristique. 14 juillet 2013
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Comme d'habitude, j'espérais trouver LE remède. Et bien non. Je crois que je procrastinerai jusqu'à ma mort. Mais soudain, je suis prise d'un fol espoir: et si, le jour de ma mort, je parvenais encore à procrastiner? Je suis immortelle!!!!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 À lire par tous les procrastinateurs 26 mars 2014
Par Niogret
Format:Broché|Achat vérifié
Je viens de le finir, tous les procrastinateurs, avec un peu d'honnêteté, s'y retrouveront, le point très positif c'est que vous en sortez deculpabilisé, amusant à lire.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Une lecture inspirante 28 décembre 2013
Par Doezer
Format:Format Kindle|Achat vérifié
Je l'ai lu cet été et il m'a grandement fait comprendre certains points et difficultés dans ma vie. La "solution" proposée quant à elle n'est pas grandiose et je la mettais déjà en oeuvre (comme la plupart des procrastineurs). Comme le disent d'autres, cette lecture aide à relativiser et à dédramatiser en montrant des points positifs à ce phénomène, que j'avais déjà pour ma part remarqués sur moi-même (à force de procrastiner mon travail inintéressant et inutile dans un stage passé, je mettais cette énergie au service d'une association où j'ai connu un grand succès personnel).
Intéressant mais n'en attendez pas une révélation :)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?