EUR 9,20
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La révolte des élites et ... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

La révolte des élites et la trahison de la démocratie Poche – 12 janvier 2010

4.7 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,20
EUR 9,20 EUR 17,00

Romans et littérature

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • La révolte des élites et la trahison de la démocratie
  • +
  • La culture du narcissisme
  • +
  • L'empire du moindre mal : Essai sur la civilisation libérale
Prix total: EUR 26,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Né en 1932 et décédé en 1994, historien de formation, Christopher Lasch est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Culture du narcissisme (Climats, 2000; Champs-Flammarion, 2006), Le Seul et Vrai Paradis (Climats, 2002 ; Champs-Flammarion, 2006), et Le Moi assiégé (Climats, 2008).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Recueil d'articles portant sur des thèmes assez différents, ce livre présente néanmoins le mérite de livrer à chaque fois des analyses qui sortent du clivage droite/gauche (ou conservative/liberal pour nos amis américains).

J'ai personnellement été frappé par la pertinence des thèses que Lasch développe au sujet des espaces de sociabilité (ch. "La conversation et les arts de la cité") et au sujet de la religion (ch. "L'âme humaine sous le règne de la laicïté").

Lasch évoque ainsi l'importance des "lieux intermédiaires" (bars, snacks, cafés...) pour la formation de la vie civique et comment leur remplacement par des centres commerciaux conçus pour éviter la conversation (musique de fonds, absence de lieu de halte...) emporte des conséquences mortifères pour la société américaine.

Dans son chapitre sur la religion, Lasch fait justement remarquer que le doute existentiel n'est pas apparu au siècle des Lumières, mais qu'il a toujours existé même au sein de la chrétienté médiévale.

Il remet en cause l'analyse largement répandue selon laquelle le sentiment religieux serait une source d'"assurance intellectuelle et émotionnelle" et met en lumière le fait que ce sentiment incite les croyants à lutter contre leur orgueil et leurs présomptions.

A lire par tout un chacun pour réfléchir sur soi-même et sur sa place dans la société!
Remarque sur ce commentaire 18 sur 18 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Si la gauche française, élus et éditorialistes confondus, vous met souvent mal à l'aise sans que vous sachiez très bien pourquoi et sans que vous ayez le sentiment d'être un fieffé réactionnaire, ce livre est pour vous. Il n'est pas facile et demande un effort supplémentaire au lecteur français, parce qu'il faut transposer à notre pays des concepts américains (Par exemple, opposition entre les côtes ouest et est d'un côté et le centre des Etats-Unis de l'autre = paris/province en France). Le travail en vaut la peine parce que c'est tout simplement passionnant. Sans prétendre résumer les subtilités de Christopher Lasch, schématiquement, voilà le fond de sa pensée : il existe désormais dans les pays développés une classe d'élite (autoproclamée) qui a posé des dogmes : ouverture sur le monde, tolérance, métissage, primat de la culture, méritocratie. Des valeurs apparemment inattaquables, sauf à être identitaires, réac, FN, etc. Lasch essaye de démontrer (et à mon avis il y parvient), que ces dogmes sont des leurres. Et il attaque plutôt par la gauche. La méritocratie et l'ascenseur social ? Formidable, sauf que les mettre sur un piédestal revient à nier la richesse des cultures ouvrières, pourtant patente chez les mineurs, les dockers, les ébénistes, les joailliers, etc., en posant qu'il faut absolument que tous les éléments doués rejoignent la classe des travailleurs intellectuels... Le métissage ?Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 25 sur 26 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alexis Livier TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 juillet 2013
Format: Poche
Dans cet essai de 1995, C. Lasch analyse en profondeur l'élite et le peuple étasunien. Il est stupéfiant de se rendre compte à quel point ce qui est dit des élites d'outre-atlantique peut également être dit à propos de nos chers dirigeants ; dogmatisme, mépris de classe, conformisme idéologique, tout est là.

Après une première partie historique (l'origine du "nomadisme", le mouvement ouvrier étasunien, etc.), Lasch s'intéresse au communautarisme, au populisme, à la politique raciale à New York ; on a également (selon moi) la partie la plus intéressante de l'essai, qui concerne les "lieux de rencontres intermédiaires" que sont les cafés, les bars ou les snacks de quartier, qui permettent un brassage social et une formation civique, et qui ont bien sûr disparu pour faire place au "Mall", ces gigantesques centres commerciaux abrutissant de publicité et de "musique", et dans lesquels les gens ne font bien sûr que passer pour consommer, sans s'arrêter...

Un essai à lire ! A compléter par : La culture du narcissisme, ainsi que par tous les ouvrages de Dany-Robert Dufour ou de Jean-Claude Michéa, entre autres.

Bonne lecture !
1 commentaire 10 sur 10 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Lasch est un auteur central pour comprendre le fonctionnement de notre société. La lecture de cet ouvrage nous fait d'abord comprendre qu'il a inspiré de nombreux auteurs (dont le préfacier, Jean-Claude Michéa) et journalistes (je pense à Eric Zemmour qui reprend certaines de ces analyses).

Lasch explique pourquoi ces "élites" (qui ne se limitent pas aux dirigeants politiques) semblent déconnectées de la réalité et mépriser le citoyen ordinaire.
Bien que son analyse se concentre sur l'histoire américaine et que le vocabulaire employé est celui de la philosophie politique américaine - attention aux sens des mots "libéral", "communautaristes", "populistes"... - des parallèles se tissent facilement avec la situation européenne et française.

Lasch aborde différents thèmes afin d'illustrer sa thèse centrale (résumée dans le titre): le rôle des médias, l'idéologie des universités (le "gauchisme"), le creusement des inégalités, le rapport à la religion, les théories de la démocratie ...

Léger bémol: la dernière partie du livre est plus orientée sur la spiritualité du monde moderne, avec une approche psychanalysante. Pour les novices - dont je fais partie - en psychanalyse, certains passages sont flous, ou en tout cas beaucoup moins percutants que les chapitres précédents.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 sur 5 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?