Amazon rachète votre
article EUR 2,83 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La route de la servitude Broché – 28 août 2010


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 31,95 EUR 36,61
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,90

Il y a une édition plus récente de cet article:

La route de la servitude
EUR 12,50
(14)
En stock.

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Aussitôt que l'Etat entreprend de diriger toute la vie économique d'après un plan, l'encadrement et l'organisation des différents groupements et des individus deviennent le problème politique central. Comme c'est le pouvoir coercitif de l'Etat qui décide de ce qui sera accordé à telle ou telle personne, on aura avant tout intérêt à chercher à participer de ce pouvoir dirigeant. Toute question économique ou sociale sera, en même temps, une question politique. Sa solution dépendra principalement de la personnalité de celui qui exerce le pouvoir coercitif, de l'opinion des hommes influents. Je crois que ce fut Lénine lui-même qui lança, au cours des premières années du régime soviétique, la fameuse locution " qui ? pour qui ? " slogan que, par la suite, le peuple a adopté pour résumer le critère général de la société socialiste. Qui fait des plans pour qui, qui dirige et commande, qui assigne leur place aux hommes dans la vie, qui aura à recevoir sa part déterminée par d'autres ? Seul le pouvoir suprême peut décider de ces questions capitales. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Biographie de l'auteur

Ouvrage traduit par G. Blumberg.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,83
Vendez La route de la servitude contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,83, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 180 pages
  • Editeur : Presses Universitaires de France - PUF; Édition : 5 (28 août 2010)
  • Collection : Quadrige Grands textes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2130585418
  • ISBN-13: 978-2130585411
  • Dimensions du produit: 18,9 x 0,8 x 12,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 150.334 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Table des matières | Extrait | Index | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Phoebusnc sur 2 juin 2014
Format: Broché Achat vérifié
Peut etre le meilleur livre que j'ai lu...
J'aime beaucoup les livres objectifs, qui analysent et déduisent des événements passés et actuels..l'avenir..
Dans cette catégorie..celui-ci est un chef d'oeuvre avec les livres de Tocqueville et de Taine.
Si vous voulez savoir pourquoi nous avons un Président Normal qui "n'aime pas les riches" et une Martine Aubry qui éructe comme une demi folle "le capitalisme est mort et c'est une bonne chose" devant une foule de demeurés socialistes en délire...lisez ce livre..
sinon...si vous faites parti du "peuple de gauche", que j'éxécre...passez votre chemin..vous n'etes pas digne de ce chef d'oeuvre..
Dernier point, Hayeck démontre qu'il n'y a pas de différence entre Nazisme et Socialisme...voila pourquoi aux derniéres élections européennes ou le FN arrive en tete, un délégué syndicaliste sur deux et un ouvrier sur deux ont votés FN...Melanchon, Holland, Le Pen..meme programme..meme combat..."la prédominance du peuple (ou collectivité) sur la libertée de l'individu (Christianisme)..
Bienvenu en Enfer...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
32 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile  Par melodius sur 14 août 2002
Format: Broché
Hayek destinait au grand public ce pamphlet, écrit en 1943 durant son exil londonien. C'est par conséquent un de ses livres les plus abordables.
L'importance de l'oeuvre de Hayek, et plus particulièrement de "La route de la servitude", ne saurait être surestimée. Il s'agit tout d'abord d'une analyse lucide du totalitarisme qui ravage l'Europe à cette époque. Ensuite, il va à contre-courant du climat massivement socialiste (national ou non...) de ces années-là. (Presque) seul contre tous, Hayek défend l'individu contre le collectivisme, l'état de droit contre l'exécutif tout-puissant et le marché contre la plan. Ses articles au sujet de l'ordre de systèmes non-centralisés ou de l'application fallacieuse de concepts issus des sciencs physiques aux sciences humaines sont des classiques. Il ne se contentera d'ailleurs pas de théoriser le retour du libéralisme, mais s'engagera également dans son organisation.
Ce livre est donc essentiel pour toute personne qui veut comprendre ce qu'est aujourd'hui le libéralisme, ne serait-ce que pour savoir ce qu'elle combat.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Luc REYNAERT TOP 100 COMMENTATEURS sur 15 février 2011
Format: Broché
Ce livre a été fortement critiqué par la gauche, et avec raison, car il scie les pieds de leur table.
Le livre de F. Hayek est une attaque frontale contre le rêve socialiste d'une économie planifiée en tant que remède contre les fluctuations cycliques du marché libre.

Pour Hayek, une économie planifiée est synonyme d'esclavage. Il explique clairement que le remplacement de l'entreprise privée et de la concurrence par le collectivisme, ne signifie rien d'autre que l'abolition de la démocratie. Comme L. Trotsky l'écrit, `dans un pays où le seul employeur est l'Etat, l'opposition crèvera de faim. Le vieux principe - qui ne travaille pas, ne mangera pas - est remplacé par un nouveau - qui n'obéit pas, ne mangeras pas.'

Une économie planifiée est un système totalitaire où la fin justifie les moyens; en d'autres termes, un refus total de toute moralité. En outre, l'individu n'est pas respecté en tant qu'être humain, mais comme rouage dans une énorme bureaucratie, où même la tolérance n'est pas tolérée. Pour les vrais libéraux (comme B. Russell), le pouvoir était le mal absolu; pour un collectiviste pur, il est un but en soi.
Dans ce livre, Hayek n'est quelque part pas un libéral pur, parce qu'il insiste sur le fait que chaque Etat doit prévoir un système d'assurance sociale avec un revenu minimum pour tout le monde.

Le système collectiviste auquel F.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
35 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jules Alexandre Théophraste de Corvée de Ch...., dit "Dupond" TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 11 décembre 2005
Format: Broché
La lecture de Hayek nous emmène bien loin des niaiseries entendues à gauche comme à droite sur le libéralisme.
Hayek n'a rien à voir avec le pseudo libéralisme économique des néoclassiques du "consensus de Washington" et l'école de Chicago, où il n'a jamais pu avoir de poste de professeur étant opposé à la mécanique mathématique et déterministe des néoclassiques. Il y sera propfesseur de philosophie morale.
En mettant la théorie de la connaissance au centre du problème du déterminisme, Hayek nous ramène à l'économie comme science morale, en mettant le problème de la liberté au centre, et non le déterminisme de l'économie, comme l'ont affirmé les marxistes et les néolibéraux.
Hayek s'est trompé et aboutit à une impasse, car sa théorie débouche sur une impossibilité logique: un droit qui serait à l'abri des contingences humaines, ce qui le ramène au déterminisme auquel il voulait échapper.

Il suffit de citer la conclusion du commentaire qu'en fit Raymond Aron:
« J'ai toujours peine, personnellement à croire que moralité et utilité, par harmo-nie préétablie, coïncident pleinement (') Je ne refuserai pas mon admiration à la démonstration de Hayek, mais je réserverai ma foi. Les libéraux ont parfois tendance, comme les marxistes, à croire que l'ordre du monde pourrait réconcilier nos aspirations avec la réalité".

Hayek s'est trompé, mais il a fourni un travail théorique des plus intéressants qui est la base de départ incontournable pour travailler sur le rapport entre connaissance, économie et philosophie politique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?