• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 2,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La sanction Poche – 30 avril 2010


Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,70
EUR 8,90 EUR 3,98

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La sanction + L'expert + Shibumi
Prix pour les trois: EUR 44,20

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Montréal
16 mai

EN DÉBUT DE SOIRÉE, la pluie était tombée sur le boulevard Saint-Laurent et il y avait encore des flaques triangulaires sur le trottoir bosselé. La pluie avait cessé mais il faisait encore assez frais pour justifier l'imperméable beige clair de l'agent CII Wormwood. Pour sa part il préférait les trench-coats, mais il n'osait pas en porter, sachant que ses collègues du service se moqueraient de lui. Wormwood avait trouvé un compromis en relevant le col de son imperméable et en enfonçant profondément ses mains dans ses poches. Lune de ses mains était crispée sur une tablette de chewing-gum que lui avait remise seulement vingt minutes plus tôt un gnome malodorant dans le parc peu accueillant qui entourait l'hôpital Sainte-Justine. Le gnome avait soudain jailli des buissons, provoquant chez Wormwood un terrible sursaut, qu'il avait essayé de faire passer pour une parade de karaté. Cette image du félin en alerte aurait sans doute été plus convaincante s'il n'avait pas eu l'infortune de reculer en même temps dans un massif de roses.
Wormwood marchait d'un pas vif dans la rue de plus en plus déserte. Il se sentait porté par un sentiment - non pas de grandeur, certes - mais de compétence. Pour une fois, il n'avait pas bousillé le travail. Il aperçut son reflet passer le long d'une vitre, et il ne fut pas mécontent de ce qu'il vit. Le coup d'oeil confiant et la démarche assurée compensaient largement les épaules voûtées et la calvitie naissante. Wormwood tourna ses mains vers l'extérieur pour corriger l'affaissement de ses épaules car quelqu'un lui avait dit un jour que la meilleure façon d'avoir une allure virile était de marcher les paumes en avant. C'était extrêmement inconfortable et cela lui donnait un peu l'air d'un pingouin, mais il le faisait chaque fois qu'il y pensait.
Cet effort lui rappela douloureusement sa récente rencontre avec le massif de roses, mais il s'aperçut qu'il pouvait soulager sa douleur en prenant entre le pouce et l'index la couture de son pantalon et en l'éloi­gnant de ses fesses. Il le faisait donc de temps en temps, sans se soucier de la curiosité ouvertement manifestée par les passants.
Il était satisfait. "C'est une question d'assurance, se dit-il. Je savais que je pourrais réussir ce coup-là, et j'ai réussi !" Il défendait une théorie selon laquelle on attirait la malchance en la prévoyant, et les résultats de ses dernières missions semblaient venir à l'appui de cette idée. En général, avec Wormwood, les théories ne tenaient pas. Pour résoudre le problème de sa calvitie, il avait appliqué le principe du coupez-les-court-et-vous-les-garderez-longtemps, et il arborait toujours une coiffure en brosse qui lui donnait un air plus insignifiant qu'il n'était nécessaire, mais ses cheveux persistaient à tomber. Pendant un moment, il s'était cramponné à la théorie selon laquelle une calvitie précoce était l'indice d'une virilité peu commune, mais son expérience personnelle avait fini par le contraindre à abandonner cette hypothèse de travail.
"Cette fois je rentre sans encombre, sans accroc. A six heures demain matin, je serai de retour aux Etats-Unis !"
Ses doigts se resserrèrent sur la tablette de chewing-gum. Il ne pouvait pas se permettre un nouvel échec. Déjà que dans le service on l'appelait "La Baie des Cochons en Solo".
Comme il tournait à gauche dans Lessage Lane, la rue lui sembla vide de tout bruit et de toute présence humaine. Il le remarqua lorsqu'il prit à droite l'avenue Saint-Dominique, le silence était tel que le bruit de ses pas semblait lui être renvoyé par les façades sinistres des immeubles de brique aux fenêtres éteintes. Le silence ne le gênait pas ; il choisit de siffler.
"Ce truc de la pensée positive marche vraiment, songea-t-il tout en sifflotant. La chance sourit aux vainqueurs, et c'est comme ça." Puis une grimace soucieuse plissa son visage rond de collégien tandis qu'il se demandait s'il était vrai aussi que la malchance va aux perdants. Il essaya de se rappeler son cours de logique au collège. "Non, finit-il par conclure, ça n'est pas nécessairement vrai. Les perdants ne perdent pas toujours. Mais les gagnants gagnent toujours !" D'avoir trouvé ça, il se sentit mieux.
Il n'était qu'à une rue de son hôtel de troisième ordre. Il apercevait l'enseigne endommagée où l'on pouvait lire H TEL en lettres verticales sur un fond rouge.
"Me voilà presque rentré."
Il se rappela les instructions du Centre d'Entraînement du CII : toujours approcher votre destination par le trottoir d'en face, alors il traversa. Il n'avait jamais tout à fait compris la raison de cette règle, mais l'idée ne lui serait pas davantage venue de réclamer une expli­cation que de désobéir. Les lampadaires en fer forgé de l'avenue Saint-Dominique n'avaient pas encore été victimes de l'enlaidissement des villes sous la forme d'horribles lampes à mercure, aussi Wormwood put-il s'amuser à suivre son ombre qui glissait de sous ses pieds et s'allongeait devant lui jusqu'au moment où le réverbère suivant prenait le relais et la projetait, de plus en plus courte, derrière lui. Il regardait par-dessus son épaule, pour admirer ce phénomène lumineux, lorsqu'il se heurta au lampadaire. Lorsqu'il se remit de sa surprise, il jeta un coup d'oeil furieux des deux côtés de la rue, comme pour défier quiconque l'aurait vu.
Quelqu'un l'avait vu, mais Wormwood ne le savait pas, aussi foudroya-t-il du regard le lampadaire, puis il redressa les épaules en tournant ses paumes vers l'avant et traversa pour gagner son hôtel. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Parue en 1972 et portée à l'écran par Clint Eastwood trois ans plus tard, La Sanction est une parodie de roman d'espionnage mâtiné de polar et de western. Tous les ingrédients sont là pour exciter la lecture : les fausses amitiés, les silences oppressants, les menaces imprévisibles. Mais cette Sanction ne se contente pas d'amuser le lecteur. Elle dénonce aussi en filigrane les clichés sur le racisme, la supériorité des Etats-Unis, leur politique internationale extravagante. (Martine Laval - Télérama du 12 décembre 2007 ) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,00
Vendez La sanction contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 337 pages
  • Editeur : Editions Gallmeister (30 avril 2010)
  • Collection : Totem
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2351785037
  • ISBN-13: 978-2351785034
  • Dimensions du produit: 18 x 2 x 12 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (19 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 47.380 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

TREVANIAN est l'un des auteurs les plus mystérieux de ces dernières années. On sait peu de chose de lui. Américain, il a vécu dans les Pyrénées basques et est probablement mort en 2005. Ses romans se sont vendus à des millions d'exemplaires dans le monde et ont été traduits en plus de quatorze langues. Après La Sanction et Shibumi, L'Expert est son troisième roman réédité en français.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 100 COMMENTATEURS sur 20 février 2010
Format: Broché
La sanction commence comme un roman d'espionnage classique avec un héros très sûr de lui , accumulant les compétences (à la fois professeur d'art et alpiniste renommé). Le fait de vivre dans une église et de collectionner les tableaux de maître lui confère un côté baroque original mais se révèle aussi fort onéreux. Il faut donc que notre héros remplisse des missions de contre-assassinats, appelées sanctions pour le compte d'une organisation secrète américaine. la dernière en date lui vaudra d'affronter l'ine des plus dangereuses montagnes des Alpes, l'Eiger en compagnie de trois hommes parmi lesquels il devra trouver l'homme à abattre.
Tour à tour cinglant et péremptoire, "Mon admiration pour vous a trouvé de nouvelles limites", Jonathan Hemlock ,qui tient les autres à distance, repousse à toutes forces les sentiments et pratique la sexualité comme une hygiène, risquait de ne pas conserver longtemps mon attention.
Heureusement la révélation de ses failles au bout d'une centaine de pages m'a permis de le suivre avec plaisir au fil de ses aventures.
Que ceux qui n'apprécient pas spécialement l'alpinisme se rassurent, cet aspect ne représente qu'une toute petite partie du livre.
Notons au passage un dialogue, très cinématographique au demeurant , mêlant scène de séduction et de boulot où le lecteur est amené à deviner les comportements des protagonistes entre deux échanges d'informations. Savoureux !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par H. FREDERIC sur 7 octobre 2007
Format: Broché
Curieux personnage que ce professeur Cigüe(Hemlock): expert en art, universitaire et alpiniste renommé; déconcertant car attachant et glacial; qui est-il vraiment sous cette croûte de glace: tueur froid, collectionneur éclairé plaçant la fidélité en amitié au-dessus de tout? Un peu de tout cela sans doute. Une intrigue palpitante, un suspense à la température des hautes montagnes saupoudrés d'un humour décapant...et la chute(!) ne vous laissera pas de glace!
Grimpez au 7e ciel du polar, laissez-vous Sanctionner!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par clauderr sur 1 décembre 2012
Format: Poche
Une écriture riche et brillante, un tueur d'une sécheresse etd'une une cruauté sans faille ni pardon,un suspens acrobatique(vous saurez tout sur l'escalade)des points de vue sans cesse différents pour une même situation, c'est tres tres fort c'est du jamais lut
c'est distancé,humoristique au xeme degré, une merveille.
Je ne mets pas 5 étoiles a cause du début, poussif.
Mais quel thriller.....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bilette sur 24 avril 2013
Format: Poche Achat vérifié
L'univers de Trevanian est riche et original. S'y plonger est une expérience qui ne laisse pas indifférent. Le personnage principal est à la fois critique et collectionneur d'art, tueur professionnel et alpiniste de renom. Au delà de l'histoire et de l'aventure rocambolesque, c'est la psychologie du héros qui est intéressante, elle est complexe et c'est elle qui drive l'histoire. A lire également les 3 autres romans de l'auteur, l'expert, Shibumi et surtout Incident à twenty miles.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philippe2 TOP 1000 COMMENTATEURS sur 26 octobre 2011
Format: Poche Achat vérifié
Jon, un professeur d'université dans le domaine de l'art a aussi un autre job. Pour se payer les toiles qui lui plaise, il s'occupe de sanctions dans l'organisation secrète américaine qu'est le CII. Pour sa dernière sanction, il doit liquider un alpiniste qui fait partie d'une expédition dans la face nord de l'Eiger. Il ne sait cependant pas lequel de la cordée est sa victime. Ce roman d'espionnage est juste extraordinaire. Et son côté décalé est aussi merveilleux. Le héro est un assassin. Un classique que je recommande. Plus on avance dans cette lecture, plus le suspens est fort. Le fait que la fin est facilement imaginable n'enlève rien à la beauté de cette lecture.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par semioden sur 15 décembre 2009
Format: Broché
l'auteur crée dans ce roman une esquisse de "shibumi" .
certains tuent le temps en s'intéressant à l'art , ici le héros ,solitaire et enseignant , tue pour boucler ses fins de mois .
"dépensier" a ici un sens universel : le "héros" gaspille aussi bien l'argent que les vies .
heureusement que la plupart des dépensiers réagissent autrement ; l'auteur nous entraine au sommet de l'eiger , et chemin faisant son "héros" a pour mission de sanctionner un de ses 3 compagnons ; mais lequel ?
le "héros" fait penser à ces grands hommes qui , pour faire le "bien" de l'humanité ,accroissent leurs propres biens .
le livre eut du succés mais il me semble avoir vieilli ; en tous cas son "crypto héros" supporte une seule catégorie personnes : celle qu'il peut voir en peinture .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Client d'Amazon sur 1 septembre 2014
Format: Poche
Jon est un sportif qui a fait des premières sur les montagnes du monde entier, et aussi un esthète collectionneur de tableaux et de jolies femmes, et qui vit dans une ancienne église. Mais est-il assez riche pour mener cette vie, ou bien ne doit-il pas se livrer à des activités peu recomendables ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?