La tête de l'emploi et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Ajouter au panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus

La tête de l'emploi Broché – 8 janvier 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 13,50
EUR 10,35 EUR 4,17

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La tête de l'emploi + BERNARD + En Cas de Bonheur
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • BERNARD EUR 9,50
  • En Cas de Bonheur EUR 4,80

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


NO_CONTENT_IN_FEATURE

Détails sur le produit

  • Broché: 285 pages
  • Editeur : J'ai Lu (8 janvier 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290077445
  • ISBN-13: 978-2290077443
  • Dimensions du produit: 19,8 x 12,2 x 2,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 2.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 18.152 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

2.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Monique on 21 janvier 2014
Format: Broché
Achat rapide parce que j'ai aimé Foenkinos dans ses premiers romans...
Très déçue.
Certes, il y a encore les traces de son humour plus ou moins pessimiste et pour cela, on va jusqu'au bout de la lecture.
Mais justement, on n'est plus surpris par le style et l'histoire est sans grand intérêt.
Un roman vite lu et vite oublié.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Koryfée/Karine Fléjo TOP 500 COMMENTATEURS on 11 février 2014
Format: Broché
Dans la partition de sa propre vie, tout se passe comme si Bernard n'était qu'un instrument qui joue en dehors de l'orchestre. Ce n'est pas faux, ni feint. C'est candidement à côté. A contretemps. Il faut dire que d'emblée, le prénom dont on l'a affublé à sa naissance le prédestinait à ne pas être en phase avec son époque ni avec la réalité : Bernard. « Avec le temps j'ai saisi la dimension sournoise de mon prénom; il contient la possibilité du précipice. Comment dire? En somme, je ne trouve pas que ce soit un prénom gagnant. Dans cette identité qui est la mienne, j'ai toujours ressenti le compte à rebours de l'échec. Certains prénoms sont comme la bande-annonce du destin de ceux qui les portent. A la limite, Bernard pouvait être un film comique. »(P.11)
Et sans que Bernard n'en ait conscience, le compte à rebours est lancé. Marié depuis 20 ans à Nathalie, rencontrée en chutant à ses pieds, conseillé financier dans une banque parce qu'il a la tête de l'emploi, il se laisse couler sur le long fleuve tranquille de la vie, sans se poser de questions, amoureux de la routine, saisissant de banalité. Jusqu'au jour où leur fille Alice, âgée de vingt ans, quitte le nid familial pour aller en stage à São Paulo. Nathalie et Bernard se retrouvent alors tous les deux face à face. Si ce dernier se complait dans ce quotidien routinier, Nathalie n'y trouve plus l'étincelle du début. Et les ennuis de commencer pour le touchant et gentil Bernard, parti pour collectionner les désastres comme certains les images Panini.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Yoyo on 21 janvier 2014
Format: Broché
C'est bien écrit, mais c'est aussi le seul point positif de ce livre.
Il n'y a pas d'intrigue, et on est bien loin de la magie de son plus grand succès: La délicatesse.
Lu aussi vite qu'oublié.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Benjamin Ledru TOP 500 COMMENTATEURS on 20 janvier 2014
Format: Broché
Bernard, la cinquantaine, a un prénom commun pour un homme banal, un prénom qui ne prédispose pas à l'extraordinaire :

" le "Bernard" impose une sorte de familiarité tacite, pour ne pas dire immédiate. On n'a pas peur de taper dans le dos d'un Bernard. Je pourrais me réjouir de porter un prénom qui est une véritable propagande pour se faire des amis. Mais non. Avec le temps, j'ai saisi la dimension sournoise de mon prénom : il contient la possibilité du précipice. Oui j'ai toujours ressenti le compte à rebours de l'échec, dans cette identité qui est la mienne. Il y a des prénoms qui sont comme la bande-annonce de leur destin. A la limite, Bernard pourrait être un film comique. En tout cas , il était certain que je n'allais pas révolutionner l'humanité."

Bernard, le narrateur est conseiller financier dans une banque, il est marié à Nathalie avec qui il a une fille. A 20 ans, Alice a décidé de quitter le nid familial, Bernard et Nathalie se retrouve donc tous les deux et découvrent rapidement qu'ils n'ont plus rien à se dire.

Au boulot les choses ne vont pas beaucoup mieux. Bernard est convoqué par don directeur qui lui annonce que suite à la crise, il doit licencier une personne au guichet et qu'il devra y travailler quelques heures. Son patron a pensé à lui car il a un physique rassurant, qu'il a la "tête de l'emploi". A partir de là tout va s'effondre dans la vie de Bernard, sa femme va demander la séparation et il va finir par perdre son emploi.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Pierre-yves Champenois TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 15 juin 2014
Format: Broché
Pour son quinzième roman, ce gros vendeur malin et doué qu'est David Foenkinos a choisi un sujet classiquement bien populaire avec l'histoire de ce Bernard qui voit sa vie s'effondrer en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. La quatrième de couverture nous promet de la drôlerie et de la mélancolie, et on sait d'aventure que le mélange est assez complexe afin d'éviter tant le cliché que l'inintérêt complet du lecteur.

Rassurons-nous, Foenkinos réussit parfaitement à éviter l'écueil. Et pour cause : l'humour est quasiment absent du livre. On suit cahin-caha les déboires de ce pauvre Bernard, avec quelques jolis moments d'émotions, et sa pénible tentative de reconstruction sociale. Si les zygomatiques n'ont que peu l'occasion de fonctionner, c'est surtout la faute à la conventionalité désarmante dans laquelle l'auteur s'inscrit. Toutes les situations sont déjà vues et revues, et si rien n'est déplaisant à lire (le monsieur sait quand même très très bien écrire !), peu de passages dévoilent un intérêt très important.

On s'amuse gentiment, on fait de la provoc' gentillette (le sex-shop sadomaso dans la quincaillerie, quelle folie ! :-)), et évidemment, on tourne un peu en rond avec certaines "leçons de vie" que le lecteur a l'impression de retrouver de très nombreuses fois au fil du livre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?