undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
La vallée des rubis et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 10,00
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: ED BLANCHE NRF 1973
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La vallée des rubis. Poche – 1973


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,70
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,04

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Plus secrète que La Mecque, plus difficile d'accès que Lhassa, il existe au cœur de la jungle birmane une petite cité inconnue des hommes et qui règne pourtant sur eux par ses fabuleuses richesses depuis des siècles : c'est Mogok, citadelle du rubis, la pierre précieuse la plus rare, la plus chère, la plus ensorcelante. Mogok, perdue dans un dédale de collines sauvages par-delà Mandalay. Mogok autour de laquelle rôdent les tigres. La légende assure qu'aux temps immémoriaux un aigle géant, survolant le monde, trouva dans les environs de Mogok une pierre énorme, qu'il prit d'abord pour un quartier de chair vive tant elle avait la couleur du sang le plus généreux, le plus pur. C'était une sorte de soleil empourpré. L'aigle emporta le premier rubis de l'univers sur la cime la plus aiguë de la vallée. Ainsi naquit Mogok... --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Biographie de l'auteur

Joseph Kessel (1898-1979) est romancier, journaliste, grand reporter, grand voyageur. Il tire de son expérience de soldat son premier grand succès, L'Équipage, publié en 1923. Résistant, il écrit avec Maurice Druon le Chant des partisans. Après l'immense succès du Lion, il se consacre à de grandes fresques historiques, dont Les Cavaliers. Il entre à l'Académie française en 1962. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .



Détails sur le produit

  • Poche
  • Editeur : Gallimard, 1973. (1973)
  • ASIN: B0000DLA0Q
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (30 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 501.935 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

35 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile  Par "fam-ch" le 17 août 2002
Format: Poche
Par la beauté de son écriture et la finesse de ses descriptions, Kessel nous fait vibrer et nous emmène au coeur d'une région aujourd'hui encore difficile d'accès. Parcours initiatique à la découverte des pierres précieuses...découverte de personnages attachants et intemporels. Une façon de s'imprégner d'un peu de la Birmanie avant de s'y rendre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rave Frederic le 7 juillet 2009
Format: Poche
Je rentre juste de Birmanie et me plonge dans ce roman. Je viens de lire 100 pages d'une traite et j'ai l'impresion d'y etre retourné... Tout dans ce livre est magnifique! l'écriture, le style, les descriptions des lieux et des personnages ! Heureusement, il me reste 150 pages à lire ! ;-)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par jasmin d'été VOIX VINE le 8 juin 2010
Format: Poche
C'est un petit bijou d'élégance ce livre sur la vallée des rubis en Birmanie.
Joseph Kessel nous raconte son voyage dans cette partie du monde et la rencontre avec des personnages attachants.On apprend beaucoup de choses sur l'histoire de la Birmanie et de ces rubis maudits. A conseiller à ceux qui aiment les expériences de voyages et les aventures en Asie. J'ai beaucoup aimé
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Toshiko Hasahara le 10 janvier 2014
Format: Poche Achat vérifié
Forcée de lire "Le Lion de Kessel" enfant, j'en avais gardé un souvenir pas forcément extraordinaire, ce qui m'a éloigné de cet auteur pendant de longues, très longues années. Ce n'est que bien plus tard que, ne souhaitant pas rester sur cette impression, j'ai retenté ma chance. Et j'ai rapidement regretté... d'avoir délaissé aussi longtemps ces écrits !! Le style simple des récits journalistiques et leur diversité m'ont captivé, et apporté un éclairage nouveau sur une période où le journalisme de terrain a le goût sulfureux du danger et de l'attrait du voyage dans des conditions précaires. Chaque relation de Kessel tourne autour d'un sujet particulier : la Vallée des Rubis est le récit de son séjour en Birmanie, alors qu'il accompagne un ami parti en prospection pour ramener des rubis.

La Birmanie de l'époque, encore peu fermée, mais néanmoins secrète, offre l'occasion de décrire l'effervescence qui règne sur les sites d'extraction des rubis. Les légendes locales de ceux qui ont fait fortune, qu'elles soient réelles ou non, font se confondre la mythologie de figures fortes, le banditisme et la prise de risque de ceux qui tente leur chance sans l'assurance du succès.
Pourtant, toujours, en toile de fond, la gentillesse du peuple birman et sa pudeur mais également la volonté de garder pour soi certaines informations sensibles rendent l'atmosphère délicate, et laisse en permanence penser que le rideau peut tomber à tout moment et la violence ressurgir d'un fait divers anodin.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par cromagnon le 6 mars 2013
Format: Poche
Grand reporter et grand écrivain, Kessel nous enrichit toujours, tant il sait parfaitement évoquer et nous révéler les images que font naître sa passion de la découverte.
Celles de Bombay, de Calcutta, et de cette Birmanie optimiste des débuts de l'indépendance, restée primitive mais heureusement bien différente de celle qu'Orwell l'anti-colonialiste et apprenti socialiste avait décrite 25 ans auparavant; celle qui anime, autour de la légende de ses pierres précieuses et dans un savant mélange de roman d'aventure et de reportage, le contraste toujours présent entre le dénuement accepté des uns et l'insolente richesse des opiniâtres chanceux à qui succéderont des tyrans dignes des rois qu'avaient autrefois remplacés les anglais avides.
Mieux qu'un film: un voyage en fauteuil (de première classe).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vince Black le 28 août 2010
Format: Poche
Récit d'un voyage en Myanmar : La Vallée de Kessel a un petit côté Tintin en Birmanie : Tout le monde il est gentil. Tout le monde il est beau. L'écriture est d'une facture très classique et le chapitrage équilibré et clair. Mais si ce récit se lit très bien, il manque toutefois de profondeur psychologique et/ou de rebondissements. En effet, l'intrigue est franchement lâche et Kessel fait l'impasse devant les moeurs policées des Birmans. Au long des quelques trois cents pages du roman, on cherchera en vain à pénétrer la culture des indigènes. Kessel (le narrateur) adopte le point de vue d'un pur expatrié et ne considère que les effets de surface sans pénétrer véritablement dans la philosophie orientale. En d'autres termes, il nous offre un voyage touristique, mais rien de plus.
J'ai été déçu.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. Gomez Nicolas le 21 octobre 2009
Format: Poche
Lorsque que l on a eu l occasion de voyager en Birmanie, alors ce livre nous plonge encore plus dans une realite qui fait toujours rever beaucoup de personnes....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche
Paris ...Bangkok.... Rangoon...fleuve Irrawaddy, Mandalay ville des rois et enfin haute vallée Birmane .
Joseph KESSEL nous embarque avec tout le talent de conteur qu'on lui connait pour l'une des régions des plus inaccessible, des plus reculée et des plus méconnue : le Mogok, terre réputée pour la grande richesse de ses sols qui fournissent les gemmes les plus réputés.
Nous voici plongé à la rencontre d'un monde ignoré et d'une richesse culturelle immense, nous nous baladons entre pagodes et bouddhisme, nous croisons une population fantastique avec sa douceur, son sourire, son amabilité, traversons des vallées et des monts verdoyant dans le parfum entêtant de la jungle.

Véritable invitation au voyage, ce roman superbe donne des fourmis dans les jambes et offre un dépaysement garanti.
Une très belle réussite encore, idéal pour les amateurs de cet écrivain fantastique mais aussi pour les amoureux de découvertes, de pérégrinations et de déracinements originales.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?