• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
La vie très priv&e... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

La vie très privée de Mr Sim Broché – 15 mars 2012


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,50
EUR 6,25 EUR 0,73

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

La vie très privée de Mr Sim + La pluie, avant qu'elle tombe + Testament à l'anglaise
Prix pour les trois: EUR 26,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Plus d’une génération va se reconnaître dans ce roman qui nous enchante avec un humour tout britannique, bien préférable au désespoir !

Quatrième de couverture

Maxwell Sim est un loser de quarante-huit ans. Voué à l’échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l’échec à l’âge adulte (sa femme le quitte, sa fille rit doucement de lui), il s’accepte tel qu’il est et trouve même certaine satisfaction à son état. Mais voilà qu’une proposition inattendue lui fait traverser l’Angleterre au volant d’une Toyota hybride, nantie d’un GPS à la voix bouleversante dont, à force de solitude, il va tomber amoureux. Son équipée de commis-voyageur, représentant en brosses à dents dernier cri, le ramène parmi les paysages et les visages de son enfance, notamment auprès de son père sur lequel il fait d’étranges découvertes : le roman est aussi un jeu de piste relancé par la réapparition de lettres, journaux, manuscrits qui introduisent autant d’éléments nouveaux à verser au dossier du passé. Et toujours Max pense à la femme chinoise et à sa fille, aperçues dans un restaurant en Australie, dont l’entente et le bonheur d’être ensemble l’ont tant fasciné. Va-t-il les retrouver ? Et pour quelle nouvelle aventure ? Brouillant joyeusement les cartes de la vérité et de l’imposture, Coe l’illusionniste se réserve le dernier mot de l’histoire, qui ne manquera pas de nous surprendre. Plus d’une génération va se reconnaître dans ce roman qui nous enchante avec un humour tout britannique, bien préférable au désespoir.


Détails sur le produit

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Folio (15 mars 2012)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070446921
  • ISBN-13: 978-2070446926
  • Dimensions du produit: 17,9 x 2 x 10,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (13 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 107.947 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Feron Béatrice TOP 500 COMMENTATEURS le 3 octobre 2012
Format: Broché
Maxwell Sim a été représentant de commerce, puis directeur au service des réclamations et, depuis six mois, il est en arrêt maladie parce que sa femme l'a quitté emmenant avec elle leur fille Lucy.
Elle lui a offert comme cadeau d'adieu un billet pour l'Australie où il pourra rendre visite à son père qui vit là-bas depuis la mort de son épouse. Mais que pourrait dire Max à cet homme avec lequel il n'a jamais eu aucun atome crochu?
Et pourtant, ce voyage va radicalement changer sa vie et le lancer dans une suite d'aventures tragico-burlesques.
Les critiques que j'avais lues ou entendues étaient enthousiastes, présentant ce roman comme extrêmement drôle. Pourtant, je l'ai trouvé sombre et triste et les passages prétendument comiques m'ont interloquée, je les ai ressentis plutôt comme sinistres.
Certains moments m'ont paru longs et ennuyeux, tel le monologue pratiquement sans ponctuation où Max raconte sa vie à son voisin d'avion.
En revanche, j'ai beaucoup aimé la construction toute en symétries et la fin assez inattendue que j'ai trouvée assez originale.
En bref, j'ai aimé, mais j'ai préféré de très loin "La pluie avant qu'elle tombe".
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lolibris le 18 mai 2012
Format: Broché
Le dernier roman de Jonathan Coe, loufoque et déjanté, met en scène une galerie de personnages très attachants. Dépressif et solitaire, Mr Sim part en quête de contacts humains après avoir vu une chinoise et sa fille jouer aux cartes dans un restaurant en Australie... Point de départ peu conventionnel d'un road-movie à l'anglaise, qui emmène cet anti-héros et le lecteur dans un voyage souvent hilarant! Jonathan Coe peuple son roman d'aspirants écrivains, dont les lettres ou les nouvelles insérées dans le récit influent sur le périple de Mr Sim: le jeu de mise en abyme fonctionne habilement et nous tient en haleine jusqu'au dénouement.
Jonathan Coe est comme toujours un brillant conteur, qui nous amène à réfléchir sur la tragédie des relations humaines en nous faisant rire aux larmes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean Humbert TOP 500 COMMENTATEURS le 11 juin 2012
Format: Broché
Très grand amateur de J. Coe, j'ai lu toute sa fiction. "La pluie..." "Le cercle ..." sont pour moi à classer parmi les plus grands livres de ces dernières années. Donc inutile de dire avec quelles angoisse et délectation j'attendais cette œuvre : comment pourrait-il succéder au génial "La pluie ..." ?
Eh ben il ne l'égale pas, loin de là. Je suis déçu, je suis mal à l'aise d'être déçu.
Mais entendons nous bien : ce roman est tout à fait de haut niveau.
L'histoire, en très gros un 'road movie" à travers l'Angleterre, n'est pas renversante d'originalité. Il y a des longueurs : incroyable chez J. Coe ! Le McGuffin avec Emma est longuet au bout d'un moment. La construction, cette fois-ci "basée" sur 4 "nouvelles" ou "lettres", (vous verrez bien, je ne vais pas tout révéler) est originale, certes, mais moins que les xxx de "la pluie..." (je ne veux pas déflorer son précédent sublime roman).
La fin que j'ai trouvée inimaginablement inventive, mais dont je conçois que l'on puisse la trouver "facile" ou "en queue de poisson" est stupéfiante. Il y a des passages hilarants, vraiment (le thé chez Mr et Mrs Byrne).
La vie de famille de Sim est assez bien vue, quoique finalement assez conventionnelle. Les allusions politiques, les critiques de M. Thatcher (comme d'habitude) ou de Tony Blair, sont toujours efficaces et subtiles. La satire des yuppies ou entreprises "mode" (des brosses à dents, je ne vous en dis rien !) fait mouche. La romance avec la "Chinoise" est très touchante.
À lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché Achat vérifié
en excellent moraliste typiquement britannique, Jonathan Coe a commis avec ce roman une fable pleine d'humour en-dedans;
c'est le bilan d'une vie d'un classe moyenne inférieure de 48 ans dans l'Angleterre post Thatcher/Blair; c'est bourré
de notations qui peuvent s'appliquer à un homologue français, espagnol,... ce qui prouve au passage que le tunnel a bien accroché la Grande Bretagne au continent;

pour les inconditionnels de cet auteur, toujours prèts à jouer le jeu, si l'on accepte la structuration du récit autour de 4 textes
écrits par des proches de Mr Sim (nonobstant la référence inutile et pompeuse aux 4 éléments), on se demande bien ce qui lui a pris de terminer par cette coquetterie des dix dernières pages; a-t-il eu peur de ne pas étre pris au sérieux avec ce roman à certains égards picaresque pour nous laisser sur cette acrobatie d'écrivain, censée etre d'une grande virtuosité, dans les faits complètement ratée!

on peut donc s'arreter page 455 (sur 465), ce qui fait tout de meme un taux de satisfaction de 97,8%!!!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?