EUR 14,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 8 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Lady Doll T01: La Poupee ... a été ajouté à votre Panier
Amazon rachète votre
article EUR 0,95 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Lady Doll T01: La Poupee Intime Relié – 23 juin 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,50
EUR 14,45 EUR 10,00

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Lady Doll T01: La Poupee Intime + Lady Doll T02 Une maison de poupée + Coeur de pierre
Prix pour les trois: EUR 38,95

Acheter les articles sélectionnés ensemble



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,95
Vendez Lady Doll T01: La Poupee Intime contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,95, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 47 pages
  • Editeur : Soleil (23 juin 2010)
  • Collection : SOL.BLACKBERRY
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2302009606
  • ISBN-13: 978-2302009608
  • Dimensions du produit: 32 x 0,9 x 23,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 95.666 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lilie sur 17 février 2011
Format: Relié
Je ne suis pas très BD mais là je n'ai pas pu résister à la couverture tout simplement magnifique : que cela soit le coup de crayon ou les couleurs utilisés, je suis complètement tombé sous le charme !
Un style gothique/ère victorienne à travers l'histoire et les costumes portés par les différents protagonistes. Une palette de couleurs qui se décline autour du rose et du rouge sans que cela fasse mal aux yeux, je vous rassure.
L'histoire est celle de Gaja, petite fille dont une partie du visage est déformée. Elle vit aisément, entourée d'une mère aimante mais très malade, d'un père indifférent et cruel, et de ses poupées toutes faites par sa mère.
La mère de Gaja est cela qui possède la richesse dans la famille, son père n'était qu'un paysan et il a joué de ses charmes pour séduire cette femme et maintenant il l'empoisonne pour qu'elle meurt et ainsi récupérer sa fortune.
Gaja, rejetée par ses camarades d'école, se réfugie dans un monde imaginaire où elle parle avec ses poupées et vit des aventures avec elles mais malheureusement, la réalité revient trop souvent à l'assaut et la pauvre Gaja est témoin de pas mal d'horreurs.
C'est une BD dont l'histoire est triste, on ne peut s'empêcher de plaindre la pauvre Gaja qui est bien seule. La fin de ce premier tome laisse présagé un dénouement plus que funeste et s'il me tarde de connaître cette suite, je l'anticipe aussi car je suis attachée à Gaja et j'ai peur pour elle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cynthia sur 25 mars 2011
Format: Relié Achat vérifié
Je n'aime pas trop les bandes dessinées mais j'ai tout de suite était attirée par Lady doll, et je ne suis pas déçue de mon achat. Les dessins sont superbes notamment les couleurs qui nous plongent dans un autre monde. J'aime beaucoup le style, la protagoniste est trés attachante, j'attends impatiemment le deuxième tome.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par lrh sur 16 mai 2014
Format: Relié
N'étant pourtant pas une grande fan de BD, là pour le coup j'ai trouvé "chaussure à mon pied" comme on dit...
Les dessins sont superbes; l'univers, l'histoire... J'ADOOORE !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Miawka TOP 1000 COMMENTATEURS sur 9 mars 2014
Format: Relié Achat vérifié
Ah Lady Doll! Déjà charmés par la somptueuse couverture, le titre de Vessella et Penco Sechi nous capture définitivement le coeur dès les premières pages.

Lady Doll, c’est l’histoire de Gaja, une petite fille dont le seul crime fût d’être née différente des autres. Pour l’en punir on ne tente pas de la comprendre. La demoiselle s’enferme de plus en plus dans son monde, entourée des poupées offertes par sa mère malade. Ce sont les seules amies de Gaja, elles l’aiment, la comprennent et ne la déçoivent jamais. Et plus la jeune fille se renferme sur elle-même, plus son horrible père referme ses griffes sur une fortune qui ne lui appartient pas… En deux tomes seulement, ce petit bijou émerveille le lecteur dans une ambiance victorienne sombre, oppressante et dangereuse. Servie par un graphisme atypique, doux et précieux, le scénario de Lady Doll capture, comme la jeune Gaja, les lecteurs qui ne veulent plus la quitter.

Avec un trait envoûtant, magnifique, c’est une lecture merveilleuse que nous offre les auteurs. A la fois beau et étouffant quand il le faut, le trait de Penco Sechi permet de plonger dans l’histoire triste, mélancolique, pleine de douleur et d’espoirs perdus d’une héroïne aussi attachante qu’effrayante.

La pauvre n’était déjà pas épargnée par la nature, la vie ne va pas lui faire de cadeaux non plus. Et bien que l’on aimerait un peu de joie pour elle, on se plait à suivre sa descente aux enfers progressive. Elle devient un personnage auquel on s’attache de plus en plus et pour qui l’on compatit énormément.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?