Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 8,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

The Lamb Lies Down On Broadway (Definitive Edition Remaster) [Import, Enregistrement original remasterisé]

Genesis CD
4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (37 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 8,49.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Genesis

Discographie

Image de l'album de Genesis

Photos

Image de Genesis

Biographie

Peter Gabriel et Tony Banks se rencontrent en 1963 au collège de Charterhouse à Godalming (Surrey). Ils fondent The Garden Wall. Anthony Phillips et Michael Rutherford, fervents adeptes de la guitare à 12 cordes fondent un groupe, the Anons (les Anonymes). Les deux groupes fusionnent et The Anons devient le futur Genesis.

Un ancien élève, Jonathan King, ... Plus de détails sur la Page Artiste Genesis

Visitez la Page Artiste Genesis
169 albums, 10 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (29 août 1994)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import, Enregistrement original remasterisé
  • Label: Virgin Records
  • ASIN : B000024E9O
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (37 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 133.864 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. The Lamb Lies Down On Broadway
2. Fly On A Windshield
3. Broadway Melody Of 1974
4. Cuckoo Cocoon
5. In The Cage
6. The Grand Parade Of Lifeless Packaging
7. Back In N.Y.C
8. Hairless Heart
9. Counting Out Time
10. Carpet Crawlers
Voir les 11 titres de ce disque
Disque : 2
1. Lilywhite Lilith
2. The Waiting Room
3. Anyway
4. Here Comes The Supernatural Anaesthetist
5. The Lamia
6. Silent Sorrow In Emty Boats
7. The Colony Of Slippermen (The Arrival - A Visit To The Doktor - Raven)
8. Ravine
9. The Light Dies Down On Broadway
10. Riding The Scree
Voir les 12 titres de ce disque

Descriptions du produit

Amazon.fr

Disque de la consécration américaine en même temps qu'ultime collaboration de Peter Gabriel avec Genesis, The Lamb Lies Down On Broadway est l'une des oeuvres conceptuelles les plus abouties de la culture rock. L'histoire, tout d'abord : jeune paumé portoricain, Rael est arrêté pour avoir inscrit des graffitis dans le métro new-yorkais, à la suite de quoi il est conduit dans un monde souterrain terrifiant où il fait la rencontre d'âmes perdues telles que The Carpet Crawlers et Lily White Lilyth. Au terme de ce terrifiant voyage, il doit faire un choix: épargner la vie de son frère, qui est en train de se noyer, ou se sauver lui-même. Real, bien sûr, choisira la première solution avant qu'il ne découvre que le corps qu'il sort de l'eau n'est autre que le sien. Musicalement, l'oeuvre est à la hauteur de l'histoire. Avec le soutien du grand Brian Eno, Genesis optait pour une démarche artistique plus violente, plus urbaine qu'à l'habitude, qui, avec "Back In New York City" ou "Counting Out Time", allait lui permettre de se hisser à la hauteur des plus grands. --Philippe Margotin

Descriptions du produit

GENESIS The Lamb Lies Down On Broadway (1995 UK Definitive Edition Remaster CD issue of the classic 1974 23-track double album picture sleeve booklet with full lyrics & discography information CGSCDX1)

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
33 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et si tout était là? 8 janvier 2004
Par Aurél'
Format:CD
"The Lamb..." est certainement l'album le plus ambitieux, réfléchi, le plus ultime, de ce que l'on a pu appeler le rock progressif. Deux disques qui sonnent le glas de la grande collaboration de Gabriel avec groupe. L'atmosphère a changé, plus sombre, plus urbaine, que les précédents albums: Genesis a grandi. Durant près de 80 minutes le groupe nous fait traverser un monde mélancolique violent et désenchanté. On sent comme une sorte de brouillard rampant qui ne séteint qu'à la fin du deuxième cd.
Les compositions sont remarquables, les arrangements d'une originalité incomparable, la production pour l'époque est tout à fait impressionnante. Peter Gabriel est au sommet de son art vocal, entre cris et chuchottement, Phil Collins démontre sa superbe maîtrise du phrasé, il est plus un musicien à la batterie qu'un batteur, chaque coup de baguettes est là pour servir la musique, Rutherford excelle à la basse avec son style incomparable tout en syncope, enfin Banks apporte une touche de poèsie un peu sombre ( l'utilisatrion du mellotron et de l'arp 2600 est fabuleuse), aidé en cela par Hackett qui réfute l'utilisation standart de la guitare éléctrique, il est présent par petites touches, un jeu impressionniste, préférant les phrasés mélodiques au démonstrations de vélocité et de technique du genre "t'as-vu ce que je sais faire?".
Cet album est intemporel, ancré dans le réél sans l'être complètement comme si il évoluait dans sa propre dimension, une atmosphère entre 1984, Le Festin Nu, Brazil...
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
46 internautes sur 51 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention, chef d'oeuvre : oubliez vos préjugés ! 3 juillet 2010
Par Salabreuil TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD
Oui, oubliez vos préjugés. Oubliez les tubes calibrés FM. Oubliez Phil Collins. Oubliez les années 80. Et puis les 90 également. Et revenons en 1974.

Genesis, depuis 4 ans, s'est taillé progressivement une réputation de premier choix. Et à l'époque, au même titre qu'un Bowie, le groupe est considéré comme avant-gardiste, en raison notamment des expérimentations scéniques et théâtrales de Peter Gabriel. Plus léger que Yes, moins torturé que King Crimson, plus humble que Pink Floyd, le groupe en quelques albums a développé un univers bien à lui, une marqueterie travaillée, faite de chansons délicates, de comptines cruelles et de ballades épiques. Un univers très anglais, entre rêve étrange et jardin mystérieux.
"The Lamb Lies down on Broadway" va sonner comme un véritable coup de tonnerre et saccager ce jardin anglais. Finis les paysages anglais : le groupe a accouché d'un cauchemar new-yorkais. Et nous donne un album urbain, vicieux, sombre, où éboulements, cris, râles, klaxons, stridences côtoient des chansons hantées, angoissées et de toute beauté. Un album qui va dérouter les fans de la première heure et les critiques de l'époque - pas tous, mais certains vont mettre un temps avant de digérer ce monstre.

Je dois dire que je n'ai jamais très bien compris cette aventure surréaliste qui parle d'agneau, de chambres bizarres, d'hommes pantoufles, et d'un certain Rael qui part à la recherche de son frère John (ou le contraire).
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST 2 décembre 2010
Par VIRY 02
Format:CD|Achat vérifié
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST JUIN 1978 N° 119 Page 60
7° Album 1974 33T Réf : PHONOGRAM 6641 226
Quel choc fut la parution de ce double album. Ce drame fantastique en noir et blanc était en rupture totale avec les pastels raffinés de « Selling England », son décor de Mégalopole américaine nous emmenait loin des cottages britanniques et des histoires merveilleuses à la Lewis Carrol. Genesis
avait rompu froidement le fil de son évolution tranquille, et c'est peut être pourquoi ce double album, ainsi nettement mis en valeur, reste le monument d'éternité du groupe. Avec lui, Genesis conquit la France et commença enfin à percer aux USA. Pourtant, tous les membres de Genesis , y compris Peter Gabriel qui en fut le génial et inspiré concepteur, sont d'accord pour dire qu'il s'agit là d'une oeuvre à part dans leur carrière, une sorte de détour, une fiction qu'ils se sont imposés, qu'ils ont jouée jusqu'au bout, mais qui leur était finalement étrangère. Alors qu'auparavant ils avaient laissé parler leur tempérament naturel, ici, sous la conduite d'un Gabriel devenu soudain visionnaire, ils avaient crée de toutes pièces un tout qui leur était presque extérieur. Par la suite, ils revinrent naturellement à leur inspiration britannique.
A part donc, mais fantastiquement mis en scène, « The Lamb lies down on Broadway » narre avec un souffle quasi épique une fantasmatique odyssée urbaine où le réel américain devient la source d'un cauchemar où est posé le problème de l'égo.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
4.0 étoiles sur 5 Genesis avant le déclin ...
..., comprenez avant le départ de Pete Gabriel, Phil Collins ayant ensuite totalement neutralisé l'inventivité du groupe et la richesse musicale à coups... Lire la suite
Publié il y a 20 jours par PERRET
5.0 étoiles sur 5 Double Noir
Aussi névrosé que The Wall, aussi ambitieux que Tales from Topographic Oceans ou Thick As a Brick, The Lamb Lies Down on Broadway est une aeuvre essentielle. Lire la suite
Publié il y a 1 mois par Stefan
5.0 étoiles sur 5 indispensable.....
j'ai cet album depuis sa sortie (vinyl puis cd bien sûr....) et je l'ai toujours aimé, mais mon anglais trop scolaire ne m'a jamais permis de comprendre les paroles de façon... Lire la suite
Publié il y a 3 mois par JLG
4.0 étoiles sur 5 un classique !
Immense double album (toujours en CD), conceptuel, le dernier de Genesis avec Peter Gabriel. L'histoire est absconse, celle d'un jeune voyou new-yorkais d'origine portoricaine,... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Luongo Bruno
5.0 étoiles sur 5 Oppression urbaine
Double-album au concept plus social que de coutume (il raconte les déambulations fantasmagoriques d’un délinquant porto-ricain dans New York ! Lire la suite
Publié il y a 6 mois par Dr. Rock
5.0 étoiles sur 5 A posséder obligatoirement !
cet album est vraiment exceptionnel !
chaque nouvelle écoute apporte toujours une expérience nouvelle ; indescriptible et envoutant. Lire la suite
Publié il y a 10 mois par eric
5.0 étoiles sur 5 "LES AGNEAUX GISENT SUR BROADWAY"
(Cet article a été publié sur "ZEA-BLOG:le Monde libre [...]",le 16 Mars 2008.)

Avant-propos: … «The Lamb Lies Down on Broadway»,double album... Lire la suite
Publié il y a 12 mois par MIKE
4.0 étoiles sur 5 Atypique.
Ce disque est atypique dans la carrière du groupe. Plus rock, certes. Mais aussi, différent parce qu'il est articulé autour d'un concept. Lire la suite
Publié il y a 13 mois par Marc Fauvet
5.0 étoiles sur 5 VERSION CD
DOMMAGE VERSION CD CAR LA VERSION DVD AUDIO ET INTROUVABLE SI QUELQU UN EN A UNE EN RAB JE SUIS PRENEUR ,AUTREMENT C EST UN EXCELLENT ALBUM DE GENESIS.
Publié il y a 18 mois par CHAUVEL
5.0 étoiles sur 5 The Lamb Lies Down On Broadway
Avec l'album The Lamb Lies Down on Broadway, Genesis s'apprête à créer son album concept en 1974 comme tout groupe majeur qui se respecte à cette... Lire la suite
Publié il y a 19 mois par Pier
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?