Lamb of God

Top albums (Voir les 21)


Voir les 21 albums de Lamb of God

Lamb Of God : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 171
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Lamb of God
Fourni par l'artiste ou son représentant


Biographie

L'aventure Lamb of God débute à Richmond en Virginie au cours de l'année 1990. Le guitariste Mark Morton, le bassiste John Campbell et le batteur Chris Adler se rencontrent à l'Université. Ils décident de monter ensemble un groupe de metal.

Après avoir réalisé quelques démos, vu aller et venir différents musiciens, la formation alors appelée Burn the Priest décide d'enregistrer son premier album en compagnie de Steve Austin (Today is the Day) et Colin Richardson au début de l'année 1998.

Burn The Priest sort quelques mois plus tard. Cette même année, la composition du groupe semble ... Lire la suite

L'aventure Lamb of God débute à Richmond en Virginie au cours de l'année 1990. Le guitariste Mark Morton, le bassiste John Campbell et le batteur Chris Adler se rencontrent à l'Université. Ils décident de monter ensemble un groupe de metal.

Après avoir réalisé quelques démos, vu aller et venir différents musiciens, la formation alors appelée Burn the Priest décide d'enregistrer son premier album en compagnie de Steve Austin (Today is the Day) et Colin Richardson au début de l'année 1998.

Burn The Priest sort quelques mois plus tard. Cette même année, la composition du groupe semble désormais stable et solide. Désormais baptisé Lamb of God (peu de temps après la sortie de Burn the Priest), il est composé en plus des trois membres originels de Willie Adler à la guitare et du chanteur Randy Blythe arrivé en 1995. 

Après s'être fait remarquer grâce à Burn the Priest, Lamb of God signe avec Prosthetic Records. New American Gospel, premier album sorti sur ce label est mis en bacs en septembre 2000. Le groupe est alors perçu comme un digne héritier de Pantera capable d'insuffler un gros groove au metal. Vendu à plus de 100000 exemplaires aux Etats-Unis, il permet aux cinq musiciens de sortir As The Palaces Burn réalisé avec la complicité de Devin Townsend en 2003. Les ventes sont deux fois plus fortes qu'avec New American Gospel. Lamb of God en profite pour passer un contrat concernant le marché américain avec Epic. Sorti en 2004, Ashes of the Wake fera encore mieux. Le groupe est considéré comme faisant partie des leaders du courant New Wave of American Heavy Metal (baptisé ainsi en hommage à la NWOBHM anglaise des années 80). 

Alors qu'il continue d'aligner les succès studios, Lamb of God sort Killadelphia, un album live en fin d'année 2005. Bien que représentant le renouveau metal américain de manière évidente, le groupe tente de ne pas se laisser enfermer dans le même moule que Killswitch Engage, Unearth ou Shadows Fall en cédant le moins possible aux clichés du refrain trop suave ou trop poli pris entre deux couplets heavy. Il reste en revanche toujours considéré comme un second Pantera. Sacrament sorti en 2006 aura autant de succès qu'Ashes of the Wake et permettra au groupe de repartir sur les routes pour une tournée qui donnera naissance au DVD Walk with Me in Hell. Une tournée qui laissera apparaître quelques tensions entre les membres du groupe après plus de sept années d'activité quasiment sans interruption. 

Alors qu'il aurait pu se contenter de suivre le mouvement lancé par certains de ses petits camarades et s'inspirer plus que de raison du son à la suédoise de Göteborg (In Flames...), le groupe livre son album le plus puissant et le plus agressif en début d'année 2009. Avant même sa mise en vente, Wrath est déjà acclamé par une grande partie de la presse rock. Lamb of God s'est fait un véritable nom et sonne désormais comme du Lamb of God. 

Wrath devient effectivement l'album de tous les succès, il monte sur la deuxième marche du podium du Billboard et secoue les charts partout dans le monde. Resolution en janvier 2012 a la lourde tâche de succéder à ce monument. Les fans britanniques bénéficient uniquement en pré-commande d'un album live enregistré durant le Wrath Tour 2009/2010. De quoi faire bien des envieux. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley

L'aventure Lamb of God débute à Richmond en Virginie au cours de l'année 1990. Le guitariste Mark Morton, le bassiste John Campbell et le batteur Chris Adler se rencontrent à l'Université. Ils décident de monter ensemble un groupe de metal.

Après avoir réalisé quelques démos, vu aller et venir différents musiciens, la formation alors appelée Burn the Priest décide d'enregistrer son premier album en compagnie de Steve Austin (Today is the Day) et Colin Richardson au début de l'année 1998.

Burn The Priest sort quelques mois plus tard. Cette même année, la composition du groupe semble désormais stable et solide. Désormais baptisé Lamb of God (peu de temps après la sortie de Burn the Priest), il est composé en plus des trois membres originels de Willie Adler à la guitare et du chanteur Randy Blythe arrivé en 1995. 

Après s'être fait remarquer grâce à Burn the Priest, Lamb of God signe avec Prosthetic Records. New American Gospel, premier album sorti sur ce label est mis en bacs en septembre 2000. Le groupe est alors perçu comme un digne héritier de Pantera capable d'insuffler un gros groove au metal. Vendu à plus de 100000 exemplaires aux Etats-Unis, il permet aux cinq musiciens de sortir As The Palaces Burn réalisé avec la complicité de Devin Townsend en 2003. Les ventes sont deux fois plus fortes qu'avec New American Gospel. Lamb of God en profite pour passer un contrat concernant le marché américain avec Epic. Sorti en 2004, Ashes of the Wake fera encore mieux. Le groupe est considéré comme faisant partie des leaders du courant New Wave of American Heavy Metal (baptisé ainsi en hommage à la NWOBHM anglaise des années 80). 

Alors qu'il continue d'aligner les succès studios, Lamb of God sort Killadelphia, un album live en fin d'année 2005. Bien que représentant le renouveau metal américain de manière évidente, le groupe tente de ne pas se laisser enfermer dans le même moule que Killswitch Engage, Unearth ou Shadows Fall en cédant le moins possible aux clichés du refrain trop suave ou trop poli pris entre deux couplets heavy. Il reste en revanche toujours considéré comme un second Pantera. Sacrament sorti en 2006 aura autant de succès qu'Ashes of the Wake et permettra au groupe de repartir sur les routes pour une tournée qui donnera naissance au DVD Walk with Me in Hell. Une tournée qui laissera apparaître quelques tensions entre les membres du groupe après plus de sept années d'activité quasiment sans interruption. 

Alors qu'il aurait pu se contenter de suivre le mouvement lancé par certains de ses petits camarades et s'inspirer plus que de raison du son à la suédoise de Göteborg (In Flames...), le groupe livre son album le plus puissant et le plus agressif en début d'année 2009. Avant même sa mise en vente, Wrath est déjà acclamé par une grande partie de la presse rock. Lamb of God s'est fait un véritable nom et sonne désormais comme du Lamb of God. 

Wrath devient effectivement l'album de tous les succès, il monte sur la deuxième marche du podium du Billboard et secoue les charts partout dans le monde. Resolution en janvier 2012 a la lourde tâche de succéder à ce monument. Les fans britanniques bénéficient uniquement en pré-commande d'un album live enregistré durant le Wrath Tour 2009/2010. De quoi faire bien des envieux. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley

L'aventure Lamb of God débute à Richmond en Virginie au cours de l'année 1990. Le guitariste Mark Morton, le bassiste John Campbell et le batteur Chris Adler se rencontrent à l'Université. Ils décident de monter ensemble un groupe de metal.

Après avoir réalisé quelques démos, vu aller et venir différents musiciens, la formation alors appelée Burn the Priest décide d'enregistrer son premier album en compagnie de Steve Austin (Today is the Day) et Colin Richardson au début de l'année 1998.

Burn The Priest sort quelques mois plus tard. Cette même année, la composition du groupe semble désormais stable et solide. Désormais baptisé Lamb of God (peu de temps après la sortie de Burn the Priest), il est composé en plus des trois membres originels de Willie Adler à la guitare et du chanteur Randy Blythe arrivé en 1995. 

Après s'être fait remarquer grâce à Burn the Priest, Lamb of God signe avec Prosthetic Records. New American Gospel, premier album sorti sur ce label est mis en bacs en septembre 2000. Le groupe est alors perçu comme un digne héritier de Pantera capable d'insuffler un gros groove au metal. Vendu à plus de 100000 exemplaires aux Etats-Unis, il permet aux cinq musiciens de sortir As The Palaces Burn réalisé avec la complicité de Devin Townsend en 2003. Les ventes sont deux fois plus fortes qu'avec New American Gospel. Lamb of God en profite pour passer un contrat concernant le marché américain avec Epic. Sorti en 2004, Ashes of the Wake fera encore mieux. Le groupe est considéré comme faisant partie des leaders du courant New Wave of American Heavy Metal (baptisé ainsi en hommage à la NWOBHM anglaise des années 80). 

Alors qu'il continue d'aligner les succès studios, Lamb of God sort Killadelphia, un album live en fin d'année 2005. Bien que représentant le renouveau metal américain de manière évidente, le groupe tente de ne pas se laisser enfermer dans le même moule que Killswitch Engage, Unearth ou Shadows Fall en cédant le moins possible aux clichés du refrain trop suave ou trop poli pris entre deux couplets heavy. Il reste en revanche toujours considéré comme un second Pantera. Sacrament sorti en 2006 aura autant de succès qu'Ashes of the Wake et permettra au groupe de repartir sur les routes pour une tournée qui donnera naissance au DVD Walk with Me in Hell. Une tournée qui laissera apparaître quelques tensions entre les membres du groupe après plus de sept années d'activité quasiment sans interruption. 

Alors qu'il aurait pu se contenter de suivre le mouvement lancé par certains de ses petits camarades et s'inspirer plus que de raison du son à la suédoise de Göteborg (In Flames...), le groupe livre son album le plus puissant et le plus agressif en début d'année 2009. Avant même sa mise en vente, Wrath est déjà acclamé par une grande partie de la presse rock. Lamb of God s'est fait un véritable nom et sonne désormais comme du Lamb of God. 

Wrath devient effectivement l'album de tous les succès, il monte sur la deuxième marche du podium du Billboard et secoue les charts partout dans le monde. Resolution en janvier 2012 a la lourde tâche de succéder à ce monument. Les fans britanniques bénéficient uniquement en pré-commande d'un album live enregistré durant le Wrath Tour 2009/2010. De quoi faire bien des envieux. Copyright 2014 Music Story Guillaume Ley


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page