EUR 5,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 0,46 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'amour, la solitude Poche – 21 janvier 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,00 EUR 0,48

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'amour, la solitude + Le bonheur, désespérément + L'Esprit de l'athéisme : Introduction à une spiritualité sans Dieu
Prix pour les trois: EUR 12,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,46
Vendez L'amour, la solitude contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,46, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 184 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (21 janvier 2004)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253066990
  • ISBN-13: 978-2253066996
  • Dimensions du produit: 17,8 x 1,4 x 11,1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 21.947 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

46 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile  Par Nicolas TOP 1000 COMMENTATEURS sur 6 juillet 2005
Format: Poche
Ce livre est composé de trois entretiens dans lesquels Comte-Sponville s'entretient avec un philosophe et deux écrivains.
Ces discussions lui permettent d'exprimmer sa philosophie de la vie qui est une philosophie du renoncement à l'espérance et de l'amour du réel. Pour Comte-Sponville, la vie est désespoir, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'en désespérer. Oeuvrant pour une philosophie du renoncement, il estime que lorsque l'on ne croit plus en rien, on peu s'émerveiller de tout.
Ce livre, du coup, a bien souvent des accents de tristesses assez terribles. Cela pourra prêter à sourire, mais je le déconseillerais à des gens malheureux ; il peut aussi, et c'est un plus !, être lu par n'importe qui, car les concepts sont exposés avec beaucoup de simplicités.
Cet ouvrage m'a quelque peu initié à la philosophie, moins que la Barbarie à Visage Humain de Bernard-Henry Lévy ou son Siècle de Sartre, mais tout de même : en me confrontant à cette part de mélancolie et en insistant sur le fait que la philosophie a un rôle à jouer pour la calmer, Comte-Sponville m'a donné envie d'aller plus loin.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
33 internautes sur 36 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gauthier Vanhouwe sur 22 juin 2006
Format: Poche
Merveilleusement bien écrit, ce livre sur l'amour et la solitude, développé philosophiquement nous pousse à lire davantage. Dans un style bien à lui, André Comte-SPonville soulève les questions qui sont posées par les hommes depuis l'aube des temps. Les questions qui travaillent les hommes de manière perpétuelle. Ce livre est d'abord un moyen de se rassurer, ensuite il peut être un outil génial pour l'étudiant. Voilà le génie de Comte-SPonville: à la lecture de ce livre - un livre pour tous - je suis incapable de dire à qui il convient en particulier. En fait, c'est la personne qui aime la philosophie dans ses questions ultimes qui va trouver du sens et surtout du plaisir à lire ce texte. Je le conseille, j'en garde un très bon souvenir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par jeanne-pascale sur 3 février 2012
Format: Poche
Comme tout ce qu'écrit A. Comte-Sponville, cet ouvrage est passionnant. Il nous permet de nous croire intelligent, l'auteur sachant "philosopher" de façon claire. Je le recommande à tous ceux que la philosophie intéresse. Par ailleurs, l'écriture sous forme de trois interviews le rendent vivant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sanchez sur 10 mars 2012
Format: Poche Achat vérifié
Rilke a trouvé les mots qu''il fallait, pour dire cet amour dont nous avons besoin, et dont nous ne sommes que si rarement capables : « Deux solitudes se protégeant, se complétant, se limitant, et s''inclinant l''une devant l''autre »... Cette beauté sonne vrai. L''amour n''est pas le contraire de la solitude : c''est la solitude partagée, habitée, illuminée - et assombrie parfois - par la solitude de l''autre.
Un livre passionnant du début à la fin, et pleine de vérité sur la vie réelle et la sagesse... A lire absolument à tous ceux qui recherche la paix intérieur et l'amour réelle. Ou qui veulent réellement comprendre certain aspect de la vie. Monsieur André Comte-Sponville fait de merveilleux livre plein de sens, à lire et à méditer puis mettre en pratique et la vie sera plus belle pour tous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer sur 7 mars 2009
Format: Poche
Il y a deux sortes d'approches de la philosophie, celle que l'on essaye d'appliquer dans sa vie et celle que l'on étudie pour la gymnastique des concepts qu'elle manie tout en continuant sa route de "blaireau" de l'intellect sans qu'il y ait la moindre corrélation avec sa ligne de vie. Alors on dira que c'est du Ménie Grégoire de la philosophie, laissons dire et essayons plutôt d'en appliquer les préceptes et de s'ouvrir à la vraie vie!Livre superbe qui a l'avantage d'être humble dans sa simplicité.Tant pis pour les ricaneurs. La gravure de couverture par contre peut prêter le flanc à la critique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par kiyoaki Disha TOP 1000 COMMENTATEURS sur 8 avril 2007
Format: Poche
André Comte-Sponville est un philosophe qui montre dans ces trois entretiens (De L’autre Côté Du Désespoir, Violence Et Douceur, et L’Effort De Vivre) que la philosophie se vit dans le quotidien. Et que l’acte philosophique n’est pas une simple réflexion pour chacun, mais devrait se retrouver dans nos actions quotidiennes : « si n’importe qui peut et doit être philosophe, peu ou prou, bien ou mal, la place du philosophe est celle, exactement, de n’importe qui. C’est où se nouent l’universel et la solitude ». Ce n’est point déconsidérer la philosophie mais lui reconnaître sa voca-tion.

La pensée libre, des préjugés ou du poids des croyances à priori, et des standards sociaux, toujours en quête d’une vérité authentique, si elle peut recourir à des modes complexes de raisonnement, est bien un exercice, une pratique pour redécouvrir la simplicité de la vie.

« Vous connaissez de ces gens qui préfèrent leur chaîne Hi-Fi à la musique...j’en connais aussi quelques-uns qui préfèrent la philosophie à la vie, et cela me paraît un contre-sens du même ordre ».

La simplicité des mots, que l’exactitude d’emploi et le soucis de rigueur rendent limpides, tout en faisant écho au « La naïveté n’est une vertu que pour les naïfs » de J.-M. Besnier (1993), fait de cet opuscule, un texte abordable par les quidam que nous sommes. La beauté et l’apparente légèreté du style ne masquent en rien la profondeur du regard, l’exposé du réel, l’acceptation sereine de la fini-tude humaine.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?