Lang Lang


Lang Lang : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 423
Titre Album  

Image de Lang Lang
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

lang_lang

In the U.S., tonight's broadcast of the @PlacidoDomingo #WorldCupConcert will be on @UnivisionSports at 9pm EST


Biographie

Lang Lang, né le 14 juin 1982 à Shenyang (Chine), commence l'apprentissage du piano dès l'âge de 3 ans. Deux ans après, le prodige remporte le Premier prix du concours de piano de sa ville natale et donne son premier concert.

Ascension au piano

L'ascension de Lang Lang au royaume des concertistes se poursuit avec le concours Xing Hai Cup de Pékin, le concours Young Pianists en Allemagne et le prix Tchaïkovsky au Japon en 1995. L'année suivante, il joue lors du premier concert de l'Orchestre Symphonique National de Chine, en présence du président Jiang Zemin.

À partir de 1997 et jusqu'en ... Lire la suite

Lang Lang, né le 14 juin 1982 à Shenyang (Chine), commence l'apprentissage du piano dès l'âge de 3 ans. Deux ans après, le prodige remporte le Premier prix du concours de piano de sa ville natale et donne son premier concert.

Ascension au piano

L'ascension de Lang Lang au royaume des concertistes se poursuit avec le concours Xing Hai Cup de Pékin, le concours Young Pianists en Allemagne et le prix Tchaïkovsky au Japon en 1995. L'année suivante, il joue lors du premier concert de l'Orchestre Symphonique National de Chine, en présence du président Jiang Zemin.

À partir de 1997 et jusqu'en 2002, le jeune pianiste perfectionne sa technique au Curtis Institute, auprès de Gary Graffman, et finit par s'établir aux Etats-Unis. Entre temps, Lang Lang se produit en 2001 au Carnegie Hall de New York, point de départ d'une carrière internationale.

Premiers enregistrements

Le premier enregistrement studio de Lang Lang, réalisé en 2003 pour Deutsche Grammophon, se porte vers les premiers concertos pour piano de Tchaïkovsky et de Mendelssohn, dirigés par Daniel Barenboïm et l'Orchestre symphonique de Chicago. Le disque obtient le prix Echo 2004. Son concert aux BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres en 2003 affiche complet.

En juin 2006, le pianiste chinois se produit lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football à Munich (Allemagne). Son album Memory, une sélection d'oeuvres de Mozart, Chopin, Schumann et Liszt sortie en 2006, arrive en tête des ventes de musique classique aux Etats-Unis, tout comme le suivant, Beethoven : Piano Concertos n°1 & n°4.

En 2008, il est invité à jouer sur l'album Music of the Spheres de Mike Oldfield, et en octobre, il lance sa Fondation internationale pour venir en aide aux jeunes pianistes. Lang Lang collabore ensuite avec Herbie Hancock, en concert aux Grammy Awards 2008 et lors de la remise du Prix Nobel au président américain Barack Obama, et sur disque à l'occasion de l'enregistrement de The Imagine Project, sorti à l'été 2010.

L'année 2011 marquée par le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt est l'occasion pour le pianiste chinois de rendre hommage à son aïeul. Liszt : My Piano Hero sorti en fin d'année comprend une interprétation du Concerto pour piano n°1 avec Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne, ainsi que diverses pièces exécutées en solitaire (Consolation, Romance, etc).

Entré dans sa trentième année, Lang Lang consacre un album entier (assorti d'un DVD) à son compositeur fétiche, Frédéric Chopin, qu'il a souvent interprété de concours en récitals. Le programme de The Chopin Album inclut des pièces inédites comme les douze Études et d'autres comme la Grande valse brillante opus 18, la Grande Polonaise et trois Nocturnes. Tandis que le pianiste reste hyperactif sur le front des concerts, son label fait patienter ses admirateurs avec le double album The Romance of Rachmaninov réunissant deux parutions précédentes pour Telarc en 2000 (Sonate pour piano n°2) et 2002 (Concerto pour piano n°2, Rhapsodie sur un thème de Paganini) et Deutsche Grammophon en 2005 (Concerto pour piano n°3, et 2009 (Trio élégiaque n°1 avec Vadim Repin et Mischa Maisky). Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Lang Lang, né le 14 juin 1982 à Shenyang (Chine), commence l'apprentissage du piano dès l'âge de 3 ans. Deux ans après, le prodige remporte le Premier prix du concours de piano de sa ville natale et donne son premier concert.

Ascension au piano

L'ascension de Lang Lang au royaume des concertistes se poursuit avec le concours Xing Hai Cup de Pékin, le concours Young Pianists en Allemagne et le prix Tchaïkovsky au Japon en 1995. L'année suivante, il joue lors du premier concert de l'Orchestre Symphonique National de Chine, en présence du président Jiang Zemin.

À partir de 1997 et jusqu'en 2002, le jeune pianiste perfectionne sa technique au Curtis Institute, auprès de Gary Graffman, et finit par s'établir aux Etats-Unis. Entre temps, Lang Lang se produit en 2001 au Carnegie Hall de New York, point de départ d'une carrière internationale.

Premiers enregistrements

Le premier enregistrement studio de Lang Lang, réalisé en 2003 pour Deutsche Grammophon, se porte vers les premiers concertos pour piano de Tchaïkovsky et de Mendelssohn, dirigés par Daniel Barenboïm et l'Orchestre symphonique de Chicago. Le disque obtient le prix Echo 2004. Son concert aux BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres en 2003 affiche complet.

En juin 2006, le pianiste chinois se produit lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football à Munich (Allemagne). Son album Memory, une sélection d'oeuvres de Mozart, Chopin, Schumann et Liszt sortie en 2006, arrive en tête des ventes de musique classique aux Etats-Unis, tout comme le suivant, Beethoven : Piano Concertos n°1 & n°4.

En 2008, il est invité à jouer sur l'album Music of the Spheres de Mike Oldfield, et en octobre, il lance sa Fondation internationale pour venir en aide aux jeunes pianistes. Lang Lang collabore ensuite avec Herbie Hancock, en concert aux Grammy Awards 2008 et lors de la remise du Prix Nobel au président américain Barack Obama, et sur disque à l'occasion de l'enregistrement de The Imagine Project, sorti à l'été 2010.

L'année 2011 marquée par le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt est l'occasion pour le pianiste chinois de rendre hommage à son aïeul. Liszt : My Piano Hero sorti en fin d'année comprend une interprétation du Concerto pour piano n°1 avec Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne, ainsi que diverses pièces exécutées en solitaire (Consolation, Romance, etc).

Entré dans sa trentième année, Lang Lang consacre un album entier (assorti d'un DVD) à son compositeur fétiche, Frédéric Chopin, qu'il a souvent interprété de concours en récitals. Le programme de The Chopin Album inclut des pièces inédites comme les douze Études et d'autres comme la Grande valse brillante opus 18, la Grande Polonaise et trois Nocturnes. Tandis que le pianiste reste hyperactif sur le front des concerts, son label fait patienter ses admirateurs avec le double album The Romance of Rachmaninov réunissant deux parutions précédentes pour Telarc en 2000 (Sonate pour piano n°2) et 2002 (Concerto pour piano n°2, Rhapsodie sur un thème de Paganini) et Deutsche Grammophon en 2005 (Concerto pour piano n°3, et 2009 (Trio élégiaque n°1 avec Vadim Repin et Mischa Maisky). Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Lang Lang, né le 14 juin 1982 à Shenyang (Chine), commence l'apprentissage du piano dès l'âge de 3 ans. Deux ans après, le prodige remporte le Premier prix du concours de piano de sa ville natale et donne son premier concert.

Ascension au piano

L'ascension de Lang Lang au royaume des concertistes se poursuit avec le concours Xing Hai Cup de Pékin, le concours Young Pianists en Allemagne et le prix Tchaïkovsky au Japon en 1995. L'année suivante, il joue lors du premier concert de l'Orchestre Symphonique National de Chine, en présence du président Jiang Zemin.

À partir de 1997 et jusqu'en 2002, le jeune pianiste perfectionne sa technique au Curtis Institute, auprès de Gary Graffman, et finit par s'établir aux Etats-Unis. Entre temps, Lang Lang se produit en 2001 au Carnegie Hall de New York, point de départ d'une carrière internationale.

Premiers enregistrements

Le premier enregistrement studio de Lang Lang, réalisé en 2003 pour Deutsche Grammophon, se porte vers les premiers concertos pour piano de Tchaïkovsky et de Mendelssohn, dirigés par Daniel Barenboïm et l'Orchestre symphonique de Chicago. Le disque obtient le prix Echo 2004. Son concert aux BBC Proms au Royal Albert Hall de Londres en 2003 affiche complet.

En juin 2006, le pianiste chinois se produit lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football à Munich (Allemagne). Son album Memory, une sélection d'oeuvres de Mozart, Chopin, Schumann et Liszt sortie en 2006, arrive en tête des ventes de musique classique aux Etats-Unis, tout comme le suivant, Beethoven : Piano Concertos n°1 & n°4.

En 2008, il est invité à jouer sur l'album Music of the Spheres de Mike Oldfield, et en octobre, il lance sa Fondation internationale pour venir en aide aux jeunes pianistes. Lang Lang collabore ensuite avec Herbie Hancock, en concert aux Grammy Awards 2008 et lors de la remise du Prix Nobel au président américain Barack Obama, et sur disque à l'occasion de l'enregistrement de The Imagine Project, sorti à l'été 2010.

L'année 2011 marquée par le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt est l'occasion pour le pianiste chinois de rendre hommage à son aïeul. Liszt : My Piano Hero sorti en fin d'année comprend une interprétation du Concerto pour piano n°1 avec Valery Gergiev et le Philharmonique de Vienne, ainsi que diverses pièces exécutées en solitaire (Consolation, Romance, etc).

Entré dans sa trentième année, Lang Lang consacre un album entier (assorti d'un DVD) à son compositeur fétiche, Frédéric Chopin, qu'il a souvent interprété de concours en récitals. Le programme de The Chopin Album inclut des pièces inédites comme les douze Études et d'autres comme la Grande valse brillante opus 18, la Grande Polonaise et trois Nocturnes. Tandis que le pianiste reste hyperactif sur le front des concerts, son label fait patienter ses admirateurs avec le double album The Romance of Rachmaninov réunissant deux parutions précédentes pour Telarc en 2000 (Sonate pour piano n°2) et 2002 (Concerto pour piano n°2, Rhapsodie sur un thème de Paganini) et Deutsche Grammophon en 2005 (Concerto pour piano n°3, et 2009 (Trio élégiaque n°1 avec Vadim Repin et Mischa Maisky). Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page