undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles71
4,5 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:8,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Voila donc le dernier volume des aventures de notre limier de la France des Lumières, Nicolas Le Floch.

Je venais juste de terminer "l'enquête russe" et je n'ai pas pu résister à acheter cette "année du volcan". En effet, il faudra attendre une année avant que l'ouvrage, paru ici chez lattès en grand format, ne soit édité en poche chez 10/18.

Donc nous sommes désormais en juillet 1783, et cette année a été baptisée l'année du volcan suite à la plus grande éruption lavique des temps historiques, en Islande, sur le site du Laki.

L'impact météorologique des éruptions de Laki se fit sentir les années suivantes avec plusieurs hivers très rigoureux en Europe dus aux nuages de souffre qui se libéra dans l'atmosphère.
À Paris, on enregistre des températures de -19 °C ; la Seine gèle pendant deux mois. La France connut une suite de situations météorologiques extrêmes avec une moisson exceptionnelle en 1785 provoquant une chute des prix des produits agricoles et une pauvreté dans les campagnes, suivies d'épisodes de sécheresse, de mauvais hivers ou étés, dont de très violents orages de grêle en 1788 qui détruisirent les récoltes. Cela contribua de manière significative à la pauvreté et à la famine, un des facteurs importants qui provoquèrent la Révolution française en 1789.

Bref, au delà de l'anecdote météorologique, l'enquête amène Nicolas Le Floch, à la demande de la reine Marie Antoinette, à élucider le meurtre d'un des courtisans, qui aurait été piétiné par un cheval..........mais aurait il bien été la victime d'un accident !

Au delà de l'enquête en elle même, Jean François Parot continue à nous baigner dans ce Paris de la fin du XVIII ème siècle dont il révèle les bruits, les paysages, les odeurs, les méandres parfois sordides. Sous sa plume complotent de grands personnages dans les coulisses de Versailles, mais aussi les petites gens comme dans un tableau d'Alaux qui agrémente la jolie couverture du bouquin.

Le vocabulaire et les expressions animent le tout d'une véracité historique rarement égalée dans le domaine du roman policier historique et se lit avec une facilité déconcertante.

Je vous recommande également le site internet consacré à la série où sont résumés tous les ouvrages et où une carte virtuelle permet de suivre notre héros dans tous ses déplacements dans l'ancien Paris avec des explications sur ces lieux parfois disparus, le résumé des histoires, la biographie des personnages ayant existé, etc. L'adresse du site est mentionné au dos de la couverture.

Bonne lecture et bon voyage dans la machine à remonter le temps.
1010 commentaires|49 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2013
Nous retrouvons tous nos héros habituels essayant cette fois de démêler une histoire de fausses monnaies touchant les entours de la Reine.
Même ingrédients que d'habitude : un meurtre, une enquête, quelques démêlés politiques et bien sûr des recettes de cuisine dont J-F Parot nous gratifie à chaque nouvelle aventure. Un contexte historique véridique et une plume toujours agréable font de ce nouvel opus un très bon livre que je mettrai un peu au-dessus des précédents épisodes.
Si le schéma de l'histoire et les protagonistes ne changent pas, l'époque est en revanche en pleine mutation. L'auteur a le talent de savoir retranscrire l'atmosphère de ce que pouvait être cette fin de règne. On sent les prémices de la révolution, les aspirations égalitaires de l'inspecteur Bourdeau se font plus fortes, et bien que l'auteur semble attaché aux Rois de France, Louis XV et Louis XVI tout particulièrement, il n'hésite pas à faire ressortir tout les travers d'un système qui scelleront le sort de la monarchie.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2013
On retrouve toujours avec plaisir Nicolas Le Floch et le talent de Jean-François Parot, sa connaissance minutieuse de l'époque. Il y a tout de même quelques longueurs et le récit s'essouffle un peu aux 3/4 du livre, mais la "montée" vers la Révolution (le livre se déroule en 1783) est passionnante.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2013
Qui n'a jamais lu une aventure de Nicolas le Floch, marquis de Ranreuil, n'a pas goûté à une littérature riche, fouillée, recherchée et intelligente !
Chaque volume est un plaisir qui l'on termine toujours avec le pincement au coeur de se dire qu'on va devoir attendre le prochain.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2013
C'est toujours un peu la même époque que l'auteur dévoile, mais cela se lit sans problèmes.
Mais il ne faut pas croire que l'histoire du volcan fait tout.
Ce qui est beaucoup plus intéressants ce sont Cagliostro,la reine Marie-Antoinette et les problèmes de fausse monnaie.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Beaucoup trop de Deus ex Machina, c'est-à-dire que le héros est souvent sauvé par une autre personne que lui-même. Beaucoup trop de noms de personnages et les effets de l'irruption du volcan sont peu abordés et n'ont aucun impact sur l'histoire donc ce récit aurait tout aussi bien pu se passer une autre année.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2015
Toujours plaisant à lire, l'année du volcan est dans la droite ligne de la série. J'étais curieuse de savoir comment JF Parot aborderais cette veille de révolution. L'auteur nous fait comprendre les rouages obscures d'une aristocratie sur le déclin, un milieu aux antipodes d'une société qui évolue et commence à réfléchir....
J'ai malheureusement (comme pour les précédents que j'ai lu), été déçue par l'intrigue. Je reste sur ma faim....
Je continuerais à lire cet auteur, ne serait-ce que pour sa connaissance de cette période charnière de notre histoire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2015
,je me demande si l,auteur a ecrit lui-méme ce recit ou son fils niveau CM 2 l,a aidé ou fait la redaction ,tellement c,est enervant et répétitif j,ai noté que dans un paragraphe de 6 lignes il cite nicolas 4 -5 fois on se perd dans des détails totalement inutiles ,qui nous egarent et ne servent absolument rien a l,enquéte c,est pénible le commissaire a gagné son grade a la foire st Laurent ? cette remarque revient souvent ... le vrai commissaire c,est Pierre Bourdeau , lui est VRAIMENT pérformant ,il se tape tout le travail ,tandis que le pitoyable aristo-roturier fait des courbette a Versailles s,envoi en l,air avec sa blonde , et n,est pas capable de mener a bien une opération comme en Angleterre oú il trouve le moyen de se faire pieger ,et qui vient a son secours ? Semagus et la mére de son fils Antoinette ,c,est L;AS DES AS ce LE FLOCH et tous ceux qui l,encenssent a la maison au chatelet .... seuls les 3 animaux sont adorables MOUCHETTE sa chatte , sa jument <SEMILLANTE et PLUTON , le brave dogue qui le sauve souvent .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mars 2013
Tel que les bons vins si chers aux personnages de la serie, le talent de Mr. Parot gagne en verve et en saveur avec le temps. "L'Annee du Volcan" est une vraie merveille qui tient le lecteur en haleine de facon nouvelle avec un rythme plus rapide que celui des ouvrages precedents et un style plus perfectionne encore. Le fait d'avoir fait concorder le recit avec l'eruption volcanique en Islande cree un fond obscur et confus (semblable a un tableau dans le style "sfumato")qui en accroit le mystere et permet aussi au lecteur de se faire une idee precise des circonstances dans lequel l'histoire se deroule. Bref, un vrai trait de genie.

Lecteurs, vous ne serez pas decus. Quant a moi, en lectrice fidele, j'attends deja la suite du festin!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2014
je viens juste de terminer "l'année du volcan", c'est le onzième volet des enquêtes du commissaire le Floch dans un Paris du 18ième siècle très bien imagé par un JF Parrot, toujours précis dans ses descriptions. J'ai bien entendu lu les dix autres livres qui se valent tous. Les personnages évoluant aux cotés du commissaire le Floch sont également attachants, ils font partie intégrante du quotidien de Nicolas.
Un clin d'œil à la série qui est, pour moi, aussi bien ficelées que les livres, j'espère bien qu'il y en aura d'autres.
Jusqu' où iront les aventures du marquis de Ranreuil , si il reste fidèle à la monarchie, se pause néanmoins de plus en plus de questions... Jusqu'à la révolution? Après la révolution?...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,80 €
19,00 €
8,80 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)