Largo Winch - Tome 19 - Chassé-Croisé et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 13,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 6,96 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 7 images

Largo Winch - tome 19 - Chassé-Croisé Relié – 14 novembre 2014


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 13,95
EUR 13,95 EUR 10,96

Découvrez toute la série Largo Winch !

 Largo Winch
Retrouvez toute la série Largo Winch !

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Largo Winch - tome 19 - Chassé-Croisé + XIII (13), tome 23 : Le message du martyr
Prix pour les deux : EUR 25,94

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Accompagné de Dwight Cochrane, de Miss Pennywinkle et de Silky, Largo Winch se rend à Londres pour présider le Big Board du groupe W, à l'occasion duquel il espère bien convaincre Laurent Draillac, avionneur français, de conclure un joint venture avec la branche aéronautique de son groupe. Au programme : réunions de travail et détente. Mais rapidement, la situation se corse. Tandis qu'un vent de folie souffle sur Cochrane et Pennywinkle, des menaces bien réelles pèsent sur la destinée de Largo, devenu l'enjeu d'une terrible partie de poker menteur. Terroristes djihadistes, agents doubles et espions véreux tissent autour de lui une toile mortelle qu'occupe, en son centre, la belle Saïdé. Mais que se passe-t-il quand, contre toute attente, celui qui doit mourir et celle qui doit le tuer tombent éperdument amoureux l'un de l'autre ?

Biographie de l'auteur

Philippe Francq est né à Etterbeek le 13 décembre 1961. Après une scolarité sans histoire, il décide de terminer ses humanités dans une section artistique et il rentre à Saint-Luc en septembre 1978. C'est là que, réellement, on va lui apprendre à tenir un crayon et à remplir une feuille. En 1981, il rempile pour trois ans dans la section bande dessinée, dirigée à l'époque par Claude Renard. Au problème du dessin s'ajoute désormais celui, plus sérieux, du scénario. À 23 ans, il sort de Saint-Luc bardé de diplômes et se met à la fois recherche d'un éditeur et d'inspiration. Il travaille successivement avec Gabrielle Borille, scénariste avec laquelle il réalise les dix premières planches d'une histoire qui n'aboutira pas, et avec Bob de Moor, au Studio Hergé. Bob de Groot lui propose de travailler avec lui sur une série qui s'appellera "Des villes et des femmes" : ils aligneront deux albums pour Dargaud. Chez le même éditeur, Francq publie ensuite deux tomes de "Léo Tomasini" sur scénario de Francis Delvaux . Sa rencontre avec Jean Van Hamme en 1988 va changer son destin. L'écrivain et scénariste lui propose d'illustrer les adaptations qu'il envisage de tirer d'une série de six romans avec lesquels il avait connu un succès d'estime au Mercure de France, en ses débuts. "Largo Winch" constitue un cycle de thrillers modernes, souvent exotiques et toujours mêlés au milieu de la haute finance. Une oeuvre initialement très en avance sur son temps et assez médiocrement diffusée. Le dessin précis et efficace de Francq va la placer parmi les best-sellers absolus de la BD. Lancé dans la collection "Repérages", le premier tome dépassera les 50 000 exemplaires vendus à sa mise en place, le dixième avoisinera les 500 000 ! En parallèle, les romans sont réédités sous diverses formes, tandis qu'une grande série télévisée de 39 épisodes est diffusée à travers le monde. Philippe Francq et Jean Van Hamme se sont vus décerner le Sanglier 2007 du meilleur album adulte (un des Prix Uderzo) pour Les trois yeux des gardiens du Tao, le 15e album de leur série Largo Winch.

Né à Bruxelles le 16 janvier 1939, Jean Van Hamme est ingénieur commercial, licencié en sciences financières, en journalisme et en droit administratif, agrégé d'économie politique. Après une brillante carrière internationale, il abandonne en 1976 son poste de fondé de pouvoir général auprès de Philips-Belgique pour vivre de sa plume. Tout en composant six romans des aventures de "Largo Winch" pour le Mercure de France, il se lance dans le scénario de BD au journal de TINTIN : des gags pour Attanasio ("Modeste et Pompon"), une aventure mythologique ("Epoxy") et des épisodes de "Corentin" pour Paul Cuvelier, "Michael Logan" pour André Beautemps, "Domino" pour Cheret, l'"Histoire sans héros" et "Arlequin" pour Dany, "Mr Magellan" pour Géri. Il y démarre la saga de "Thorgal" pour Grzegorz Roszinski, avec qui il réalisera "Le Grand Pouvoir du Chninkel" chez Casterman. Viennent ensuite les séries "XIII" pour Vance chez Dargaud et "Les Maîtres de l'orge" pour Vallès aux Éditions Glénat, etc. On lui doit également des scénarios pour la télévision (l'adaptation des "Maîtres de l'Orge"), ainsi que pour le cinéma ("Diva" de Jean-Jacques Beneix et "Meurtres à domicile" de Marc Lobet). En 1987, il occupe durant un an le poste de responsable des Éditions Dupuis, où il lance la série best-seller "Largo Winch" avec Philippe Francq et conçoit ce qui deviendra la collection "Aire Libre". Il y apporte les récits de "S.O.S. Bonheur", illustrés par Griffo, et "Lune de guerre" avec Hermann. Ayant démonté toutes les techniques de la narration populaire, Van Hamme est désormais un scénariste qui transforme en or tout ce qu'il écrit. Il n'est donc guère étonnant qu'une de ses plus récentes missions, parfaitement réussies, ait été la réanimation des personnages de "Blake et Mortimer" avec le dessinateur Ted Benoît. Nul mieux que lui ne pouvait s'inscrire dans la tradition classique d'Edgar P. Jacobs. Chargé de cours à l'institut d'Arts de Diffusion (Louvain-la-Neuve), il est également président du Centre Belge de le Bande Dessinée depuis 1992. Philippe Francq et Jean Van Hamme se sont vus décerner le Sanglier 2007 du meilleur album adulte (un des Prix Uderzo) pour Les trois yeux des gardiens du Tao, le 15e album de leur série Largo Winch.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 6,96
Vendez Largo Winch - tome 19 - Chassé-Croisé contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 6,96, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 48 pages
  • Editeur : Dupuis (14 novembre 2014)
  • Collection : Largo Winch
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2800159316
  • ISBN-13: 978-2800159317
  • Dimensions du produit: 23 x 0,8 x 30,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (29 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 14 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Médias liés


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par TomTom sur 17 décembre 2014
Format: Relié Achat vérifié
Le démarrage est excellent et puis tout retombe très vite. C'est dommage car l'intrigue est bonne et elle suit l'actualité à merveille (cellule terroriste dormante, ambiguité des gentils / méchants). Mais tout cela souffre de digressions de mauvais goût qui n'apporte rien à l'histoire et ralentisse la lecture. Les dessins sont magnifiques, comme d'habitude, mais il va falloir faire quelque chose pour les visages féminins qui commencent un peu à se ressembler, ce qui peut parfois porter à confusion.
Bref, ce n'est pas un Largo génialissime, mais il fera plaisir aux habitués, sous le sapin de Noël ... et on attendra quand même la suite
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par boutros boutros sur 1 décembre 2014
Format: Relié
Je ne sais pas trop ce que c'est. Les dialogues surannés de Jean Van Hamme, qui commence à accuser son âge ? Le dessin statique, bien qu'ultra efficace, de Philippe Franck et ses héroïnes féminines aux visages de poisson agonisant sur la jetée ? Ses personnages secondaires de plus en plus accessoires, avec la fadasse Silky Song qui n'est caractérisée que par son appétit sexuel dévorant ou une Miss Pennywinkle qui s'enhardit de plus en plus, et dont la progression traduit plus un gadget scénaristique assez lourd qu'une réelle évolution ? Ou alors, ce manque d'urgence et de noirceur qu'on trouvait à profusion dans les premiers volumes ? Peut être aussi une certaine frustration de devoir patienter au minimum une année pour connaître le fin de mot de l'histoire ? Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais Largo Winch me lasse. J'ai sans doute perdu mon âme d'enfant avec le temps, mais je ne ressens plus grand chose à la lecture de "Chassé-Croisé". Ce n'est pas mauvais, non. Juste aucunement nécessaire. Largo Winch est en train de lentement s'endormir, et c'est probablement pour ça qu'il me fatigue.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par scct sur 4 décembre 2014
Format: Relié
très bonne histoire, on attends la suite.
seul reproche: la BD est plus plus grande que les anciennes!!!
c'est vraiment dommage pour ma bibliothèque.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tony sur 5 décembre 2014
Format: Relié Achat vérifié
Lecteur de Largo Winch depuis le début des années 90, j'ai tous les albums originaux dans le format BD classique. Ce dernier Tome est malheureusement dans un nouveau Format PLUS GRAND et PLUS PROFOND Dommage!!! j'aime les belles collections, mais Mr DUPUIS en n'a que faire de ses anciens lecteurs! il avait déjà, depuis le tome 16, changé la tranche, et là c'est le FORMAT! Mr DUPUIS, dis moi, tu ne compte quand même pas que je rachète toute la collection en nouveau format?! tu me prends pour un américain? Tu peux toujours rêver! En revanche j'attend une nouvelle édition dans l'ancien format. En fait ce n'est pas la peine, car le scénario est plat, Mr VAN HAMME vous n'êtes pas sérieux? 2 ans d'attente pour ça! pourquoi n'y a t-il plus de flash back? Où vous donniez de la profondeur à Largo...Où est Simon? Pour ma part, depuis le tome 15, les histoires ne sont plus ce qu'elles étaient. Pour moi c'est avec tristesse que les aventures de Largo s'arrêtent ici.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stan FREDO TOP 500 COMMENTATEURS sur 16 novembre 2014
Format: Relié
A l'occasion du presque quart de siècle du personnage de Largo Winch, voici un nouveau diptyque et un séjour à Londres, pour une réunion du comité des présidents de la multinationale Winch. Cette fois, la menace est peut-être encore plus globale que d'habitude, puisqu'elle inclut d'une manière particulièrement intriquée une cellule djihadiste, des escrocs de père en fille, des businessmen chinois, Scotland Yard, des services secrets parmi lesquels la CIA, et car elle vise l'ensemble du groupe et de ses principaux dirigeants dont Largo, patron de droit divin, capitaliste convaincu mais généreux avec sa fortune. Il y a même un "crossover" car, pour diriger la branche aéronautique de Winch, Largo tente de débaucher un personnage de 'Vingt ans après', une autre BD signée Jean Van Hamme (Dany aux dessins).

Tout comme les ventes (l'album est n° 1 chez amazon.fr au moment de ce commentaire soit deux jours après sa mise en vente), l'histoire démarre au quart de tour et très fort. Jean Van Hamme applique au mieux ses meilleures recettes pour nous "faire marcher". Les filles sont jolies (Silk en a la tête qui tourne), les voitures et paysages (urbains) aussi grâce au trait de Philippe Francq mais aussi aux couleurs pétillantes du même Francq et de Yoann Guillo. Oh ! Les beaux bleus !

Pour conclure, ce tome est une bonne base de départ pour les nouveaux lecteurs (et nouvelles lectrices, of course!) et une grande satisfaction pour l'aficion déjà acquise.

**** et 1/2
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Freddy Gosselet sur 15 novembre 2014
Format: Relié Achat vérifié
Jean Van Hamme n'a plus rien à prouver. Sans doute le meilleur scénariste de la BD réaliste actuelle. Il nous livre ici une 1ère partie d'une aventure en deux tomes foissonante d'intrigues et de rebondissements à souhait ! JVH, créateur prolifique a eu le bonheur de s'entourer des meilleurs dessinateurs : Dany (Histoire sans héros et Vingt ans après - avec une allusion qu'auront relevée ses lecteurs !), Rosinski (Thorgal), William Vance, LE maître actuel (XIII, "la BD culte"), Vallès (Les Maîtres de l'orge) et bien sur, pour Winch, Philippe Francq, au mieux de sa forme ! Des girls à damner un saint, des décors réalistes et fidèles et des mises en scène de cinèaste. Deux mentions spéciales : Yoann Guillo pour les couleurs et Hervé Tordjman pour la Winch Tower. Merci, papa Noël !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?