Larry Carlton

Les clients ont également acheté des articles de

Robben Ford
Dee Long
Lee Ritenour
Steely Dan
Chuck Loeb
George Benson
Ulf Wakenius
ulf Wakenius

Top albums (Voir les 52)


Voir les 52 albums de Larry Carlton

Larry Carlton : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 288
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30


Biographie

Né Lawrence Eugene Carlton le 2 mars 1948 à Torrance (Californie), Larry Carlton admire des guitaristes comme Joe Pass, Wes Montgomery ou B.B. King. Il commence au début des années soixante-dix une carrière de musicien de studio avec son jeu tout en nuances. Parallèlement il intègre The Crusaders où il joue de 1971 à 1976. Son apport à l'album de Steely Dan The Royal Scam en 1976 est particulièrement remarqué, son solo sur le titre « Kid Charlemagne » étant un modèle du genre. Bien que débutée en 1968 avec With a Little Help, sa carrière solo commence véritablement en 1977 après la signature ... Lire la suite

Né Lawrence Eugene Carlton le 2 mars 1948 à Torrance (Californie), Larry Carlton admire des guitaristes comme Joe Pass, Wes Montgomery ou B.B. King. Il commence au début des années soixante-dix une carrière de musicien de studio avec son jeu tout en nuances. Parallèlement il intègre The Crusaders où il joue de 1971 à 1976. Son apport à l'album de Steely Dan The Royal Scam en 1976 est particulièrement remarqué, son solo sur le titre « Kid Charlemagne » étant un modèle du genre. Bien que débutée en 1968 avec With a Little Help, sa carrière solo commence véritablement en 1977 après la signature d'un contrat avec Warner. L'album Larry Carlton inaugure celle-ci de belle manière en 1978.

En 1979, Quicy Jones lui confie les parties de guitare de l'album de Michael Jackson Off the Wall. Friends en 1983 vaut à Larry Carlton une nomination aux Grammy Awards, en tout il reçoit quatre Grammy Awards et est nominé dix-neuf fois durant sa carrière. Larry Carlton change de label en 1985 et passe chez MCA. Alone/Bur Never Alone en 1986 devient l'une des plus grandes réussites de sa discographie. 1986 est particulièrement prolifique avec la sortie du live Last Nite et de l'album Discovery, deux autres pièces essentielles du parcours de Larry Carlton.

Larry Carlton est victime en 1988 d'un tir aveugle qui le touche à la gorge et lui sectionne en partie les cordes vocales. Cet accident ne l'empêche pas d'achever son album On Solid Ground la même année. A partir de 1994, Larry Carlton accompagne d'autre musiciens en tournée, et effectue une tournée conjointe avec Steve Lukather. Il enregistre Larry & Lee en 1995 avec Lee Ritenour, avant de remplacer ce dernier en 1997 au sein de Fourplay. Il poursuit malgré tout sa carrière solo, avec en particulier Fingerprints en 2000 ou Live in Tokyo en 2007 avec Robben Ford. The Jazz King en 2008 est une commande réalisée pour l'anniversaire de l'accession au pouvoir du roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej.

Greatest Hits Re-Recorded Volume One en 2007 permet d'apprécier de nouvelles versions de ses titres les plus fameux. Le guitariste revient en 2009 à sa période Steely Dan en accompagnant le groupe en tournée lors de ses dates américaines. L'album Take Your Prick en 2010 est réalisé en compagnie du guitariste et producteur japonais Tak Matsumoto. Plays the Sound of Philadelphia en 2011 est un hommage aux compositions de Kenny Gamble et Leon Huff, initiateurs du fameux son soul de Philadelphie (Pennsylvanie). Surnommé Mr. 335 en rapport avec son studio d'enregistrement, Larry Carlton possède un toucher de guitare à la douceur inimitable, qui en fait un brillant représentant du smooth jazz de la côte ouest des Etats-Unis. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Né Lawrence Eugene Carlton le 2 mars 1948 à Torrance (Californie), Larry Carlton admire des guitaristes comme Joe Pass, Wes Montgomery ou B.B. King. Il commence au début des années soixante-dix une carrière de musicien de studio avec son jeu tout en nuances. Parallèlement il intègre The Crusaders où il joue de 1971 à 1976. Son apport à l'album de Steely Dan The Royal Scam en 1976 est particulièrement remarqué, son solo sur le titre « Kid Charlemagne » étant un modèle du genre. Bien que débutée en 1968 avec With a Little Help, sa carrière solo commence véritablement en 1977 après la signature d'un contrat avec Warner. L'album Larry Carlton inaugure celle-ci de belle manière en 1978.

En 1979, Quicy Jones lui confie les parties de guitare de l'album de Michael Jackson Off the Wall. Friends en 1983 vaut à Larry Carlton une nomination aux Grammy Awards, en tout il reçoit quatre Grammy Awards et est nominé dix-neuf fois durant sa carrière. Larry Carlton change de label en 1985 et passe chez MCA. Alone/Bur Never Alone en 1986 devient l'une des plus grandes réussites de sa discographie. 1986 est particulièrement prolifique avec la sortie du live Last Nite et de l'album Discovery, deux autres pièces essentielles du parcours de Larry Carlton.

Larry Carlton est victime en 1988 d'un tir aveugle qui le touche à la gorge et lui sectionne en partie les cordes vocales. Cet accident ne l'empêche pas d'achever son album On Solid Ground la même année. A partir de 1994, Larry Carlton accompagne d'autre musiciens en tournée, et effectue une tournée conjointe avec Steve Lukather. Il enregistre Larry & Lee en 1995 avec Lee Ritenour, avant de remplacer ce dernier en 1997 au sein de Fourplay. Il poursuit malgré tout sa carrière solo, avec en particulier Fingerprints en 2000 ou Live in Tokyo en 2007 avec Robben Ford. The Jazz King en 2008 est une commande réalisée pour l'anniversaire de l'accession au pouvoir du roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej.

Greatest Hits Re-Recorded Volume One en 2007 permet d'apprécier de nouvelles versions de ses titres les plus fameux. Le guitariste revient en 2009 à sa période Steely Dan en accompagnant le groupe en tournée lors de ses dates américaines. L'album Take Your Prick en 2010 est réalisé en compagnie du guitariste et producteur japonais Tak Matsumoto. Plays the Sound of Philadelphia en 2011 est un hommage aux compositions de Kenny Gamble et Leon Huff, initiateurs du fameux son soul de Philadelphie (Pennsylvanie). Surnommé Mr. 335 en rapport avec son studio d'enregistrement, Larry Carlton possède un toucher de guitare à la douceur inimitable, qui en fait un brillant représentant du smooth jazz de la côte ouest des Etats-Unis. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

Né Lawrence Eugene Carlton le 2 mars 1948 à Torrance (Californie), Larry Carlton admire des guitaristes comme Joe Pass, Wes Montgomery ou B.B. King. Il commence au début des années soixante-dix une carrière de musicien de studio avec son jeu tout en nuances. Parallèlement il intègre The Crusaders où il joue de 1971 à 1976. Son apport à l'album de Steely Dan The Royal Scam en 1976 est particulièrement remarqué, son solo sur le titre « Kid Charlemagne » étant un modèle du genre. Bien que débutée en 1968 avec With a Little Help, sa carrière solo commence véritablement en 1977 après la signature d'un contrat avec Warner. L'album Larry Carlton inaugure celle-ci de belle manière en 1978.

En 1979, Quicy Jones lui confie les parties de guitare de l'album de Michael Jackson Off the Wall. Friends en 1983 vaut à Larry Carlton une nomination aux Grammy Awards, en tout il reçoit quatre Grammy Awards et est nominé dix-neuf fois durant sa carrière. Larry Carlton change de label en 1985 et passe chez MCA. Alone/Bur Never Alone en 1986 devient l'une des plus grandes réussites de sa discographie. 1986 est particulièrement prolifique avec la sortie du live Last Nite et de l'album Discovery, deux autres pièces essentielles du parcours de Larry Carlton.

Larry Carlton est victime en 1988 d'un tir aveugle qui le touche à la gorge et lui sectionne en partie les cordes vocales. Cet accident ne l'empêche pas d'achever son album On Solid Ground la même année. A partir de 1994, Larry Carlton accompagne d'autre musiciens en tournée, et effectue une tournée conjointe avec Steve Lukather. Il enregistre Larry & Lee en 1995 avec Lee Ritenour, avant de remplacer ce dernier en 1997 au sein de Fourplay. Il poursuit malgré tout sa carrière solo, avec en particulier Fingerprints en 2000 ou Live in Tokyo en 2007 avec Robben Ford. The Jazz King en 2008 est une commande réalisée pour l'anniversaire de l'accession au pouvoir du roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej.

Greatest Hits Re-Recorded Volume One en 2007 permet d'apprécier de nouvelles versions de ses titres les plus fameux. Le guitariste revient en 2009 à sa période Steely Dan en accompagnant le groupe en tournée lors de ses dates américaines. L'album Take Your Prick en 2010 est réalisé en compagnie du guitariste et producteur japonais Tak Matsumoto. Plays the Sound of Philadelphia en 2011 est un hommage aux compositions de Kenny Gamble et Leon Huff, initiateurs du fameux son soul de Philadelphie (Pennsylvanie). Surnommé Mr. 335 en rapport avec son studio d'enregistrement, Larry Carlton possède un toucher de guitare à la douceur inimitable, qui en fait un brillant représentant du smooth jazz de la côte ouest des Etats-Unis. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page