L'art d'aimer et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 2,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
L'art d'aimer a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

L'art d'aimer Poche – 9 novembre 2005


Voir les 17 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 29,99 EUR 4,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 2,00 EUR 2,00

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

L'art d'aimer + A la recherche du temps perdu, tome 1: Un amour de Swann + Montaigne, Essais (I,31 et III,6) : Edition bilingue
Prix pour les trois: EUR 11,90

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

La séduction : un art subtil, un rite mis à l'honneur pendant la Renaissance avec les cours d'amour, mais déjà chanté par Ovide. La femme étant libre de ses sens et de ses sentiments, comment la conquérir ? Où tendre ses filets ? Compliments, promesses, larmes, baisers, hardiesse... Toutes les armes sont bonnes. Celle que l'on aime une fois séduite, comment la retenir ? Au terme d'un jeu dont le prix est le plaisir, l'amant raffiné a plus d'une corde à son arc... Au-delà de l'artifice, l'art doit gouverner l'amour. Un art dans lequel Ovide est passé maître.

Quatrième de couverture

«Le but, atteignez-le en même temps ; c'est le comble de la volupté, lorsque, vaincus tous deux, femme et homme demeurent étendus sans force. Voilà la conduite à suivre, lorsque le loisir te laisse toute liberté, et que la crainte ne te contraint pas à hâter le larcin d'amour. Lorsqu'il y aurait danger à tarder, il est utile de te pencher de toute ta force sur les rames et de donner l'éperon à ton coursier lancé à toute allure.» --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Poche: 95 pages
  • Editeur : Librio (9 novembre 2005)
  • Collection : Librio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290351334
  • ISBN-13: 978-2290351338
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1 x 13 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 15.864 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Première phrase
O deesse de l'Amour, ne me quitte pas ! Lire la première page
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Latour07 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 16 janvier 2010
Format: Poche
Découvrir un classique quand cela n'est pas demandé ajoute un parfum de liberté. "L'art d'aimer" est rédigé par Ovide sous la forme d'une poésie didactique.

Ovide (43 avant JC - 17 après JC) est un poète latin issu d'une famille aisée. "L'art d'aimer" enseigne aux hommes puis aux femmes, l'art de la conquête amoureuse.

Séduire n'est pas affaire d'amateur.

"Avant tout, préoccupe-toi de trouver l'objet de ton amour, soldat qui, pour la première fois, affrontes des combats où tu es neuf."

Séduire est affaire de méthode. Jugez-en par le plan de l'ouvrage :

Où chercher ?
1/ A Rome même
2/ Promenades et édifices publics
3/ Au forum
4/ Au théâtre
5/ Au cirque
6/ La naumachie d'Auguste
7/ A table
8/ En dehors de Rome

Moyens de plaire, confiance en soi, complicité de la servante, les circonstances favorables ... aucune confidence, il faut adapter ces conseils aux caractères féminins" etc.

J'ai pressenti (mon inculture s'expose à tous) des liens entre Ovide et l'amour courtois du Moyen-Age, avec la transition vers la Renaissance, Ronsard notamment, et son célèbre poème "Mignonne allons voir si la Rose", thème développé par Ovide dans ce petit traité.

Ce texte est un régal. Il réveillerait les sens à un mort. A l'assaut !

NB : ajout du 23 janvier. Mon pressentiment est juste.
Lire la suite ›
18 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cyrius le 16 mars 2010
Format: Poche
Un livre qui se lit d'un seul trait. on y découvre la manière dont les Romains percevaient l'amour. Ovide lève le voile sur cette société romaine méconnue et qui fascine encore de nos jours.
un ouvrage à lire et à relire.
pour ma part,j'aime beaucoup le style d'Ovide, c'est un auteur fascinant et qui peint avec une certaine justesse la société de son temps.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile  Par Bernard-olivier Lancelot le 3 août 2008
Format: Poche
Admirable traduction et brillante préface d un Hubert Juin en verve qui retrace en un style galant et ludique la réception du texte à travers les siècles : la chape de plomb qui s abat sur lui quand l Eglise cherche à contrôler les moeurs, et le plaisir qu il procure quand à certaines époques les moeurs se libèrent.

Etant d avant les théologiens, Ovide ne dissocie pas l âme du corps. Il va même plus loin : son "art d aimer" sous-tend que l acte d amour a pour fin le plaisir et non la procréation. Rien n est plus éloignée à Ovide que la notion de péché. Et même : le bonheur que procure le plaisir est à la portée des plus humbles.

À mettre dans toutes les mains.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par mahikeul le 29 mars 2014
Format: Poche Achat vérifié
"Avant tout, que ton esprit soit bien persuadé que toutes les femmes peuvent être prises : tu les prendras, tends seulement tes filets". Ainsi Ovide commence-t-il sa série de conseils à quiconque compte séduire une femme. Il faut bien entendu lire tout cela au deuxième degré, et voir de l'humour !

Parmi ces conseils, il liste les endroits à Rome où les femmes, d'après lui, sont nombreuses à pouvoir être "chassées", comme il l'écrit. On trouve ces mots : "C'est surtout dans les théâtres et leurs gradins en demi-cercle que tu chasseras : ces lieux t'offriront plus que tu ne peux désirer."

Comment faire ? "Assieds-toi contre celle qui te plaît, tout près, nul ne t'en empêche ; approche ton corps le plus possible du sien. [...] Cherche alors à engager une conversation qui servira de trait d'union, et que tes premières paroles soient des banalités. [...] Si, comme il arrive, il vient à tomber de la poussière sur la poitrine de ta belle, que tes doigts l'enlèvent ; s'il n'y a pas de poussière, enlève tout de même celle qui n'y est pas." "Faut-il dénombrer les réunions de femmes, propres à la chasse aux belles", clame-t-il !

On cerne rapidement l'amour dont Ovide parle ici ! Mais il prétend ouvrir son propos : "Là tu trouveras de quoi aimer, de quoi lutiner, de quoi faire une conquête passagère, de quoi nouer une liaison durable.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr.Cr le 22 août 2014
Format: Poche Achat vérifié
Ce livre respire le raffinement. Il nous embarque sur un hédonisme enivré de séduction qui a pour but la simple recherche du plaisir.

Les deux premières parties sont consacrés aux hommes qui doivent montrer tous leurs efforts quitte à promettre ce qu'ils ne peuvent offrir, tandis que la dernière est consacrée aux femmes dont l'attirance résulte d'une apparence travaillée et d'un jeu de rejets appuyés.

Si vous aussi trouvez que les livres de séduction contemporains sont devenus des plus vulgaires (Niel Strauss), alors Ovide sera votre parfait coach de séduction.

Les enseignements de séduction dans cet ouvrages sont toujours autant d'actualité, c'est pourquoi je l'ai mis dans la sélection Homo Endo.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?