Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'autre fille de Ernaux. Annie (2011) Broché Broché – 0100


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 0100
"Veuillez réessayer"
EUR 20,59 EUR 16,88

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Broché
  • Editeur : Editions Nil (0100)
  • Langue : Français
  • ASIN: B00FN3KBCQ
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par PHIL007 COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 28 janvier 2014
Une nouvelle collection, née il y a quelques mois, est apparue chez Nil et semble avoir un intérêt original. Il s'agit de textes assez courts, écrits par des auteurs connus par ailleurs. Ce sont des missives adressées librement.

L'autre fille, oeuvre d'Annie Ernaux, évoque la vie d'une petite soeur, morte jeune, que l'auteure n'a pas connue et dont elle apprend même par hasard qu'elle a existé. On ne lui en a jamais parlé directement. Mais, alors qu'elle a une dizaine d'années, Annie Ernaux surprend une conversation au cours de laquelle sa mère explique à une cliente qu'elle a eu, et perdu, une première petite fille. Ce deuil les a rendus, elle et son mari, inconsolables, d'autant plus que la mère évoque cette enfant avec douleur et admiration, allant jusqu'à dire qu'elle est morte "comme une sainte". Annie, que personne n'a remarquée, entend ce qui est pour elle une révélation tout à fait inattendue : c'est un choc.

La missive évoque combien cette petite soeur ignorée va peser à jamais sur sa vie. Annie n'y est pas attachée : elle ne l'a pas connue, on ne l'a même pas évoquée ouvertement pour elle; du reste elle n'en parlera jamais avec ses parents, et ceci volontairement.

Le titre de la lettre est révélateur. Il n'est pas question de parler d'une soeur mais de "l'autre fille". Le lien de parenté n'est même pas explicite. Par contre, l'adjectif "autre" marque une ébauche de comparaison. L'auteure enfant n'exprime pas son désarroi avec lyrisme ou pathos.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?