undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

L'aveuglement Poche – 9 mars 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00 EUR 7,90

Il y a une édition plus récente de cet article:

L'aveuglement
EUR 7,70
(6)
En stock.

Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés Concours | Rentrée Kindle des auteurs indés


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Un homme devient soudain aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. Mis en quarantaine, privés de tout repère, les hordes d'aveugles tentent de survivre à n'importe quel prix. Seule une femme n'a pas été frappée par la "blancheur lumineuse ". Saura-t-elle les guider hors de ces ténèbres désertées par l'humanité?

Quatrième de couverture

Un homme, assis au volant de sa voiture, attend devant un feu rouge. Il devient soudain aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. En quarantaine dans un hôpital ou livrés à eux-mêmes dans la ville, privés de tout repère, les hordes d'aveugles devront faire face à ce qui, en l'homme, est le plus primitif : la volonté de survivre à n'importe quel prix. Guidés par une femme, le seul être qui n'a pas été frappé par la " blancheur lumineuse ", les personnages de ce magnifique et insolite roman connaîtront mille aventures. L'amour, la haine, la cruauté, l'indifférence, la peur, autant de passions qui nous aveuglent et à partir desquelles José Saramago bâtit une inquiétante allégorie des temps que nous vivons.



Détails sur le produit

  • Poche: 366 pages
  • Editeur : Points; Édition : Points (9 mars 2000)
  • Collection : Points
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020403439
  • ISBN-13: 978-2020403436
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 119.020 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jo Ann le 13 juillet 2008
Format: Poche
Le temps qu'on se réhabitue à sa non ponctuation, à son adoration pour la virgule, rapidement, le rythme nous revient. Un peu plus long et lent qu'un autre roman, mais il vient :-)

Dans ce roman, il n'y a pas de nom de ville ou de pays, ou de personnages. Tout comme les Intermittences de la mort. Même si ce dernier vient bien après L'aveuglement, la construction est relativement la même (ça m'apprendra à lire dans le désordre !). Les personnages n'ont pas de nom non plus. Ce sont "le médecin", "la femme du médecin", "le permier aveugle", "la femme du premier aveugle", "le vieux au bandeau", "la fille aux lunettes de soleil" et "le garçon strabique".
Lorsque le premier aveugle arrête de conduire en pleine heure de pointe, il ne sait pas qu'il sera à l'origine (est-il réellement le premier) à tomber aveugle et à contaminer tous les autres. On ne sait pas comment ou pourquoi. De peur, le gouvernement enferme les premiers "malades" dans un ancien asile. Tout le monde est aveugle au contact d'un autre aveugle, sauf une: la femme du médecin, la seule personne à avoir des yeux vivants dans toute cette épidémie. Mais elle ne le dit à personne à part son mari. Le dicton dit: "dans un monde d'aveugles, le borgne est roi". Mais dans ce cas-là, elle serait sûrement esclave... surtout parce que dans l'asile, c'était vite fait de "voir" les hommes devenir des bêtes.
Encore une fois, Saramago parle de l'âme humaine. Avec son humour parfois douteux, il nous montre ce qu'on ne veut pas voir. Dans le quatrième de couverture de l'édition portugaise, est écrit: "Si tu peux voir, regarde. Si tu peux regarder, remarque." Et les êtres humains ne vont pas vouloir ce qu'on peut devenir en si peu de temps...
Remarquable Saramago ' !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Chloé le 13 septembre 2005
Format: Poche
J'ai été agréablement surprise par la lecture de ce livre dont je ne connaissais pas l'auteur et effectivement c'est le genre de récit qui vous tient en haleine et se lit d'une traite.
L'intrigue de départ, l'épidémie inexpliquée d'aveuglement, pique la curiosité et nous plonge lentement mais de manière angoissante dans un monde où la médecine est désemparée et le gouvernement impuissant. La manière de décrire les réactions des populations saines et touchées fait de ce livre une peinture assez féroce de la nature humaine où toutes les petites bassesses sont dévoilées et où la solidarité à petite échelle s'impose comme un facteur de survie.
Un petit bémol cependant, j'ai eu une certaine impression de déséquilibre entre le corps du récit et la fin qui m'a semblé bien longue. De plus, certaines affirmations des personnages m'ont paru un brin grandiloquentes et on sent une certaine volonté moralisatrice de la part de l'auteur.
Quoi qu'il en soit, c'est tout de même un très bon livre sur lequel il faut se pencher sans hésiter!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Legare TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 23 juin 2012
Format: Poche
J'ai découvert Saramago dans ce roman étrange à l'atmosphère de fin du monde.

Le propos en est simple en apparence, la cécité se répand sur le monde sans cause évidente, on commence par isoler ceux qui en sont atteints dans des conditions inhumaines, en vain, car tous seront atteints, sauf une. Réflexe antique, ils sont mis à l'écart, tels des lépreux ou des pestiférés. Alors, comme à chaque fois dans ce genre de scénario s'installent le désordre et la bestialité, c'est le règne de la loi du plus fort. Etrange monde où cette `cécité blanche' met les êtres face à leurs propres noirceurs, les force à patauger et à survivre dans leurs immondices au propre et au figuré jusqu'à ce qu'ils en renaissent - peut-être purifiés.

Un style d'une simplicité apparente, avec une ponctuation minimale, des dialogues inclus tels quels dans le récit sans ponctuation, ni référence au locuteur donnent paradoxalement à ce roman une grande fluidité et en accélèrent le rythme jusqu'à une fin apaisée. C'est tout à fait paradoxal, car la ponctuation minimale et les longues phrases ne nous laissent pas un souffle, et pourtant....
Un roman qui ne laisse pas indifférent, que l'on peut lire à plusieurs niveaux, que l'on tourne et que l'on retourne longtemps après l'avoir terminé. Je me sens définitivement prête pour d'autres romans de Jose Saramago.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Romain BEL le 7 avril 2002
Format: Poche
Fidèle à l'ensemble de son oeuvre, Saramago ici encore nous donne un aperçu sincère et réaliste d'une humanité plongée dans des circonstances exceptionnelles. Suite à l'aveuglement total de la population, auquel a échappé une et unique personne, les personnages vont se retrouver confrontés à la barbarie, à la souffrance, mais également à l'espoir magnifique.
Ce livre se lit d'un trait, et le style magnifique de Saramago nous plonge une fois encore dans l'intimité des protagonistes.
A lire absolument, ainsi que tous les autres ouvrages de l'auteur, prix Nobel de littérature.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?