undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 janvier 2010
Cet atlas est très bien conçu. Il est une tres bonne source d'information ou d'inspiration pour des aéromodelistes confirmés ou des personnes en quête de recherche sur l'aviation.
rien à redire que ce soit au niveau des détails techniques , des photos ou des vues techniques.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 septembre 2013
Ce livre est attirant par sa présentation très agréable où la fiche de présentation de chaque chaque appareil comporte un plan 3 vues. Là où le bât blesse, c'est lorsqu'on se met à rechercher un appareil comme le mythique Piper Cub J3. Absent. Les représentants de la famille Piper sont des appareils plus récents comme le Cherokee Aztec ou Tomahawk, mais aucun J2, J3, L-4H, J5, PA-11, PA-15, PA-17, PA-18… Ni son ancêtre le Taylor B2 Chummy.
Le plus incompréhensible reste l'absence du J3 qui est un avion qui a marqué l'histoire de l'aviation et est probablement l'avion le plus copié et le plus reproduit depuis plus de 70 ans à travers de très nombreuses répliques.
Contacté, l'auteur Patrick Facon explique que cet appareil ne lui paraît pas suffisamment important pour figurer dans un format contraint (sic ! 462 pages !) Alors qu'Arnaud Beinat dans son ouvrage « Cinquante avions célèbres » lui a fait une place au soleil de ses 112 pages. Quant à André Bréant, il lui a dédié un excellent ouvrage.

On en vient forcément à se demander quel autre genre de coupe sombre a été opéré par cet étrange historien de l'aviation dans ce « Grand Atlas de l'aviation », qui n'a probablement de grand que le format et non l'exhaustivité…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus