Le Bal du comte d'Orgel et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le Bal du comte d'Orgel sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Bal du comte d'Orgel [Poche]

Raymond Radiguet
3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
Prix : EUR 4,10 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 12 juillet ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés du moment dans notre boutique dédiée.

Description de l'ouvrage

15 mai 2003 Littérature & Documents (Livre 435)
"Le Bal du comte d'Orgel" met en scène le désir, le devoir, et analyse brillament les tensions qui résultent de ces forces souvent opposées.
Voici un drame intime, une danse intérieure, les sentiments d'un homme et d'une femme pris dans la passion amoureuse.
--Ce texte fait référence à l'édition CD .

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Bal du comte d'Orgel + Le Diable au corps
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Le Diable au corps EUR 2,50

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

Radiguet avait vingt ans quand il écrivit Le Bal du comte d'Orgel. Le sujet ? Impossible de trouver plus conventionnel : le mari, la femme et l'ami de la famille. Mais la convention et la bienséance, ici, couvrent la plus trouble et la plus licencieuse des chastetés. Mme d'Orgel aime son mari qui lui retourne une aimable indifférence, mais qui va commencer de l'aimer " comme s'à avait fallu une convoitise pour lui en apprendre le prix ". Et c'est l'amour que François éprouve pour sa femme qui amène le comte d'Orgel à le préférer à tous ses autres amis. A partir de là, les sentiments évoluent, subtils, feutrés, étranges et comme étrangers aux êtres qu'ils habitent. " On s'effraie d'un enfant de vingt ans qui publierait un livre qu'on ne peut écrire à cet âge ", dit Cocteau. A quoi Radiguet a répondu d'avance : " L'âge n'est rien... Les plus grands sont ceux qui parviennent à le faire oublier. "

Biographie de l'auteur

Raymond Radiguet est né en 1903 à Saint Maur et mort en 1923. La brièveté de son existence a contribué à faire de l'auteur un prodige de la littérature française. Ses études ne l'ntéressent pas et il quitte le lycée à quinze ans pour devenir journaliste. Il rencontre alors Max Jacob, André Salmon, Picasso ou encore le compositeur Francis Poulenc, et fréquente ainsi les milieux littéraires et artistiques du Paris des années 1920. Après la guerre, les tentations sont grandes de renouveler entièrement les arts, Radiguet quant à lui est trop jeune pour désirer s'n émanciper, ses lectures classiques l'nt nourri sans l étouffer, et ses jeunes années dans une France délaissée de ses hommes l'nt rendu plus libre que ses contemporains. Lorsque Cocteau découvre le jeune homme en 1918, il le pousse à écrire et le sort de Paris à cet effet. S'nsuivront les rédactions du recueil poétique Les Joues en feu, ainsi que Le Diable au corps, et Le bal du Comte d Orgel, publié à titre posthume en 1924. Il meurt de la fièvre typhoïde et laisse derrière lui l'mage d'ne jeunesse absolue et d'ungénie à peine dévoilé. --Ce texte fait référence à l'édition CD .

Détails sur le produit

  • Poche: 190 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (15 mai 2003)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253010286
  • ISBN-13: 978-2253010289
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 174.490 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 vertige de l'amour et du désir 25 août 2002
Par "goyelle"
Format:Poche
si le parallèle avec "La Princesse de Clèves" est évident, ce récit n'en demeure pas moins original. Le chahut entre le désir, l'amour, l'amitié et la vertu offre au lecteur la liberté... de ne pas les démêler! La route sinueuse du désir et de la fidélité est parsemée de magnifiques paysages... Une incroyable peinture des sentiments, une justesse du mot emplie d'émoi... une oeuvre fine et entraînante, du trop tôt disparu Radiguet.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Un peu émoussé. 5 septembre 2013
Format:Poche|Achat vérifié
Malheureusement, on a le sentiment que Radiguet à tout envoyé dans "Le diable au corps". Le scandaleux est rentré dans le rang, et finit par produire un roman de moeurs, comme on aurait pu l' écrire au XVIII eme siècle. C' est à lire plus par curiosité comme second roman que pour découvrir l' auteur.
Un regret: Cette couverture est affublée d'un dessin de Cocteau particulièrement médiocre. On ne peut pas avoir tous les talents à la fois.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Un roman féministe ? 10 août 2013
Par Zikmu
Format:Poche
Je me sens tenté de proposer une lecture de ce livre un peu différente de ce qu'on en dit souvent.

Mahaut d'Orgel est une épouse étouffée. Devant l'amitié excessive entre son mari Anne d'Orgel (prénom volontairement équivoque)et François de Séryeuse, elle n'en peut plus et va faire des histoires auprès de la famille de ce dernier, en s'en prétendant amoureuse. Le mari ne veut rien savoir ni changer; il finit par lui dire, comme les hypnotiseurs: "Dormez je le veux !" Autrement dit, ne vous affirmez pas. En toile de fond, un bal annoncé depuis le début, événement apocalyptique où tout devrait se dévoiler, se résoudre, mais à la fin du roman... il n'a pas encore eu lieu.

Quelqu'un est-il de mon avis ?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 commentaire 20 mai 2013
Par Viard
Format:Poche|Achat vérifié
Merci à Cocteau d'avoir sauvée l'oeuvre de radiguet des pressions de la morale officielle et des biens pensants ; la guerre de 14 a été une horreur et radiguet rappelle les droits de la vie.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Laissez-vous prendre au jeu 2 janvier 2012
Par Barthelemy TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat vérifié
Second - et dernier - roman de Raymond Radiguet après Le diable au corps, Le bal du comte d'Orgel fait évoluer sans le trahir l'esprit de son prédécesseur. Le thème principal y est toujours le désir, le héros un double fantasmé de l'auteur et le style empreint d'analyse sarcastique. Inversement l'amour y est cette fois chaste, la part autobiographique moins présente et l'intrigue des plus conventionnelle : un jeune homme (François) est amoureux d'une femme (Mahaut) tout en étant aussi l'ami de son mari (Anne).

Plus encore que le Diable au corps, le Bal du comte d'Orgel n'est pas un roman mais un pur roman psychologique. Tout l'intérêt du livre repose dans les explications des actes et non dans les actes eux-mêmes. Radiguet aime rendre compte des motifs des relations humaines et particulièrement des faux-semblant, volontaires ou non. Le lecteur peut se laisser emporter par l'évolution des sentiments jusqu'à la fin et le livre n'aura alors pas manqué d'être plaisant. Mais à qui s'attend à un minimum de vraisemblance, son opinion risque d'être toute différente.

Car Radiguet est avant tout un joueur d'échecs des sentiments qui décide des événements et veut toujours avoir un coup d'avance sur le lecteur : entre plusieurs situations possibles, il préfère souvent la plus inattendue à la plus plausible. C'est pourquoi l'auteur s'est encombré du minimum d'obstacles qui pourraient gêner sa liberté de mouvement : la présentation du contexte général s'arrête ainsi aux premières pages suite à quoi les personnages paraissent presque libres d'obligations envers le monde.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?