Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Caravage : Peintre et assassin Poche – 6 septembre 1995


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche, 6 septembre 1995
"Veuillez réessayer"
EUR 39,00 EUR 9,18

Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée Cahiers de vacances pour toutes les classes de la maternelle au lycée


Offres spéciales et liens associés




Détails sur le produit

  • Poche: 160 pages
  • Editeur : Gallimard (6 septembre 1995)
  • Collection : Découvertes Gallimard
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070532658
  • ISBN-13: 978-2070532650
  • Dimensions du produit: 17,8 x 12,5 x 0,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (2 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 333.611 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stéphane MANTOUX TOP 500 COMMENTATEURS le 26 mars 2011
Michelangelo Merisi, dit Le Caravage, était un jeune homme ambitieux. Né en 1571, l'année de la célèbre victoire navale chrétienne de Lépante sur l'Empire ottoman, il entre en apprentissage à Milan en 1584 avant de gagner Rome vers 1590. Choisissant la peinture au chevalet, il affirme sa mise en scène des personnages en clair-obscur. Peintre de cour, il gagne la protection du cardinal Del Monte, grand collectionneur et qui décèle le talent du grand artiste.

Ses oeuvres d'amateur, déjà puissantes, lui valent de grandes commandes publiques : Le Martyre de Saint Matthieu ou La Conversion de Saint Paul, qui assoient sa célébrité. Mais le Caravage se distingue aussi par ses coups d'éclat tapageurs : insultes, sensualité exacerbée, poursuites en justice pour ports d'armes, voies de faits et autres violences de rues. Accusé de meurtre, il fuit vers le Latium puis à Naples en 1606. Son oeuvre s'en trouve influencée : il essaye de gagner le pardon divin avec Saint François en méditation ou La Flagellation.

Parvenu à Malte, en 1607, il dissimule son passé, est nommé "chevalier de grâce" par l'ordre de l'île, avant d'être découvert, et à nouveau en fuite, vers la Sicile. Il y gagne plusieurs commandes : La Résurrection de Lazare, l'Adoration des Bergers, car on le croit toujours chevalier de Malte. En 1610, il revient à Rome, afin de gagner le pardon du pape. Le 18 juillet, dans des circonstances mal connues, le Caravage meurt sur le rivage toscan de Porto Ercole.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Porwit le 30 mars 2010
j'ai lu une autre biographie de caravage, j'aurai du commencer par celle-ci qui se lit très facilement
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?