• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Concile de Trente : Ce... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par dominiquecolau
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: BROCHE
Amazon rachète votre
article EUR 8,75 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Concile de Trente : Ce qui s'est vraiment passé Broché – 18 novembre 2013


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 21,11

Gratuit : Amazon sur votre mobile et votre tablette
téléchargez gratuitement l'application Amazon et retrouvez tous nos livres et nos produits dans votre iPhone, Android ou iPad.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Concile de Trente : Ce qui s'est vraiment passé + L'Evénement Vatican II
Prix pour les deux : EUR 59,50

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

John W O'Malley est professeur à l'Université de Georgetown (Washington DC). Il est spécialisé dans l'histoire de l'Eglise et des conciles. Il a notamment publié Les Premiers Jésuites, 1540-1565, Trent and All That, Four Cultures of the West et L'Evénement Vatican II (Lessius, 2011).


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 8,75
Vendez Le Concile de Trente : Ce qui s'est vraiment passé contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 8,75, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 344 pages
  • Editeur : Editions Lessius (18 novembre 2013)
  • Collection : La part-Dieu
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2872992448
  • ISBN-13: 978-2872992447
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2,3 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 202.053 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par MALLET Robert le 27 février 2014
Format: Broché Achat vérifié
« Le Concile de Trente, ce qui s’est vraiment passé » John W. O’Malley (Lessiu, 2013) Ce livre est un événement. Il devrait intéresser tous le passionnés de l’histoire du XVIième siècle en Europe. Basée entre autres sur l’œuvre monumentale en quatre tomes de Hubert Jedin (1900-1980) « Geschichte des Konzils von Trient », cette analyse de l’histoire des « réformes » de l’Eglise remet en cause bien des idées reçues. Il ne s’agissait pas seulement de la réforme de « la tête et des membres » de l’Eglise Catholique Romaine, mais aussi celle demandée par Erasme : une réforme de la théologie fondée sur les Pères Grecs et Latins (qualifiée « d’ancienne et authentique ») par opposition aux théologiens dits « modernes », les scolastiques. Les Ordres mendiants, les confréries (151 à Rouen) étaient le lieu d’un bouillonnement d’idées beaucoup plus libres qu’on aurait pu le penser. Rappelons que c’est à l’Université d’Alcalà (Madrid) que l’austère archevêque franciscain de Tolède Cisneros (1436-1517) fut l’organisateur de la Bible polyglotte (dite la « Complutense » ) en hébreu, grec et latin, paru en 1522. Ainsi qu’un petit catéchisme destiné aux enfants, bien avant celui de Luther (1529). « Trente » est le lieu où s’affrontèrent la politique des Etats (Charles Quint, François Ier), mais aussi le pouvoir des Conciles (depuis celui de Constance, puis de Bâle et de Florence), tentant de supplanter la suprématie du Pape par le décret « Frequens », lui imposant de réunir fréquemment des conciles censés dirigés l’Eglise au dépens de la Curie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par nanou le 4 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
Après Vatican II , l'auteur John O'Malley, jésuite américain entreprend le récit du Concile de Trente. Il montre combien au dela des clichés ce concile a été difficile pour la papauté et a entériné la rupture avec les églises prostestantes. Un ouvrage de référence sur le sujet rarement abordé
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par cabillaud le 8 juillet 2014
Format: Broché Achat vérifié
Je croyais connaître l'essentiel sur le Concile de Trente. O'Malley éclaire les textes adoptés en faisant revivre le contexte historique de l'Europe politique, sociale, religieuse. L'influence des rois, empereurs, cardinaux ou réformateurs adhérant aux perspectives de Luther explique les oscillations entre une réforme indispensable de l'Eglise romaine à tous ses échelons et la clarification de certaines doctrines alors débattues sur la Bible, la justification, les sacrements, le ministère des évêques et des curés. Pendant dix huit ans, l'Europe chrétienne accepta d'affronter ses mauvaises habitudes grâce à des personnalités religieuses et politiques de grande envergure. En suivant la chronologies des faits et l'imbrication des ouvertures ou des résistances des consciences O'Malley nous offre un récit passionnant, comme il l'avait déjà fait sur le Concile de Vatican 2. Une documentation considérable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Cimianera2b le 19 juillet 2014
Format: Broché Achat vérifié
Bravo pour ce livre très didactique, clair, bien documenté, écrit et traduit par des Jésuites. Cette restriction invite à garder un esprit critique toujours en éveil.
De courts rappels historiques éclairent certaines décisions du concile où sont à la manoeuvre de vrais maîtres de ma magouille politique.
Ce livre aide à comprendre pourquoi tous les papes sont des saints.
A recommander
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
0 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lio de France le 15 septembre 2014
Format: Broché
Pour que le pape représente l’Église et en soit l’image, il doit non seulement être uni à elle dans l’espace mais aussi dans le temps, l’Église étant essentiellement une tradition vivante. Dans la mesure où le pape s’éloignerait de cette tradition, il deviendrait schismatique, il romprait avec l’Église. Les théologiens comme saint Bellarmin, Cajetan, le cardinal Journet et bien d’autres ont étudié cette éventualité. Ce n’est donc pas une chose inconcevable. Mais, en ce qui nous concerne, c’est le Concile Vatican Il et ses réformes, ses orientations officielles, qui nous préoccupent plus que l’attitude personnelle du pape, plus difficile à découvrir. [...]
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?