Le Conflit - la femme et la mère et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Conflit : la femme et ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Conflit : la femme et la mère (Anglais) Broché – 12 février 2010


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 10,40 EUR 0,01

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 18,30 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Conflit : la femme et la mère + XY, de l'identité masculine
Prix pour les deux : EUR 24,40

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Philosophe, spécialiste de la pensée des Lumières, Elisabeth Badinter est l'auteur de L'Amour en plus, XY. De l'identité masculine, L'un est l'autre, Fausse Route.


Détails sur le produit

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : FLAMMARION LETTRES (12 février 2010)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081231441
  • ISBN-13: 978-2081231443
  • Dimensions du produit: 20,5 x 1,6 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (55 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 125.373 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  • Table des matières complète
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

63 internautes sur 73 ont trouvé ce commentaire utile  Par Christelle TOP 500 COMMENTATEURS le 18 avril 2010
Format: Broché
Si vous cherchez un livre objectif sur le conflit entre la femme et la mère, cet ouvrage n'est pas fait pour vous.

E. Badinter prend clairement le parti de défendre tout ce qui s'oppose au naturalisme: femme au foyer, allaitement...Elle va même jusqu'à dire que l'enfant est une aliénation pour la femme qui doit entrer en religion dès lors qu'elle se retrouve enceinte: arrêter de boire, de fumer, s'occuper à plein temps de son chérubin lorsqu'il a vu le jour selon la célèbre formule "Mères, vous leur devez tout". Elle cite aussi l'exemple de mères non épanouies, qui n'aiment pas leur enfant contestant fortement la notion d'instinct maternel.

Pour elle, les années 1980-2010 marquent une "involution" (mot utilisé dans le premier paragraphe de son livre) qui est pour moi synonyme dans le contexte de "régression". Le retour au naturalisme est pour elle une grave erreur qu'elle va chercher à prouver.

Mon avis.Son livre est sérieux. Elle cite de nombreux ouvrages pour étayer ses propos. Elle mène une réflexion pleine d'exemples avec citations à l'appui. La bibliographie est riche. J'ai trouvé son analyse concernant les mères ne désirant pas avoir d'enfants aujourd'hui (les childfree) assez convaincante.

Je n'ai cependant globalement pas apprécié ses jugements de valeur et sa prise de position que je ne partage pas. Pour moi, le retour au naturalisme n'est pas une régression. Elle s'insurge contre son diktat dans nombre de pays européens.
Lire la suite ›
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par turquoise le 26 octobre 2010
Format: Broché
LE CONFLIT est ma première lecture d'E. Badinter. Je n'aurais peut-être pas dû démarrer par ce livre-là. Je m'attendais à quelque chose de plus philosophique, qui me fasse réfléchir.
Or c'est une succession d'extraits d'études sociologiques et chiffrées, très intéressantes par ailleurs mais qui ne m'ont pas aidé à réfléchir à ce CONFLIT que -j'ose- TOUTES les mères vivent.
La partie contre l'extrémisme de la Leche League est intéressante, quoique très orientée et même si je n'ai pas allaité mes enfants par choix, je n'avais pas vu l'action de la LL comme étant si activiste !
Au final, je n'arrive pas à aller jusqu'au bout du livre car dans la forme je ne le trouve pas facile à suivre (énormément de notes et renvois vers je ne sais combien d'études) et il y a des redites sur les politiques familiales et les statistiques. C'est finalement plus un livre pour ceux qui s'intéressent aux études sociologiques et économiques orientées vers la cellule familiale qu'un livre de réflexion, même si j'y ai découvert des tendances européennes ou nord-américaines sur le choix d'être mère.
Je tenterai un autre livre plus tard mais chercherai un de ses écrits plus philosophique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Tif le 4 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Enfin un livre qui a décomplexé la femme-mère que je suis!!! Ce retour au naturalisme dont on nous rabat les oreilles: allaiter jusqu'à 2 ans, faire du cododo, laver les couches, s'arrêter de travailler pour élever ses enfants etc....Quel retour en arrière pour la vie des femmes, quel archaïsme!!
Badinter nous montre comment la société tend de plus en plus à promouvoir ce modèle, ce qui est évidemment inquiétant pour les droits des femmes...
Si pour vous, être une femme est tout aussi important qu'être une mère et que vous en avez marre des discours culpabilisateurs, ce livre va vous faire un bien fou!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Automne TOP 500 COMMENTATEURS le 22 février 2012
Format: Poche Achat vérifié
un livre qui propose un regard critique sur la place de la femme dans nos sociétés. Mais je trouve parfois une certaine malhonneté intellectuelle de la part MMe Badinter pour étayer ses propos (d'où 2 *).

Pour elle, quand des associations militent pour l'allaitement maternel (quand bien même elles aient des arguments médicaux), avec le risque d'imposer une norme, c'est préjudiciable à la femme. Quand dans les pays scandinaves, plus de 90 % des femmes allaitent, où se situe le choix ?
Bien que fortement partisante de l'allaitement (à titre individuel), j'ai apprécié cette analyse. Il y a effectivement nos choix individuels et leur portée collective.
M'enfin, on pourrait aussi dire qu'un pays dans lequel 90 % des femmes donnent le biberon ne donnerait pas plus de liberté de choix, non ? Dans ce sens informer et soutenir l'allaitement est important. Tout serait donc question d'équilibre ? Pourtant, on comprend vite que le raisonnement ne fonctionne que dans un sens car allaiter, c'est forcement aliénant. Tiens donc.... Mme Badinter ne se rendrait t-elle pas coupable précisément de ce dont elle accuse la partie adverse ? C-a-d imposer un comportement sous couvert de d'analyse ?

Puis Mme badinter évoque les femmes qui militent pour d'autres conditions et lieux de naissance en France (accouchement a domicile mais aussi maison de naissance, avec un suivi médical et des conditions rigoureuses dans un contexte autrement différent que celui des pays en voie de développement ou que les naissances dans les années 50 !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?