undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles12
4,7 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 février 2013
Je lis les livres de Rachid Benzine depuis son premier en collaboration avec Christian Delorme : "Nous avons tant de choses à nous dire ..."
Ce nouveau livre devrait s'appeler : "Le Coran expliqué à tous", car il ne s'adresse pas uniquement aux jeunes mais à ceux qui veulent enfin se donner la peine de connaître l'Islam et son Livre Saint.
Je conseil ce livre sans hésitation, fait par un homme plein de bon sens et de sagesse, et qui ne verse par dans le radical ...
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2013
Le titre est trompeur: il ne s'agit pas d'un ouvrage de prêche, encore moins à destination des "jeunes"! Bien au contraire, nous sommes ici en présence d'une introduction à la l'exégèse coranique "moderne", qui fait usage de techniques provenant de la théologie chrétienne pour aboutir à une "meilleure" compréhension du message prophétique contenu dans le Coran.

On y parlera donc beaucoup du contexte historique et sociétal de la Révélation coranique, du rapport entre langue, langage, métaphore et parole céleste, du rapport entre prophétie et poésie, de l'historicisme de la Révélation...

Cet ouvrage est unique dans la mesure où les discussions de la piété, la tradition et les obligations du croyant, qui constituent le point de départ de beaucoup d'ouvrages introductifs à l'Islam, n'y sont quasiment pas mentionnés. lls sont relégués à la fin du livre, dans un court chapitre qui reflète bien la place que l'auteur semble leur assigner (i.e., tout à fait secondaire).

En revanche, l'apport de la linguistique comparée et de la recherche historique moderne sur l'histoire de la Révélation et du ministère de Muhammad occupent une place très importante, et à juste titre. A travers ces discussions, l'auteur amène le lecteur à se questionner sur des termes fondamentaux, qui sont trop souvent pris pour acquis.

Le résultat est parfois contraire à l'intuition, et même au discours commun tenu par de nombreux musulmans. Ainsi, à titre d'exemple, en retraçant la généalogique du mot "Aya" ("verset", ou "signe"), Benzine en arrive à remettre en question la construction jurisprudentielle de "l'abrogation", par laquelle certains jurisconsultes relèguent de côté les versets les plus "tolérants" du Coran au profit des plus "rigoristes" ou prescriptifs.

Le livre se lit vite, et on reste un peu sur sa faim. L'auteur avance beaucoup de thèses (abondamment justifiées), qui remettent en question de manière plus ou moins radicale "l'Islam du charbonnier", la religion musulmane dans son acception la plus populaire. Dès lors, que faire par rapport à cela, autant pour le croyant que pour le simple citoyen? Si l'on suit Benzine, et qu'une grande partie de l'Islam populaire est en décalage, voire en contradiction avec le message profond du Coran, quelle position devons-nous adopter, sur le plan éthique, spirituel, et politique?

Benzine ne donne pas de réponse à ces questions, et ce faisant, laisse le lecteur en proie à beaucoup de doutes et de questionnements. Mais au fond, cette retenue est aussi une forme d'humilité par rapport au propos de l'auteur. "Le Coran, rien que le Coran" : cette approche peut sembler un peu limitée, mais elle a le mérite de laisser une grande liberté au lecteur.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2013
Un vocabulaire accessible, un rappel des circonstances historiques, un questionnement sur le sens bienvenu quand dominent des lectures littéralistes. A lire, même pour les moins jeunes !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2015
Je recommande ce livre à tous les jeunes et toutes les personnes voulant avoir un éclairage clair sur le Coran, et souhaitant aller au-delà des a priori.
J'aime la facilité de lecture avec le jeu de questions/réponses, et j'apprécie la sincérité de l'auteur sur sa démarche de recherche.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 novembre 2013
Très belle introduction au Coran. Un livre de vulgarisation indispensable a qui veux comprendre l'Islam et pas seulement les jeunes!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2016
Excellente réflexion et méthodologie employés par Rachid Benzine.
Même si le livre parle aux jeunes, ce n'est pas encore pour les ados.
Trop complexe, je crois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2015
Très clair. Complet. A mettre entre toutes les mains, jeunes et moins jeunes... Restitue ce qui est de l'ordre du religieux et ce qui ne l'est pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2015
Un magnifique ouvrage de vulgarisation. Accessible à tous et le point de vue scientifique critique est vraiment un atout ! Bref, un must !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2016
Ce livre est très bien fait, et est utile surtout face aux évènements actuels . A conseiller pour les jeunes qui cherchent à comprendre
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 septembre 2015
Bravo à Rachid Benzine pour sa volonté d'analyse rationnelle du Coran et de l'islam, cependant il lui reste un gros fil à la patte. Il s'interdit de remettre en question le moindre mot du Coran et il tente de minimiser la charia en disant par exemple qu'il n'existe que 3% (200 versets) de "dispositions juridiques" dans le Coran, alors qu'en réalité il y a quelque 500 versets prescriptifs (sur 6300 environ).
Autre chose m'a choqué. Entre parenthèses, page 69, il dit : "l'année 150 de notre ère - ou en 150 après Jésus-Christ comme on disait jusqu'à une date récente". Je confirme qu'au contraire on dit toujours "après JC" et j'espère bien que la naissance de Jésus restera notre référence en occident pendant des millénaires !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,90 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)