Le corps de Liane et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 2,96

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le corps de Liane sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Corps de Liane [Poche]

Cypora Petitjean-Cerf
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 6,60 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 1 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Broché EUR 19,30  
Poche EUR 6,60  

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Corps de Liane + Le Pull-over rouge
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Le Pull-over rouge EUR 6,60

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Le mardi 4 décembre 1980, pour convaincre la maîtresse qu'elle n'était ni muette, ni folle, ni idiote, Liane leva la main pour répondre. Mademoiselle Lhomme se figea et regarda Liane avec ahurissement. Puis elle interrogea quelqu'un d'autre.
Liane observait les objets suspendus ou punaisés aux murs de la classe : une équerre et une règle géantes, un planisphère, une carte de France, une affiche du carnaval de Venise et sept dessins d'élèves.
Ses camarades évoluaient loin, très loin d'elle, sur une rive étrangère.
Le vendredi 26 mai 1981, Christine, la mère de Liane, rencontra la maîtresse. «Il serait préférable que votre fille redouble son CM1» expliqua mademoiselle Lhomme d'une voix placide, un peu indifférente. Certes, Liane savait lire et écrire. Certes, elle savait compter. Elle était une élève sérieuse, qui apprenait ses leçons, qui faisait ses devoirs. Mais on n'entendait jamais le son de sa voix. Et son air vaporeux suggérait qu'elle ne comprenait pas vraiment ce qu'elle apprenait.
Christine acquiesça en silence.
Liane assistait à l'entretien. Elle aurait voulu signaler qu'elle avait levé la main en décembre, mais que la maîtresse avait interrogé un autre élève. Elle aurait voulu dire que si elle ne parlait pas, c'était à cause de la honte qui lui clouait le bec. Elle se recroquevilla. Lorsqu'elle arrondissait le dos, ses petits seins rentraient un peu. Si seulement ils avaient pu pousser à l'intérieur ! Liane aurait eu des seins internes. Des seins invisibles : c'aurait été bien. Elle observait les lourds anneaux qui se balançaient aux oreilles de la maîtresse.
Liane et sa mère n'échangèrent pas un mot sur le chemin du retour. Liane repassait dans sa tête l'image des anneaux dodelinants. Elle reconstituait en boucle, sans se lasser, leur mouvement de bascule. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Revue de presse

Liane est une gamine qui a peur de vomir et cuisine de la pâte à modeler. Sur l'air de «Dallas», «le Corps de Liane» est aussi drôle qu'impitoyable...
Ce qui compte, c'est la manière de l'auteur et la vision du monde qui s'en dégage. Son humour discret. Son amitié pour ses personnages. Sa confiance en leur capacité de se soustraire au malheur auquel ils semblaient destinés. Ainsi Liane, qui aurait tant aimé que ses seins ne poussent jamais, ou bien à l'intérieur, invisibles de tous, se réconciliera-t-elle finalement avec son corps et partant avec la vie. Une fantaisie et un optimisme roboratifs. (Jacques Nerson - Le Nouvel Observateur du 18 janvier 2007) --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Poche: 313 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (30 avril 2008)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253122408
  • ISBN-13: 978-2253122401
  • Dimensions du produit: 1,5 x 10,8 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 180.394 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
29 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une histoire qui fascine 25 février 2007
Par Wilno
Format:Broché
Roman délicieux dans lequel la recherche identitaire est abordée avec une délicatesse émouvante et un humour très malicieux. On sent que l'auteure aime tous ses personnages, des gens très simples, très vrais, qui s'expriment grâce au sens du dialogue remarquable de Cypora Petitijean-Cerf.ça sonne si juste qu'on a l'impression de faire partie de la conversation.Et la construction très savante du roman est si subtile qu'elle ne se "voit" pas.

Aucune esbroufe. Du solide, de l'humain, de la profondeur.

Quand on a quitté Liane et sa tribu, une fois la lecture terminée, il se passe quelque chose de très étrange, d'unique même : les personnages , les situations vivent avec nous,ne nous lâchent plus.Une expérience surprenante!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mille petits Bonheurs sans conséquence... :-) 2 mai 2011
Par One TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche|Achat vérifié
Quel plaisir, vraiment !

Ce n'est pas un roman au sens classique, plutôt une compilation de tranches de vies reliées par un fil conducteur.

Le chapitrage ultra court permet de se plonger dans la lecture à la moindre occasion : la magie opère en moins d'une minute !

Les personnages sont tous attachants et bien travaillés.

Le style paraît quelconque au premier abord, mais ne vous y trompez pas : il faut beaucoup de talent pour arriver à tant de justesse et d'émotion avec des mots simples.

Une lecture qui donne envie de sourire et réchauffe les jours de pluie :-)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman léger et mordant 17 novembre 2009
Format:Poche
J'ai beaucoup aimé lire ce livre, à la fois léger et mordant.Il fait partie de ceux que l'on savoure et que l'on est triste de refermer.
On y suit les tribulations d'une jeune adolescente et de sa famille, qui n'est composée que de femmes. De l'arrière grand mère sénile accro à dallas, à la petite Armelle, la fille de la femme de ménage aux répliques mordantes, en passant par Liane qui note compulsivement les petits détails anodins de la vie dans son carnet, on se laisse totalement emporter par cette chronique drôle et légère.
A lire et relire
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "gourgandine des steppes !" 10 mai 2008
Par cathulu TOP 100 COMMENTATEURS
Format:Poche
près un premier roman très court mais plutôt réussi, j'attendais avec impatience de lire le deuxième opus de Cypora Petitjean-Cerf (avec un nom aussi romanesque, comment ne pas écrire de beaux textes ?! ).
Le corps de Liane tient toutes ses promesses et nous entraîne cette fois dans un univers presque exclusivement féminin car dans la famille de la jeune Liane, les hommes ont une fâcheuse tendance à disparaître "avec une rapidité incroyable", mais peut être n'est-ce pas plus mal.
Dans ce gynécée évoluent donc trois générations qui se cherchent et s'efforcent d'être de bonne mères, car "ça ne tombait pas tout cuit".
Liane quant à elle voit son corps se transformer à toute allure et elle en souffre. Il lui faudra donc l'aide de celle qu'elle a élue comme meilleure amie parce qu'elle avait de plus gros seins qu'elle, pour vaincre sa manie de faire des listes et sa peur de vomir. Roselyne, mais aussi Eva, la femme de ménage, ainsi que les héroïnes du feuilleton "Dallas" aideront Liane à s'accepter femme...
Tout n'est pas rose cependant dans l'univers de Liane, on y croise aussi des filles qui ne supportent pas -et à juste titre- leur mère, des filles qui analysent très lucidement et finement le comportement de leur génitrice mais chaque personnage évolue grâce aux autre, ce qui donne une tonalité très chaleureuse à ce roman.
Une mention particulière au personnage de la grand-mère qui sort des clichés habituels et à celui de l'insupportable et très précoce Armelle qui concurrence le capitaine Haddock en lançant à tout un chacun des bordées de jurons pas piqués des vers (cf le titre de ce billet).
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?