Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 3,90

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Couperet [Poche]

Donald Westlake , Anne Cassou-Noguès , Mona de Pracontal
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
Prix : EUR 5,00 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche EUR 9,15  
Broché --  
Poche EUR 5,00  
Rentrée Scolaire 2014
Rentrée des classes 2014

Pour une rentrée sereine, retrouvez vos livres et manuels dans notre boutique Scolaire et Parascolaire.


Primaire | Collège | Lycée - Voie générale | Lycée - Voie professionnelle | Lycée - Voie technologique


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Couperet + Le couperet
Prix pour les deux : EUR 16,70

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Le couperet EUR 11,70

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

ll n'est pas un seul PDG qui n'ait commenté publiquement la vague de compressions de personnel qui balaie l'Amérique sans l'expliquer par une variation sur la même idée : "la fin justifie les moyens".
Burke Devore, cadre supérieur au chômage, décide d'appliquer la méthode dans son propre intérêt. Déterminé à retrouver son statut social et à recréer des liens familiaux qui se désagrègent, il bascule dans la logique absurde de la loi du plus fort. Il est prêt à tout, même à tuer, pour retrouver sa place dans la société. Et qu'on ne s'avise pas de lui demander des comptes car il ne fait qu'appliquer la logique du système !

Avec ce récit, Donald Westlake, célèbre pour son humour, change de registre. Ni pamphlet, ni ouvrage rhétorique, ce roman, d'une grande noirceur, décrit de façon implacable et déroutante le poids du couperet de l'ultra-libéralisme et les conséquences terrifiantes pour ses victimes. L'auteur met tout son talent au service d'une fiction qui démonte les mécanismes cruels de l'individualisme. --Claude Mesplède --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

Cadre dans une papeterie depuis vingt ans, Burke Devore, la quarantaine, est un père de famille heureux. Mais un jour il est licencié, atteint de plein fouet par la vague de compressions et de restructurations qui touche l'Amérique des années 1990. Cet employé modèle voit alors sa vie basculer.
Bien décidé à retrouver son bonheur perdu, il est prêt à tout... même au pire!
Le dossier de l'édition permet d'approfondir l'étude
du roman noir, en proposant les textes de trois maîtres du genre (Dashiell Hammett, Léo Malet et James Ellroy) ; il analyse les différentes formes qu'emprunte la littérature engagée et revient sur l'adaptation cinématographique du Couperet par Costa-Gavras en 2005.

Détails sur le produit

  • Poche: 316 pages
  • Editeur : Flammarion (17 janvier 2007)
  • Collection : GF Etonnants classiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2080722484
  • ISBN-13: 978-2080722485
  • Dimensions du produit: 17,4 x 12,4 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (16 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.773 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Amoral et juste 26 août 2008
Par Silouane TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Poche
Le monde cruel de l''entreprise et de l''idéologie capitaliste du rendement se tient en embuscade de l'histoire.
Pour répondre à la cruauté, le personnage principal, licencié à la suite d''une compression de personnel va répliquer avec la même cruauté et un égal cynisme. A l''abattage, il renvoie l'abattage. Ce cadre supérieur de l''industrie du papier, en quête d''un nouveau poste, élimine tout simplement ses concurrents à ce poste, oui, il les abat avec un vieux revolver ou un marteau ou alors avec sa voiture ou pire encore. Amoral, Burk Devore se cale également sur une devise des affaires et des gouvernants, la fin justifie les moyens.
Une écriture du point de vue du criminel qui donne beaucoup de force au roman.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CELA POURRAIT ETRE NOUS! 11 mai 2002
Format:Poche
Tel que ce livre est écrit,nous avons l'impression que dans une même situation, notre réaction pourrait être la même...Toute l'action vient tellement naturellement, tellement normalement...que ça fait peur!
Sommes-nous tous capable du pire, avec une telle bonne foi, quand notre famille est en danger? Quand nos patrons nous ont montré le chemin de la cruauté, de l'indifférence, et de l'égoîsme?
Si pour faire plus de profits, un patron peut foutre la vie de ses employés en l'air, pourquoi ces mêmes employés ne pourraient-ils pas suivre le même raisonnement?
Effrayant, mais tellement possible!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Contrepied et réalisme : bravo monsieur Westlake 31 mars 2012
Format:Poche
"Le couperet" est le premier roman de Donald Westlake que j'ai lu, mais certainement pas le dernier. La lecture de ce roman m'a beaucoup plu sur certains points précis que je choisirai de détailler :

REALISME.
Nombreux sont les romans policiers qui soufrent d'un manque de réalisme. J'ai beaucoup aimé "le couperet" car Donald Westlake écrit une histoire dans laquelle on comprend les raisons d'agir du tueur qui, si l'on ne peut naturellement pas les cautionner, sont parfaitement logiques. Comme Donald Westlake l'écrit lui-même par le biais de son personnage principal, cadre de cinquante ans au chômage, "les dirigeants sont le problème mais les tuer ne servirait à rien car ils ne sont pas la solution". Et le narrateur-tueur de se décider à éliminer la concurrence pour le poste de direction technique d'une papeterie qu'il convoite...
REALISME encore, lorsque le roman nous entraîne dans des situations critiques où le tueur se sent dépassé par les événements. Réalisme toujours lorsque le tueur commet des erreurs, lorsqu'il passe plusieurs jours à surveiller pour rien une victime potentielle, lorsqu'il panique à plusieurs reprises, lorsqu'il s'interroge sur sa vie, sur ce qu'il a commis comme actes de violence, etc. Très loin des lieux communs de tueurs machiavéliques (et en vérité peu crédible) qui agissent toujours sans fautes et sans erreurs.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Poche
Burke Devore avait tout pour être heureux, une famille et une femme qui l'aiment, une belle maison, un travail intéressant et motivant.

Tout ce bel édifice, construit au prix de tant d'années d'efforts, de labeur et de sacrifices s'écroule en un jour lorsqu'il apprend que son poste va être supprimé suite à une compression de personnel.

Que faire ? Il a beau en avoir parlé à sa femme, malgré son soutien, ses encouragements et l'amour qu'elle lui porte, rien n'y fait : il a honte, il a la sensation d'avoir échoué, d'être un laissé pour compte.

Leur niveau de vie doit changer, ils doivent maintenant faire attention à toutes leurs dépenses, supprimer toutes les activités superflues.
Mais ce n'est pas tout, bien qu'étant « accompagné » par une cellule spéciale au sein de son entreprise afin de faciliter cette étape de sa vie professionnelle, il prend conscience qu'il est devenu un « outil » qu'on remplace, usé, obsolète.

Pourquoi tant de souffrances, il ne l'a pas mérité, il a tant sacrifié à son entreprise. Cela ne peut pas se passer ainsi. Il sait que bien d'autres sont dans la même situation que lui mais IL est le plus déterminé, IL ne peut pas se permettre de perdre encore, IL doit réagir, pour lui, pour sa fierté, son honneur, sa famille !
Quel qu'en soit le prix à payer...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent 11 janvier 2007
Par isabelle
Format:Poche
Vraiment un excellent livre. Westlake a parfaitement compris le monde économique actuel ( le livre de 95 je crois) et a su l'envelopper dans une génial histoire polar comme il a le secret. En plus, c'est toaalement crédible. A voir aussi le filme eponyme qu'en a tiré Costa Gavras
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement incontournable
"En fait, je n'ai encore jamais tué personne", ça commence comme ça, et dès les premiers mots, le ton est donné! Lire la suite
Publié il y a 5 mois par LEILA NADJI
2.0 étoiles sur 5 Moyen
Le scénario est pas mal, en revanche il y a certaines longueurs et on se perd un peu dans le roman sans y voir la fin
Publié il y a 8 mois par Lecrique Juliette
3.0 étoiles sur 5 le crime paie
mon fils qui est en troisième s'est vu imposé la lecture de ce livre, comme d'habitude je l'ai lu . Le livre fait preuve d'une belle immoralité. Lire la suite
Publié le 28 février 2011 par Martine V
2.0 étoiles sur 5 Le couperet.
Si l'idée de départ est assez bonne, le roman lui, est loin d'être aussi bon. Il est carrément moyen. Lire la suite
Publié le 12 janvier 2010 par Hexagone
5.0 étoiles sur 5 A peine de la fiction
L'auteur pousse jusqu'au bout(et avec son humour habituel)la logique concurrentielle de notre époque.Il faut jouer des coudes,être un gagnant. Lire la suite
Publié le 17 décembre 2009 par Mme Gentry Lucette
4.0 étoiles sur 5 Vertigineux
A recommander aux amateurs d'humour noir.C'est tellement bien ficelé que ça pourrait donner des idées à plus d'un,à l'époque actuelle. Lire la suite
Publié le 11 juin 2009 par Papybrico
5.0 étoiles sur 5 Encore plus vrai en 2009
Voici enfin une histoire atypique, celle d'un chômeur prêt à tout pour retrouver sa place dans la société. Lire la suite
Publié le 20 avril 2009 par Passionlire
5.0 étoiles sur 5 De victime du système à meurtrier, un pas franchi.
Cru sans être sanguinolent. Horrible sans être sanglant.
L'auteur réussit ce tour de force d'écrire un bon roman noir, sans se servir de l'humour, mais sans... Lire la suite
Publié le 7 août 2003 par "manoute"
5.0 étoiles sur 5 LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS
Le Couperet n'est autre qu'une variation jouissive et noire sur le thème : la fin justifie les moyens. Lire la suite
Publié le 13 avril 2003 par "aliocha-k"
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?