Le désert des tartares et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Acheter d'occasion
EUR 1,96
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Désert des Tartares Poche – 4 février 2006


Voir les 15 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 2,99
Poche, 4 février 2006
EUR 8,60 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 3,75

A court d'idées pour Noël ?
--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Offres spéciales et liens associés


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Amazon.fr

Les rêves de gloire du jeune officier Giovanni Drogo s'arrêtent brusquement au fort Bastiani, dernière sentinelle d'une "frontière morte". Que faire ? Rester et taire les tentations de la jeunesse, ou partir et avouer sa faiblesse devant l'épreuve qui l'attend ? La vanité militaire l'emportera et avec elle l'espoir d'un destin héroïque, mais c'est au confortable quotidien inlassablement identique qu'il va aliéner sa vie.

Il ne se passera rien au fort qui puisse susciter tant d'espoir, rien qui puisse justifier l'absurde attente, si ce n'est l'emprise du désert. Lorsque, enfin, sonnera l'alarme, Drogo sera trop vieux et trop malade. Alors, résigné, il guettera serein son ultime ennemi...

Dans cette spirale étourdissante où tout est scellé d'avance, l'ironie répond à la fatalité et Buzzati signe ici un ouvrage admirable de désespoir. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

broché. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Détails sur le produit

  • Poche: 267 pages
  • Editeur : Pocket (4 février 2006)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266122363
  • ISBN-13: 978-2266122368
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11 x 1,4 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (31 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 593.615 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Gwen COMMENTATEUR N° 11ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 26 mai 2011
Format: Poche
S'il me fallait, dans toute la littérature italienne du 20ème siècle, ne retenir qu'une seule oeuvre, sans doute mon choix, après mûre réflexion, s'arrêterait-il sur celle-ci. Certains me diront que Moravia a plus de style que Buzzati, que Calvino est plus original, Pavese plus profond. C'est possible, mais par son atmosphère envoûtante et sa portée métaphorique, "Le désert des Tartares" est un roman d'une force incomparable. Une fois lu, il vous habite à tout jamais! L'histoire est d'une rare simplicité. Un jeune lieutenant, Giovanni Drogo, est envoyé en garnison dans un fort isolé, à l'orée d'un mystérieux désert, d'où il commence à guetter l'hypothétique arrivée des féroces Tartares... Mais les années passent, passent, passent, et l'ennemi tant redouté refuse obstinément d'apparaître à l'horizon... Que voilà une intrigue rudimentaire! me direz-vous. Peut-on vraiment, sur une trame aussi diaphane, écrire un chef-d'oeuvre? Eh bien, oui, on peut! Mais cela demande évidemment beaucoup de talent... Heureusement, ce cher Dino n'en manquait pas!

Moi, ce que j'aime par dessus tout dans ce livre, c'est son climat, ce réalisme magique dans lequel évoluent ses personnages, le flou volontaire de sa géographie, cet art qu'a Buzzati de flirter subtilement avec le conte, le symbole, la mythologie, tout en gardant à son récit une forme et une narration des plus conventionnelles. Il y a du Kafka là-dedans, le Kafka du
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
43 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile  Par Max Weber sur 5 janvier 2006
Format: Poche
On a tendance à inscrire Dino Buzatti dans la filiation de Kafka, mais je trouve que c'est à tort. En effet, s'il est vrai que les amateurs du génial hongrois ne seront pas déçus par "Le désert des tartares", qu'ils soient tout de même avertis qu'ils trouveront bien plus dans cette oeuvre que l'exposé d'une situation ubuesque dans un univers désespérément désenchanté. Contrairement aux héros de Kafka, Giovanni Drogo ne se s'oppose pas à un système hostile qui le rejette ou qui veut lui nuire. Bien au contraire, il fait sienne l'attente de la garnison, il se fond dans le décor jusqu'à devenir une pièce du fort dans une sorte d'élan fusionnel qui le dépasse, jusqu'à un dénouement que je me garderai bien d'exposer. Qu'on se le dise donc une bonne fois pour toutes : Dino Buzatti ne donne donc pas à voir une énième allégorie de l'individu écrasé par des autres déshumanisés. "Le désert des tartares" est bien plus subtil ; il parle de la relation contradictoire que l'individu entretient avec la société, tout à la fois animé du désir de se fondre dans la masse et de s'en distinguer. Le caractère insolite du décor et la mobilisation du rêve dans le récit achèvent de faire de l'oeuvre un conte résolument moderne sur lequel chacun est plus que jamais invité à méditer.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Letizia M-S sur 26 septembre 2011
Format: Poche Achat vérifié
Si on m'avait donné 1 euro chaque fois qu'on m'a parlé ou que j'ai lu des critiques elogieuses de ce livre, je serais, tel Picsou, en train de nager dans une piscine d'argent.

Le desert des Tartares est une oeuvre qui ne laisse pas indifférent, j'aurais même envie de dire qu'elle fait peur et peut servir d'electrochoc, du moins c'est l'effet que ça m'a fait. Le héros se laisse aller à la fatalité tout au long du récit, attendant son "Godot", ici une guerre. Une occasion à saisir ? "C'est pas grave, j'ai le temps..." ; une opportunité pour changer de vie ? "Bof, on verra plus tard..." et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il se rende compte que, comme dit la chanson des Rolling Stones : "And time waits for no one, and it won't wait for me".

Si vous vous reconnaissez dans le personnage de Drogo, alors bougez avant qu'il ne soit trop tard ! Trop tard pouvant etre demain...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roy sur 13 septembre 2001
Format: Poche
Ce livre est lent, très lent. Il nous transporte dans un univers éloigné de toute civilisation, à cheval entre le réel et le fantastique. Il nous donne une belle leçon sur la passivité. Plutôt que faire des choix, ce qui demande toujours beaucoup de courage, on se dit qu'on s'installe provisoirement dans une situation. Et puis on ne s'en dépêtre jamais.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 23 février 2010
Format: Poche
Le désert des Tartares paru en 1940 est certainement le roman le plus célèbre de l'écrivain italien Dino Buzzati (1906-1972) qui à cette époque était journaliste chroniqueur au Corriere della Sera.

Le jeune lieutenant Drogo pour sa première affectation est envoyé à la frontière, au fort Bastiani. Le roman se déroule en un lieu qui n'est jamais cité, tout au plus sait-on que nous sommes dans « le royaume » et qu'au-delà du fort il y a « l'état du Nord ». La garnison a pour mission de surveiller le désert qui s'étend à perte de vue, dans la crainte d'une éventuelle attaque des Tartares. La vie au fort est faite de rituels et de routines, de relèves de la garde et d'échanges de mots de passe. Le temps passe inexorablement, chaque jour n'est pas un autre jour et le lieutenant Drogo qui pensait ne pas séjourner au fort longtemps avant d'être muté constate qu'il n'en est rien. Tous les officiers ne rêvent que d'une chose, une attaque des Tartares qui leur permettrait de montrer leur courage et donc d'obtenir honneurs et promotions. Le temps qui s'écoule devient un marécage dans lequel s'enlisent les esprits, paralysant les envies, et même Drogo finira par préférer rester au fort plutôt que de s'en éloigner alors qu'une ouverture s'offre à lui.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?