Le Dit de Tianyi et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Le Dit de Tianyi sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Le Dit de Tianyi - Prix Femina 1998 [Poche]

François Cheng
4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 8,99  
Broché --  
Poche --  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés en précommande à -5% et livrées gratuitement.

Offres spéciales et liens associés



Descriptions du produit

Amazon.fr

François Cheng est un spécialiste incontesté de la poésie et surtout de la peinture chinoise à laquelle il a consacré depuis une trentaine d'années des essais qui font autorité. Son premier roman, Le Dit de Tianyi est nourri de cette connaissance intime de la culture chinoise, confrontée au regard d'un occidental. Il évoque la vie de Tianyi, un peintre qui a connu les bouleversements de la société chinoise dans les années trente et quarante avant de venir à Paris où il mène une existence précaire mais découvre une conception radicalement différente non seulement de l'art mais de la vie. Il repart en Chine alors en proie à la révolution pour tenter d'y retrouver les deux êtres à qui il tient le plus, Haolang son ami, et Yumei qui fut son amante. Mais l'époque n'est guère favorable aux retrouvailles et Tianyi se retrouve entraîné dans des drames qu'il ne peut maîtriser. Au-delà d'une aventure romanesque captivante et tragique, le roman offre une excellente approche de la civilisation chinoise par un de ses meilleurs spécialistes. Il a obtenu le prix Femina en 1998. --Gérard Meudal

Quatrième de couverture

Lors d'un voyage en Chine, l'auteur retrouve le peintre Tianyi, connu autrefois, qui lui remet ses confessions écrites. Tianyi a vécu l'avant-guerre dans une Chine en plein bouillonnement, encore imprégnée de ses traditions. Plus tard, durant les années cinquante, il a vécu en Occident, où il a connu la misère, mais aussi découvert une autre vision de l'art et de la vie.

De retour dans son pays soumis aux bouleversements de la révolution, il a voulu retrouver deux êtres chers Yumei, l'amante, et Haolang, l'ami. Mais une histoire dramatique les a emportés dans des-tourmentes où Tianyi, à son tour, sera pris... Par-delà les événements cependant, leur quête passionnée transfigurera le destin de chacun.

Poète, traducteur, essayiste, spécialiste des arts de son pays d'origine, François Cheng a su métamorphoser le témoignage vécu en une extraordinaire fresque romanesque, saluée par toute la critique et couronnée par le prix Femina 1998.

Rares sont les livres qui contiennent toute une raie. Plus rares ceux qui rassemblent dans leur profondeur plusieurs existences. Rares entre les rares ceux qui parviennent à unir deux mondes étrangers, à faire pressentir ce qui les relie par l'alchimie d'une mystérieuse et universelle communion. C'est ce que rient de réussir François Cheng dans une oeuvre incomparable.


Détails sur le produit

  • Poche: 442 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (5 septembre 2001)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253151017
  • ISBN-13: 978-2253151012
  • Dimensions du produit: 2,3 x 10,8 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 101.298 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

François Cheng est né en 1929 dans la province de Shandong, non loin du yang Tsé et des brumez du Mont Lu. Il vit en France depuis 1949. Universitaire, poète, calligraphe, traducteur en chinois de Baudelaire, Rimbaud, René Char, des surréalistes etc., auteur d'essais remarquable sur la poésie et l'art de la Chine, il a reçu en 1998 le prix Fémina pour son premier roman Le dit de Tianyi publié par Albin Michel et le prix André Malraux du livre d'art pour Shitao : la saveur du monde (Phébus). Son oeuvre a été couronnée par le Grand prix de la Francophonie de l'Académie française. Il est le premier asiatique à être élu académicien.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.5 étoiles sur 5
4.5 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
19 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre universel 30 septembre 2003
Format:Poche
A partir de la trajectoire extraordinaire d'un homme qui a croisé sa route, François Cheng traverse 50 ans d'Histoire chinoise avec une poésie d'autant plus remarquable qu'elle est au service d'évènements dramatiques. Dans une langue d'une beauté sidérante, il fait pénétrer les occidentaux que nous sommes dans l'univers et la culture chinoise comme on entre en religion...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une excursion dans un autre monde. 17 mars 2003
Par momapi
Format:Poche
Oui, je l aime cet ouvrage. La première partie me plaisait, rien de plus, mais dès la deuxième partie je ne pouvais la lecture me fascinait.
Tianyi - un étranger en France - ses sentiments, ne sont-ils pas les sentiments de tout étranger peu importe dans quel pays?
Puis, le recit de l'histoire noire de la Chine, quand les chinois s'élévaient contre les leurs. Tianyi, de retour dans un pays qu'il ne reconnait plus, à la recherche du temps perdu en quelque sorte. Epreuves inimaginables, subis, vécus, maîtrisés, du moins pour un temps.
Ce livre m'a incitée à une nouvelle reflexion sur la vie, le destin. Certains passages sont allés si droit au coeur que j'aurais pu en pleurer.
Le language est poignant, il me paraît que tout mot est le mot "juste".
Un livre à offrir à ceux qui s'intéressent à la condition de l'homme en général et surtout, à ceux qui s'intéressent à la Chine.
Merci François Cheng!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le dit de Tiany 12 octobre 2013
Par Jeune Eva
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
On trouve dans ce livre une magistrale histoire d'un homme parcourant une partie de la Chine et nous emmène dans un parcours initiatique.Ce livre me parait incontournable pour approcher ce que sont les fondements de la pensée chinoise.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'orient et l'occident s'y rejoignent 25 février 2013
Par arcenciel
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
un très beau livre et toujours le style délicieux de F.Cheng. La rencontre de deux cultures dans nos sociétés contemporaines.
Intéressant !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
30 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour personnes avisées 27 septembre 2002
Par Un client
Format:Poche
Après avoir adoré "L'éternité n'est pas de trop" du même auteur, j'étais impatient de découvrir ce livre. Une fois lu, j'ai un avis mitigé. L'intrigue nous raconte le périple du peintre Tianyi et de sa quête esthétique sous fond d'histoire chinoise recouvrant un demi-siècle. Les personnages sont attachants et leur univers est si bien décrit que l'on entre rapidement dans "l'ambiance" de ce livre. La peinture,bien sur, et l'art en général font partie des thêmes principaux. Malheureusement, l'auteur a jugé bon de privilégier à certains moments les descriptions de nombreux détails picturaux. Quoi de plus normal, puisqu'il s'agit, aprés tout, de la vie d'un peintre ? Je n'aurai rien contre celà mais c'est au détriment de l'aspect romanesque. Sur certaines pages, il n'est question que de tableaux, peintres, couleurs, luminosités, perspectives, musées...
Pour ceux qui comme moi ne sont pas des férus de peinture, la lecture de ces passages ne feront que ralentir leur interet pour ce livre trés pédant qui aurait franchement gagné à être un tout petit peu plus court. On aimera ce style fluide la poésie de l'écriture, la découverte d'un pays et d'une philosophie méconnus mais pour en apprécier toute la valeur, je conseillerai d'avoir au préalable, une certaine culture artistique.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Format:Format Kindle|Achat authentifié par Amazon
J'ai relu ce roman car je dois présenter l'oeuvre de F. Cheng lors d'un petit comité littéraire, ses membres ne connaissant pas cet académicien. Le Dit de Tianyi est sont premier roman, car il est également poète et calligraphe et cet écrit permet d'aborder sa pensée et son expression de belle façon. Ecrit dans un français remarquable. Un témoignage très riche sur la "révolution culturelle" sous le régime Mao, mais aussi sur l'accueil de l'étranger en France dans un milieu "intellectuel".
Très beau roman, que chaque lecteur peut aborder sur le plan qui correspond à sa propre personne.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xae9f3d74)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?