undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Broché|Modifier
Prix:29,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 mai 2014
Ce livre est un monument littéraire au même titre que le diptyque de Vassili Grossman, peut-être plus connu. Ici, le style est différent : Cholokhov fait peu de digressions et pas de commentaire philosophique. Il reste sur les rails d'une trame historique très précise, et l'action, la vie des personnages et en particulier de Grigori, avance inexorablement dans une situation politique dramatique où un camp ne vaut pas mieux que l'autre, et où l'espace entre les deux, aussi totalitaires et cruels l'un que l'autre, se resserre désespérément. La détresse de la population du Don, bouleversante de réalisme, va croissant après la période agréable du début, période d'allégresse qu'on regrettera longtemps.

Je ne veux surtout pas en dire trop, mais il faut quand même prévenir que l'histoire est très très dure, à déconseiller aux âmes sensibles !

Je ne crois pas à l'accusation de plagiat. Je pense que Cholokhov a réécrit, en s'aidant de témoignages et de compte-rendus militaires disponibles dans les années 20 à Viochenskaya et à Rostov, le roman que lui avait légué son beau-père. Soljénitsyne, opposant au régime, haïssait peut-être pour des raisons politiques ou personnelles Cholokhov lorsqu'il relança fortement l'accusation et ne fournit pas d'élément objectif. Par contre, d'autres critiques littéraires soulèvent le fait que le style du roman ne correspond pas du tout à ce que son beau-père avait écrit auparavant. De plus, une étude statistique du texte effectuée par un universitaire (norvégien ?) trouve une cohérence de + ou - 99% avec un autre texte indubitablement écrit par Cholokhov.

Ce qui a renforcé la critique, c'est que les brouillons aient été détruits ou perdus. C'est douteux, en effet. Mais comment le PCUS aurait-il accueilli le fait qu'une plus ou moins grande partie de l'histoire ne soit pas de lui, même si les mots le sont ? Ils ne connaissaient que deux remèdes à tous les problèmes : le goulag ou l'exécution.

Mikhaïl Aleksandrovitch nous permet de revivre une période tourmentée de l'histoire en partageant le destin de ses personnages touchants et attachants, cosaques d'un autre lieu et d'un autre temps, mais devenus si proches après tant de vécu commun, qu'ils paraissent faire partie de la famille.

Et la qualité de la traduction est magnifique.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2010
Voici un roman fleuve qui souffre facilement la comparaison avec La Guerre et la Paix de Tolstoï. 1376 pages qui vous emportent dans un souffle lyrique et épique. Décor : l' Ukraine, année 1912. Autour de Grigori Melekhov, le Cosaque, et de sa maîtresse Natalia, le cours de l'Histoire de précipite, plongeant le couple et le monde dans un déluge de sang et de feu.

Travesti par le pouvoir soviétique, le roman de Mikhaïl Cholokhov fut érigé au rang d'oeuvre officielle du régime. C'était pourtant un livre violemment antibolchevique. Le voici restitué dans son intégrité et sa démesure. Dans la superbe traduction d' Antoine Vitez.

Julian Morrow
33 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2015
Si vous entrez dans ce livre, vous n'en ressortirez plus!
Magnifique, poignant, haletant, puissant, ce roman est un pur chef-d'œuvre, un monument!
Dès les premières lignes, ce livre nous happe et nous aspire. La lecture des quelques 2400 pages (en format livre de poche) est addictive et c'est toujours un effort cruel d'avoir à l'interrompre.
Le style (et sa traduction) brillantissime, font de ce bijou littéraire un des plus grands romans que j'ai jamais lus. Véritable "Comédie humaine" à lui tout seul, "le Don paisible" est un roman incontournable qu'il faut avoir lu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2014
roman récit qui nous informe sur la première guerre mondiale en même temps que sur la revolution Russe et ses mouvements reactionnaires tout cela principalement dans une région où se déroule actuellement de grandes tensions geopolitiques: l'Ukraine
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,91 €
12,60 €
9,70 €
32,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)