EUR 7,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Fils du Dieu de l'orage Poche – 14 novembre 1995


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,90
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,90
EUR 7,90 EUR 1,38

Nouveauté : la collection Folio XL

pauvres_diables
Découvrez la nouvelle collection Folio XL avec notre sélection spéciale.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Fils du Dieu de l'orage + Le Meunier hurlant + Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen
Prix pour les trois: EUR 23,70

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«Rutja, velu, la stature imposante, se leva. Il portait une cape en fourrure d'ours, une coiffure de plumes de rapace et un gourdin noueux à la ceinture. Il regarda calmement son père et les autres dieux puis dit d'une voix puissante : "Je suis prêt à tout. [...] Absolument tout !"»Et c'est ainsi que le fils du dieu de l'Orage descend aujourd'hui du ciel jusqu'en Finlande avec pour mission de reconvertir les Finnois à la vraie foi de leurs ancêtres.Tel un Candide venu du fond des âges, il découvre avec stupéfaction les mystères de la condition humaine et les méandres incompréhensibles de la civilisation.Son apparence ayant de quoi terroriser les populations, il se réincarne en un paisible propriétaire terrien - mais n'hésite pas à frapper de la foudre quiconque lui déplaît. Réussira-t-il à atteindre son objectif ?


Détails sur le produit

  • Poche: 293 pages
  • Editeur : Gallimard (14 novembre 1995)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070393828
  • ISBN-13: 978-2070393824
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.436 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par BAGRATION COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR sur 17 juillet 2007
Format: Poche Achat vérifié
Voilà une authentique réussite romanesque. Arto Paasillina se révèle, pour le bibliophage que je suis, une vraie découverte. Cette histoire de Dieux Ancestraux décidés à reconquérir la foi des Finnois devenus chrétiens, la mission donnée au Fils du Dieu de l'Orage et ce qui s'ensuit donne le bonheur de lire une histoire hilarante, moqueuse, ironique dont le moindre des talents est d'être scotchante (au sens de "impossible d'arrêter" ou de "rendez-vous ce soir avec la suite"). Les personnages sont tous réussis, archétypiques d'une vie urbaine et rurale exaltant la bêtise, l'imbécillité et la méchanceté comme vertus cardinales. On y trouve pêle-mêle le publicitaire débilitant et débilité-bref le vrai communicant pur souche fin de XX ème siècle-, un journaliste éponge alcoolisée au destin fulgurant, des parasites familiaux, des voisins arrogants, sournois et profiteurs, une fonctionnaire zélée et rigide-type bureaucrate borné-, une virago fainéante, un pasteur en deshérance-.
Tout ce petit monde va bénéficier de la vision foudroyante de Rutja, Fils du Dieu de L'Orage et trouver sa voie dans l'adoration d'un culte revu et corrigé à la mode "néo-ancestrale".
On pense à Voltaire, Marcel Aymé, Monthy Python, Rabelais et "at last but not least" Jerôme K Jérome. Bref c'est du Pasasillina et c'est jouissif.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catheline sur 30 octobre 2003
Format: Poche
On m'avait parlé plusieurs fois déjà de cet auteur finlandais, mais les titres de ses livres me laissaient de marbre, « La Cavale du Géomètre, » « Le Lièvre de Vatanen... » je me disais, « peut-être plus tard... » Une très chère amie me l'a offert, et je n'ai plus pu échapper à cette lecture, et finalement, je suis très heureuse d'avoir découvert le génie de cet auteur. L'histoire : Ukko Ylijumala, dieu du Ciel et de l'Orage, le plus ancien et plus puissant des Dieux, se rend compte que la foi des Finnois s'est détournée de lui et appartient désormais au christianisme. Comment faire pour remédier à cela, pour que les anciens dieux, les « vrais » dieux soient à nouveau dans le cœur des Finnois ? Lors d'une assemblée des Anciens Dieux, la question est posée et une solution suggérée : Ukko Ylijumala, à l'instar du Dieu des chrétiens, enverra son propre fils sur terre pour ramener les Finnois à leur religion ancestrale. Le hic : le fils du dieu de l'Orage est bien trop grand, velu, effrayant pour se montrer ainsi aux hommes. Il échangera donc sa peau contre celle d'un modeste antiquaire, le temps d'accomplir sa mission sur terre. Une fable humaine, une fable mythologique moderne, pleine d'intelligence, d'allusions politiques et sociales sur la condition humaine en Finlande et en général, beaucoup de profondeur sous beaucoup d'humour. Excellentissime.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jocelyne Bompoil sur 12 juin 2007
Format: Poche
Ce livre est à prescrire en cas de dépression nerveuse, bien moins cher que nos médicament, moins toxique et plus digeste.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par prescriptrice de romans sur 21 juin 2007
Format: Poche
Je suis sûre qu'il vous est déjà arrivé d'envier dans le métro une personne plongée dans un roman et riant aux éclats...

Alors vous avez discrètement penché la tête pour tenter d'apercevoir le titre du roman et il se peut que vous ayez vu Le Fils du Dieu Orage...

Dans cette histoire, les Dieux finlandais qui veulent reconquérir des fidèles envoient sur terre un de leurs fils, dans l'idée que comme Jésus, ce fils saura rameuter les foules. La découverte de la vie de simple humain par le fils du dieu n'est pas amusante, elle est irrésistible.

A lire ?

Oui ! le prochain à éclater de rire dans le métro c'est vous.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par "toupo" sur 14 juin 2002
Format: Poche
Que faire lorsque les hommes se détournent de leur foi ancestrale ? Réponse allant de soi : envoyer son divin fils les remettre dans le droit chemin. C'est donc ce que fait Ukko Ylijumala, dieu de l'Orage et sorte de Zeus du panthéon finnois, en dépêchant sur terre son rejeton un peu bon à rien nommé Rutja. Ce dernier échange de corps avec un agriculteur-antiquaire plutôt désabusé, Sampsa Ronkainen, afin de ne pas effrayer outre mesure le peuple à (re)convertir ; et c'est parti pour des aventures les unes plus loufoques que les autres. Résultat des courses, ces Finnois, récemment — en temps divin — devenus de tièdes adeptes d'une morne foi luthérienne, vont retrouver avec entrain, et en masse, les vivants et remuants dieux de leurs aïeux, "des tas de génies titubants, au nez rouge, à la rouge trogne" comme disait le poète.
Un peu tiré par les cheveux sans doute par moments, mais qui arrive à lire ce livre avec un esprit et un plaisir rabelaisiens pourrait bien y trouver son compte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?