3 neufs & d'occasion à partir de EUR 35,00

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Le Fleuve sauvage


Voir les offres de ces vendeurs.
2 neufs à partir de EUR 62,25 1 d'occasion à partir de EUR 35,00

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Montgomery Clift, Lee Remick, Jo Van Fleet, Albert Salmi, Jay C. Flippen
  • Réalisateurs : Montgomery Clift, Lee Remick, Jo Van Fleet, Albert Salmi, Jay C. Flippen
  • Format : Couleur, Plein écran, Mono, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Carlotta Films
  • Date de sortie du DVD : 15 novembre 2005
  • Durée : 105 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (3 commentaires client)
  • ASIN: B000BM2PEQ
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 47.743 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Master restauré
1 Bande-annonce
"Le Tennessee de Kazan" : inspirations du film (7')
"Le Lyrisme du Fleuve Sauvage" : analyse du film par Florence Colombani, auteur de "Elia Kazan : une Amérique du chaos" (15')

Descriptions du produit

Synopsis

En 1933, l'administration du Président Roosevelt ordonne la construction de plusieurs barrages dans la région du Tennessee où, depuis toujours, de nombreuses crues provoquent d'importantes inondations. Jeune ingénieur, Chuck Glover est envoyé sur les lieux afin de persuader Ella Garth, une vieille femme, de céder la terre de ses ancêtres...

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS sur 15 février 2009
Achat vérifié
Elia Kazan a, on le sait, eu deux ou trois carrières. Après son témoignage auprès de la commission des activités anti-américaines présidée par McCarthy, il a de plus en plus nourri son cinéma de sa culpabilité, tout en refusant de s'excuser pour un acte qu'il refusait de voir comme ignoble. En fait, plus que de culpabilité, ce sont les extraordinaires tensions et clivage présents au sein de cet homme révolté, à la fois sûr de lui et conscient de ses propres contradictions, qui ont de plus en plus été les catalyseurs de ses films dans les années 60 et 70. Ceux-ci sont sans conteste les plus beaux de son oeuvre, et sans doute parmi les plus beaux de tout le cinéma américain. Dans l'ordre: On the Waterfront / Sur les quais, Splendor in the Grass / La Fièvre dans le sang, Wild River / Le Fleuve sauvage, America America et L'arrangement. Sans compter Un Homme dans la foule et Viva Zapata, deux très beaux films eux aussi.

Ce qui relie ces films, c'est sans doute cette tension que j'ai déjà notée et qui se retrouve dans le sujet et la forme même du film. Le couronnement de cette oeuvre et de ce questionnement de plus en plus virulent, c'est L'Arrangement, ce film magnifique d'impudeur et en même temps si loin des ornières de ce qu'on appelle aujourd'hui l'autofiction. Car Kazan passe toujours par le récit, les personnages, la transposition fictionnelle pour parler de lui, de ce qui l'anime et de ce qui le remue.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean LE GOFF COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 17 août 2009
Achat vérifié
Le Fleuve Sauvage (Wild River) est un des plus grands films de l'histoire du cinéma mondial.
Le film démarre par un documentaire en noir et blanc sur la férocité du fleuve Tennessee qui prend des vies régulièrement et sur le projet de l'administration Roosevelt dans le cadre du New Deal pour mettre fin aux inondations à travers la construction de barrages qui apporteront l'électricité à une région rurale très arriérée en même temps que du travail aux habitants de la vallée. Puis l'on passe à la couleur et à l'histoire proprement dite. Un jeune fonctionnaire de l'administration Roosevelt, Chuck Glover (Montgomery Clift) est chargé par la Tennessee Valley Authority (TVA) de convaincre une vieille dame très entêtée, Ella Garth (Jo Van Fleet) d'accepter de vendre son île à la TVA pour qu'elle puisse être inondée dans le cadre de la réalisation du barrage. Glover parlemente sans succès. Il fait la connaissance de la petite fille de la vieille dame, Carol (Lee Remick), une jeune veuve avec deux enfants, qu'il essaie de convaincre afin de surmonter la résistance de la vieille dame et qui tombe amoureuse de lui, d'un amour sauvage et peu résistible. Le film montre le déchaînement de cet amour et des passions suscitées par la construction du barrage.
Le Fleuve Sauvage a fait l'objet de nombreuses interprétations. Pour Marguerite Duras, c'est une des plus belles histoires d'amour jamais filmées au cinéma: c'est vrai.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Kinethéo sur 13 octobre 2013
Achat vérifié
Les deux commentaires précédents sont très justes et très complets, je ne saurai dire mieux mais je tiens à confirmer qu'il s'agit là d'un très beau film, que j'ai apprécié de la première à la dernière minute, tous les ingrédients sont réunis pour faire du " Fleuve Sauvage " un chef d'œuvre du cinéma américain, LEE REMICK, toute jeune, y est merveilleuse et que dire de MONTGOMERY CLIFT, que j'adore, si ce n'est que, comme dans chacun de ses rôles, il est d'une justesse, je dis souvent le concernant, il n'en fait jamais trop ni trop peu .
Je recommande vivement ce film à tous les amateurs de grands et bons films, à découvrir, à voir et à revoir !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?