undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Fusil de chasse a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Fusil de chasse Broché – 26 janvier 2000


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 7,65
EUR 7,00 EUR 0,01

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook

--Ce texte fait référence à l'édition Poche.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

A bout de forces, trop fatiguée pour bouger le petit doigt je laissai machinalement mon regard s'attacher à ton reflet sur la vitre. Tu avais fini de frotter le canon et tu remontais la culasse, que tu avais également nettoyée. Alors tu levas et abaissas plusieurs fois le fusil en épaulant à chaque fois. Mais peu après le fusil ne bougea plus. Tu l'appuyas fermement contre ton épaule et tu visas, en fermant un oeil. Je me rendis compte que le canon était manifestement dirigé vers mon dos.Yasushi Inoué

Le Fusil de chasse, ou les multiples facettes d'une impossible passion. Trois lettres, adressées au même homme par trois femmes différentes, forment la texture tragique de ce récit singulier. Au départ, une banale histoire d'adultère. A l'arrivée, l'une des plus belles histoires d'amour de la littérature contemporaine. Avec une formidable économie de moyens, dans une langue subtilement dépouillée, Yasushi Inoué donne la version éternelle du couple maudit.

--Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Quatrième de couverture

L'histoire d'une liaison, source de passion, de rupture et de mort, racontée à travers trois lettres inoubliables dans un style glacé et brûlant qui fait de ce court roman un chef-d'oeuvre universel. Poète, nouvelliste et romancier, Yasushi Inoué (1907-1991) restera sans doute le plus grand et le plus populaire écrivain japonais de son temps. Son oeuvre, d'une richesse exceptionnelle, aborde tour à tour avec le même bonheur toutes les formes de l'écriture. Depuis la parution, voici près de trente ans, du Fusil de chasse, elle a connu en France un succès qui ne s'est jamais démenti.



Détails sur le produit

  • Broché: 105 pages
  • Editeur : Stock (26 janvier 2000)
  • Collection : La Cosmopolite
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2234052106
  • ISBN-13: 978-2234052109
  • Dimensions du produit: 18 x 11 x 0,9 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 238.532 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catheline le 1 novembre 2003
Format: Broché
J'avais lu « Le maître de thé » qui est un livre lent comme la cérémonie du thé, qui s'entortille langoureusement autour d'un sujet, la mort, et plus précisément le suicide. L'histoire était trop lente à mon goût, mais il m'était resté un sentiment positif après lecture, quelque chose de plutôt vague, mais je sentais qu'il fallait lire autre chose de cet auteur pour mieux le comprendre. Je peux dire aujourd'hui que j'aime beaucoup « Le Fusil de Chasse » et que j'aurais sans doute dû commencer par lire ce livre avant de me lancer dans les plus longs romans de l'auteur. « Le Fusil de Chasse » est très court, une presque nouvelle, et se dévore en une heure. Il offre lui aussi un dialogue lié au suicide, celui d'une femme cette fois. Il s'agit d'une histoire d'amour, d'adultère, de la mort, du péché, du « serpent que chacun a en soi. » Tout est dit en trois lettres rédigées par trois femmes et adressées à un seul homme, Misugi, l'époux, l'amant, le chasseur. Banal ? En fait ce qui ne l'est pas est la façon dont le récit est construit, la fausse simplicité des phrases, une langue dépouillée que j'apprécie beaucoup. Au final c'est une très belle histoire d'amour maudit, histoire très japonaise, mais humaine avant tout. Une jolie découverte pour moi.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile  Par valwick TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 31 août 2008
Format: Poche Achat vérifié
Voilà le genre de roman dont les japonais ont le secret : court, simple ,poêtique, mais inoubliable . En trois très belles lettres de femmes toute la vie d'un homme se déroule devant nous avec ses non-dits ,ses trahisons ,ses passions partagés ou non :un très beau texte sur les relations humaines homme-femme et sur la culture japonaise.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pyrausta le 8 octobre 2007
Format: Poche
Encore un petit livre qui se devore en quelques heures.L'histoire d'une liaison adulterine racontee dans un style sobre ,depouille qu'on peut qualifier de glacial s'il ne recouvrait pas des sentiments passionnes .Un homme,chasseur et 3 lettres qui lui sont adressees, toutes sur le meme sujet :sa liaison de 13 annees avec une femme.
1ere lettre :celle de la fille de cette femme justement ,lettre ecrite apres le deces par suicide de celle ci.
2eme lettre: celle de l'epouse du chasseur qui lui assene qu'elle veut demander le divorce et qu'elle etait au courant depuis le debut de cet adultere...
3eme lettre : peut etre la plus importante,celle de la maitresse ...Pourquoi s'est elle suicidee? elle le lui revele alors...
Histoire d'une passion soit disant secrete et qui, par petites touches, vous entraine dans les trefonds de l'ame humaine.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carnets de SeL le 4 janvier 2008
Format: Broché
Comme un éventail, le roman s'ouvre et se referme sur deux baguettes, deux hommes pour qui se déploient progressivement trois paysages psychologiques, trois lettres à la première personne, chacune écrite par une femme différente, dévoilant chacune davantage les multiples facettes d'un même secret, d''une même adultère. Cet amant, Misugi, n'est autre que le lecteur d'un poème que le narrateur a écrit sur commande pour une revue de chasse, dans lequel il s''est reconnu, et, sans plus d''explication, a envoyé au narrateur ces trois lettres qui lui étaient adressées : à elles trois, elles expliquent l''impression d''isolement et de mélancolie que dégage ce chasseur décrit dans le poème, seul avec son chien et son fusil de chasse, tant à l'écrivain-narrateur qu''au lecteur. De lettre en lettre, toute une vision de la réalité vole en éclats pour cet homme accablé par un secret lourd de treize longues années, et ce à travers le style dépouillé, le ton glacial et le message brûlant qu'offrent tour à tour dans ces lettres la fille de sa maîtresse, puis sa femme, et enfin, à titre posthume, sa maîtresse qui vient de se suicider.

Sous la plume poétique et sobre d'Yasushi Inoué, jamais histoire d'adultère ne fut plus subtilement orchestrée, efficace jusque dans l'économie des mots et du récit, dégageant l'essentiel tout en réunissant les trois points de vue féminins les plus importants sur cette transgression morale. Un chef-d'œuvre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Rock'n Livres le 11 janvier 2011
Format: Poche
Ce court roman regroupe donc un poème et trois lettres. Le lien : ce chasseur solitaire décrit par l'écrivain. Misugi se reconnait dans le portrait du chasseur et se revoit sur les sentiers du Mont Amagi. Il veut se justifier auprès de l'écrivain, il veut lui faire comprendre pourquoi il avait l'air si pensif, si absent le jour de cette non-rencontre. Et pour cela, Misugi transmet à l'écrivain trois lettres écrites par trois femmes différentes : une de son épouse délaissée, une de sa maîtresse aimante, dernier acte avant son suicide, et une de la fille de sa maîtresse.

Yasushi, par l'intermédiaire de ces correspondances, va décrire l'histoire d'un couple maudit à travers les sentiments les plus humains : la passion, la tendresse mais aussi la haine et la violence sans oublier la honte ou le chagrin. Une liaison qui va détruire 3 vies et qui laissera des marques indélébiles au chasseur devenu solitaire.

« Il va me tirer dessus ? » me demandai-je. Bien sûr, le fusil n'était pas chargé, mais il m'intéressait de voir si tu voulais me tuer. Je pris un air indifférent et fermai les yeux.
« Vise t-il mon épaule, mon dos, ou ma nuque ? » pensai-je.
J'attendis impatiemment d'entendre le claquement sec de la gâchette dans la quiétude de la pièce, mais il ne retentit jamais. Si je l'avais entendu, je serais tombé raide, car j'avais envisagé d'agir ainsi si j'avais été la cible chérie de celui qui avait été toute ma vie pendant des années...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?