• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Grand Café des brèves ... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Grand Café des brèves de comptoir Broché – 17 octobre 2013

4.2 étoiles sur 5 32 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,00
EUR 23,00 EUR 4,97

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Grand Café des brèves de comptoir
  • +
  • Les nouvelles brèves de comptoir : Tome 1
  • +
  • Les nouvelles brèves de comptoir : Tome 2
Prix total: EUR 38,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

FOLIE DES MOTS AU GRAND CAFÉ DES BRÈVES DE COMPTOIR

Un livre en forme de petit bistrot. Un livre monde. Avec dedans une folie de mots. On pourrait définir ce tome 3 des Nouvelles Brèves de comptoir comme ça. Un cube de papier qui ferait office de café. Un café fou. Un bistrot de papier ! Le Grand Café des Brèves ! Petit bloc doux et léger incroyablement bruyant et bavard ! A vocation de faire sentir ce fleuve ininterrompu de mots qui coulent dans les cafés chaque jour de chaque semaine de chaque mois de toute la vie ! Les gens dans les cafés parlent et parlent encore. Ils font un son constant qui semble vouloir recouvrir d'une couche uniforme et chaude de mots tous les lieux habités.
Quand les buveurs causent, bien plantés, accoudés, collés les uns aux autres, du réchauffement climatique, du chat de la vieille, de l'Irak, des élections bidon, du mariage homosexuel, quand la voix du causeur s'emporte jusqu'à l'autre bout du bar, pour bien frapper tous les tympans à coups de baguette, alors là, ça vole bien, ça part dans tous les sens, c'est coloré. Dans tous les villages qui survivent encore, toutes les villes, dans tous les quartiers où encore ça bouge, folie que cet océan de phrases qui fait depuis le matin sa marée haute et qui sans souci de l'heure des marées n'en finit pas de monter ! Perpétuelle équinoxe !
Milliard de milliards de mots, de brèves, pour raconter les choses petites et grandes de la vie. Pour raconter tout et rien. Le tout et le rien, c'est l'huile et le vinaigre de la grande salade ! Tout réinventer. Tout redessiner. Faire de la vie un leurre géant. Dire. Mentir. Démolir. Être joli ou sacré dégueulasse. Reconstruire. Déconner. Fantasmer. Rager. Se venger. Laisser filer. Lâcher prise. A tort, de toute façon on s'en fout, on a raison ! C'est comme ça qu'on voit la vie et surtout comme ça qu'on ne la voit pas. Trop de réel ? Pas de souci ! Refaisons la sculpture à notre pogne ! Le livre monde grouille de milliers de voix. Il s'ouvre et se referme comme un bar. «Aux Brèves» clignote sur la façade du livre, en néon rouge.
Nouveau bistrot qui vient d'ouvrir, et ça n'est pas légion ! (D y avait 500 000 cafés au début du XXe siècle. Il en restait 200 000 dans les années 1960. Seulement 63 000 en 2000. 35 568 en 2009. 20 000 communes rurales sont aujourd'hui privées de café.) On sort du bar en livre. On tire la porte en papier. On rerentre. On revient s'accouder au milieu des bavards. Ils sont toujours là, à causer. Mal cachés. Pas lassés. À lancer des fleurs ou des saloperies. On repart. On revient. Cube de papier grouillant de monde ! Petit bar qui tient dans le creux des mains. Café ami toujours ouvert pour éclairer les longues sales nuits d'insomnies. Ils sont là les clients accoudés, ils s'engueulent. Pour rien. Pour la couleur des yeux des truites. Pour la date de naissance de Jésus, il paraît qu'elle a changé, le Pape l'a dit ! Ils lancent les mots minuscules du quotidien. Les «ça va», les «ta gueule», les «salut !». Les heures qui passent. La pluie qui tombe. Les feuilles glissantes sur les trottoirs. Le vent. Les guerres. Les Brèves Monde cherchent à restituer ce brouhaha incessant, intarissable fontaine, cette masse énorme de mots, d'infos, d'intox, d'incertitudes, d'imperfections, d'instinct de mort, d'instinct de vie, d'insolence, d'indolence, d'enfance des vieilles vignes, dont on ne peut jamais venir à bout ! Avec, comme dans la vie, l'effet de saturation. J'en ai marre, je me barre ! dit le client qui est déjà là depuis le matin. Et bien sûr le lendemain il reviendra frais comme l'oeuf pour une nouvelle journée frapadingue à causer en buvant dans la toupie. Formidable sensation de trop-plein qui raconte mieux que tout ce qu'est une longue et bonne journée de bar. Une semaine. Une vie de comptoir ! Ces Brèves se veulent petite machine à écouter. Objet surréaliste. Elles en ont la prétention. Être une boîte qui n'est pas de nuit mais de papier, qu'on ouvre et referme pour la rendre bruyante ou silencieuse à souhait. Qu'on lise dans l'ordre habituel de la lecture ou qu'on feuillette au petit bonheur, dedans ça parle, ça dit tout et son contraire sans se fatiguer jamais. Tout et son contraire, c'est la gueule du mot réfléchie dans la glace, comme le buveur cassé qui se fixe dans le miroir face au comptoir et ne se reconnaît pas, se reconnaît, reboit, ne se reconnaît plus. Il est lui et puis tout d'un coup, son contraire. Les Brèves bougent. Les murs bougent Les mains bougent. Tout bouge et donne le tournis. Peut-être est-ce cette incroyable liberté de parole qui fait tanguer d'un pied sur l'autre. C'est trop joli, il faut bien le reconnaître, de pouvoir dire tout ce qu'on veut, quand on veut, comme on veut, en buvant un coup, dire tout ce que l'on croit, ce qu'on imagine, ce qu'on invente, ce que l'on aime et ce qu'on déteste.
(...)

Revue de presse

On dit que certains fruits - jamais les plus mauvais - se conservent dans l'alcool. Toujours est-il qu'il n'a pas d'âge, Gourio. Et du goût, et du pot encore. La force des choses en a fait sans jugement le greffier des comptoirs...
Mais les plus belles de ces saillies perlent de gorges aphones, voix timides ou étouffées, souvent recluses en coin de comptoir, dos aux « turques », face le distributeur d'olives. Plus cons qu'un Picon, aussi cruches qu'un litron vide, ces brèves gueulées doucement, « comme on fâche un enfant », valent bien des enquêtes d'opinion. Ce parlement d'un peuple mélancolique et « bourré » de bon sens, Gourio le consigne frénétiquement. Sans lui tout se perdrait. Il est prescrit de s'en mettre, avant liquidation, plein les mirettes. (Philibert Humm - Paris-Match, décembre 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Un café ? Un petit verre ? Peu importe. Jean-Marie Gourio ne se contente pas de commander au comptoir, il écoute. Il écoute à Paris, à Rennes ou à Sens et attrape au vol ces perles sorties en toute liberté au hasard d'une conversation. Cocasses, désopilantes, poétiques, lucides, elles désarment le lecteur par leur efficacité. In vino veritas : cette maxime éternelle est plus vraie que jamais.

Jean-Marie Gourio est l'auteur de plusieurs romans et scénariste d'émissions de télévision comme Les Guignols de l'info. Ses Brèves de comptoir ont reçu le Grand Prix de l'humour noir en 1994 et 1998.

« Vingt ans déjà que Jean-Marie Gourio récolte la splendide poésie bistrotière avec une foi et un foie à toute épreuve. Pourvu que ça dure. »
Le Figaro Magazine

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Cela faisait longtemps que Jean-Marie Gourio ne nous avait pas donné de Brèves inédites et avec ce recueil de 9000 nous sommes gâtés !!!
Je suis un fan des brèves depuis toujours: spontanéité, humour, cruauté mais aussi tendresse sont au rendez-vous.
Des heures passées au bistrot pour attraper les mots et la phrase qui claquent pour nous les restituer dans le jus.
Merci Monsieur Gourio.
Remarque sur ce commentaire 11 sur 12 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
bien meilleur pour le moral que la lecture des infos,il y a de tout et même des accès de philosophie profonde !
je lui dois de très bon moments
on irait bien s'accouder au comptoir en ouvrant les oreilles ...
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Nisa le 21 décembre 2014
Format: Poche
Personnellement, je n'avais pas vu la bande annonce du film mais le sujet m'intéressait. Grande fan des VDM (Vie De M****), je suis friande de ce format court. Depuis, j’ai été voir la bande-annonce et je préfère largement le livre.

Je n'ai pas été déçue du tout. Ici, on a le droit à des réflexions des piliers de bar. Certaines sentent bien l’alcool mais pas toutes, heureusement !
J'ai dévoré les 300 premières pages puis j'ai un peu ralenti le rythme, le format se prêtant plus à un piochage régulier qu'à une lecture continue. Même si on a l'impression d'avoir un suivi de certaines brèves dans le livre.

Certaines brèves font rire, sourire, grincer des dents ou s'interroger. Les réflexions sont loin d'être toutes absurdes.

Il y a bien sûr l’humour de comptoir, mais aussi l’analyse des « petites gens » sur la société. En mettant de côté l’humour, il est intéressant de savoir ce que pense « le peuple » de nos gouvernants.
Et c’est parfois, très bien analysé.

C’est parfois totalement décalé ou avec des consonances racistes ou misogynes mais c’est plutôt l’exception.

Ce livre est un cadeau parfait à offrir pour Noël si il vous manque un cadeau. Plaisant dans l’ensemble, avec ses 9 000 brèves, il y en a pour tous les gouts. De plus, le format convient aussi aux non-lecteurs (comme les « personnages » du livre qui ne comprennent pas l’intérêt de la lecture pour la majorité des brèves concernant la lecture).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Je préférais l'avenir d'avant.

Un auteur (ou auditeur bistrotier) capable de vous résumer ainsi génialement en quatre mots la leçon hautement philosophique à la fois de la conjoncture actuelle et de toute une vie pour chacun vaut bien les kilos d'oeuvre complète du premier prix Nobel de littérature venu (à défaut hélas! d'être aussitôt reparti).

Au fait, concernant les trois tomes de Brèves réunies précédemment dans l'excellente collection Bouquins de chez Laffont, il faut lire également les deux tomes de Chroniques de la Montagne (du nom du journal où elles paraissaient) d'Alexandre Vialatte. Un sommet. Dont par exemple trois pensées profondes ci-dessous :

L'homme n'est que poussière. C'est dire l'importance du plumeau.

Le monde appartient à celui dont les ouvriers se lèvent tôt.

Le destin de l'homme remonte à la plus haute antiquité.

(P.S. Le titre de mon commentaire, c'est de moi, je prends un euro de droit d'auteur à chaque citation, même avinée)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
exquis ! J'ai vécu dans un bar toute mon enfance et j'ai toujours regrettais de ne pas avoir noté tout ce que j'entendais !!!
Mais là c'est un régal Merci !!!

pour la petite annectote : un maquignon qui donnez des leçons à qui voulait bien, avait une phrase : "Arrête d'être con Un jour dans ta vie tu seras surpris !" J'Adore ;)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par MANUREVA le 20 novembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Très bon livre, pour celui qui n'a pas le temps de fréquenter les bars et surtout qui n'a pas la chance d'y écouter les conversations savoureuses !!
à recommander à ceux qui aiment lire par petits bouts et à ceux qui sauront se mettre ''dans l'ambiance''.
Merci pour ces moments de bonheur !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est pas le livre que j'attendais, et j'aurais dû m'en douter. après cinq ou six pages il n'y a plus rien. C'est les malheur de ce genre d'ouvrage! Mais pourquoi récidiver? ...tous ces livres devraient être vendus l'euro symbolique. Mais c'est peut-être ce que voulait l'auteur!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre meme s'il ne se lit pas comme un roman, mais par petites doses permet de passer
de bons moments. Certaines perles m'ont vraiment fait bien rire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?