Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Grimoire Maudit Album – 22 octobre 1998

5 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 89,99

Boutique BD Boutique BD


Offres spéciales et liens associés

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Album
Horacio Lalia s'est fait une spécialité de dessiner l'imaginaire de Lovecraft. "Le grimoire maudit" en est l'un des résultats, et atteint son but. Contrairement à "La couleur tombée du ciel", l'auteur marque une préférence pour les récits macabres, gothiques de Lovecraft. Son graphisme est excellent pour décrire les cadavres et les corps décomposés et pourrissants. Il s'agit donc de "textes mineurs" de HPL, mais qui valent bien les textes du mythe de Cthulhu. Ainsi, "Le festival", l'un des meilleurs textes de Lovecraft, décrit avec excellence par Lalia, prédécesseur du mythe de Cthulhu ? Citons aussi "Le molosse", genre emprunté à Edgar Poe, tout comme 'Je suis d'ailleurs". "Air froid" est plus science-fiction. "L'horreur venue des ténèbres" est le seul texte ambitieux se rattachant au mythe de Cthulhu. Je retiendra aussi "Le tombeau des sorcières", qui n'est pas de HPL, mais d'August Derleth.

Bref, rien que de l'excellent dans ce défilé de cauchemars décrits par le Maître de Providence...
Remarque sur ce commentaire 0 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?