undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles
66
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La vision de Guy de Maupassant sur l'humanité, qui constitue une partie intégrante de `la nature, la grande mère aveugle, inéquitable, féroce et perfide', est fondamentalement pessimiste : `le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté.'

Dans ce recueil, l'auteur démasque sans merci différentes facettes de l'âme humaine :
l'âme humaine en tant que telle dans `Le Horla', où elle se révèle sous la forme d'une double personnalité, `il existe prés de moi un être invisible doué d'une nature matérielle, bien qu'imperceptible pour nos sens. Le Horla va faire de l'homme un serviteur par la seule puissance de sa volonté.'

l'âme militaire dans `Les Rois', où l'armée est foncièrement ridiculisée.
l'âme religieuse dans `Le Marquis de Fumerol', où différentes religions se battent entre elles pour conquérir l'âme du peuple.
l'âme économico-sociale dans `Le Vagabond', où le chômage entraîne la faim et le viol.
l'âme bourgeoise dans `Une famille', qui expose la complaisance et la méchanceté envers les faibles (les vieilles personnes)
l'âme féminine dans `Joseph' avec l'obsession d'être aimée
l'âme amoureuse qui trahit le vrai amour (Clochette, Le Signe) ; ce dernier n'existe que chez les oiseaux (Amour)

D'autres aspects de l'âme humaine sont l'avarice (Le Diable), la jalousie (Le Trou), la solitude (L'Auberge) et le rêve obsessionnel (Au bois).

Ce recueil est très caractéristique pour l'oeuvre de Guy de Maupassant, aussi bien au niveau du style, de la construction des récits que des thèmes traites.
Lecture hautement recommandée.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2003
Ce livre contient en fait 3 histoires :
-Le Horla : 1er version (la plus courte)
-Le Horla : 2eme version (la définitive)
-Lettre d'un fou (une variante du Horla)
L'histoire est un très bon sujet d'étude et peu être vue sous différents angles.
Voila
0Commentaire| 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2015
Exactement la version souhaitée ce qui m'a fait réitéré l'achat de livres par le biais d'Amazon.
Commande passée à la dernière minute, reçue juste à temps.
Très satisfaite de ne pas avoir eu à courir les boutiques spécialisées ni à devoir tél. toutes les 5 mn pour savoir l'avancement de ma commande.
Je recommande.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre est un recueil de plusieurs nouvelles. Vous y retrouverez notament Le Horla où un homme pense devenir fou parce qu'il croit voir un être décharné tenter de le tuer. Vérité ou hallucination ? Vous retrouvez également des nouvelles telles que Sur l'eau ou encore La Main d'écorché qui sont mes préférées. Ce livre n'est pas un livre d'horreur, il fait appel à plus de subtilité et est extrêmement angoissant. Ce livre vous fera également découvrir la face sombre et suicidaire de Maupassant. Lisez le, vous ne le regrettez pas.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2013
Un bon livre de Maupassant quoi qu'un peu flippant ! Mon fils a eu à le lire pour le collège et il n'a pas du tout apprécié l'aspect terrifiant. Par contre, c'est une super édition. Il y a plusieurs docs qui complètent l'œuvre, et un tableau en fin de livre utile pour les 3e pour l'épreuve de l'histoire des Arts.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il n'a pas fallu moins de 3 versions à Maupassant pour parvenir à une version définitive d'une nouvelle qui allait faire le tour du monde. On y trouve tous les ingrédients du fantastiques servis par une langue et un style extraordinaire de maitrise et de densité. Le Horla est l'une des références de la nouvelle fantastique où chaque mot met en jeu l'équilibre vacillant de la conscience humaine. L'inquiétude nous gagne et ne nous abandonne plus… Un grand texte servit par un immense écrivain.
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'un des maitres de la Nouvelle Française : Guy de Maupassant (1850-1893) passe avec "Le Horla" (1887) dans la seconde partie de son œuvre où il délaisse les influences réalistes de Flaubert ("Boule de Suif", "Une partie de Campagne") pour se rapprocher de l'irréalisme et de l'angoisse.

Le Horla est un être invisible qui terrorise le narrateur au point de le conduire à une folie, qui va en augmentant (comme celle de l'auteur : n'oublions pas que dans sa vie, Maupassant avait la Syphilis).

Loin des sentiers de la politique et des femmes "Bel Ami" ou de la famille "Pierre et Jean" - G. de Maupassant quitte le réalisme social pour l'irréalisme (que j'apprécie un peu moins mais il le fait avec du génie littéraire !)

Flaubert définissait le Génie : "Inutile de l'admirer c'est une névrose !"
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2016
Texte rondement mené, pas vraiment de temps mort, quelques réflexions qui entraînent l'esprit dans leur cours, ça coule. Malgré un usage un peu abusif de l'anaphore et des parallélismes, l'écriture reste vivace, pleine de force, avec une voix tantôt tremblante, tantôt chantante.
L'édition numérique gratuite, comme beaucoup d'autres, est vraiment d'un visuel désagréable, mais les coquilles m'ont semblé par bonheur, moins nombreuses dans cet ouvrage. Le texte reste parfaitement abordable, avec une touche authenticité du XIXème siècle. On sent quand même quelques tournures qui ne sont pas toutes jeunes.
À lire absolument. C'est court, c'est gratuit, c'est un classique français. Vous n'avez pas d'excuses.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2011
Livre faciler a lire, ne pas se laisser impressionner par le nom de l'auteur, car c'est un vrai regal. Les descriptions, les ressentis sont si bien ecrits que l'on peut se sentir vivre l'histoire qui nous est contee.
Les contes relevent du fantastique ou de ce que la realite peut faire d'un homme non destine a ce qui va lui arriver. Ce livre se lit tranquillement conte apres conte, le seul bemol c'est qu'il est trop court, j'aurai bien lu plus longtemps d'autres histoires. Je commanderai d'autres livres de Guy de Maupassant.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2012
Le tout nouveau label des Editions du Quinquet débarque en force dans le paysage BD avec cette adaptation particulièrement réussie du Horla. Ceux qui ont déjà lu le récit original de Maupassant savent à quel point il oscille en permanence entre le réel et le fantastique, laissant à la seule imagination du lecteur de très nombreuses parts d’ombre à combler. Sans rien perdre de la force suggestive de l’original, Frédéric Bertocchini a très astucieusement exploré les ténèbres de l’œuvre pour en faire ressortir des personnages secondaires à peine évoqués auxquels il a donné corps, livrer une interprétation inédite de certains passages flous, et donner encore plus de poids au regard du héros. En changeant même l’ordre chronologique de certaines séquences, il a réellement réécrit l’histoire plutôt que de se contenter d’une adaptation fidèle et plate, et c’est très réussi. De son côté, relevant le défi d’une adaptation ultra libre, le dessinateur et maître coloriste Eric Puech a réussi à surprendre même son scénariste, en optant pour un traitement impressionniste, tant sur le plan narratif que graphique. En parfaite cohérence avec l’univers contemporain de Guy de Maupassant, et harmonieusement associé à des cadrages modernes, la palette apparemment sans limites de Puech étonne et ravit au fil des pages qu’on ne peut plus lâcher jusqu’à la fin. Cette version BD va certainement ravir les collégiens effrayés par l’œuvre au programme. Un ouvrage fantastique dans tous les sens du terme !
Miceal
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,05 €