• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Huit a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Huit Poche – 22 juillet 2004


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 30,00
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 9,10
EUR 9,10 EUR 0,65

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

EUR 9,10 Livraison à EUR 0,01. Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement). Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Huit + Le feu sacré
Prix pour les deux : EUR 18,20

L'un de ces articles sera expédié plus tôt que l'autre.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Provence, 1790. Un " printemps sanglant " s'est abattu sur l'abbaye de Montglane. Les cerisiers en fleur, surpris par le gel, nappent le pays de prophétiques taches rouges. La rumeur gronde que les biens de l'Église seront bientôt confisqués. Talleyrand, le " diable boiteux ", convoiterait même les trésors de Montglane. Alertée, la mère supérieure disperse, à l'aide de ses sœurs, les pièces d'un mystérieux jeu d'échecs, cadeau des Maures au roi Charlemagne...New York, 1972. Approchée par un étrange antiquaire, Catherine Velis, expert-comptable, se lance sur la piste du légendaire échiquier. De Catherine de Russie à Marat, de Robespierre à Napoléon, elle n'est certainement pas la première. Mais les pièces l'ont choisie : elle sera leur reine noire. Aux portes du Sahara, le jeu qui reprend décidera de la vie, de la mort et de l'avenir du monde...

Biographie de l'auteur

Après avoir vécu dans les montagnes Rocheuses, Katherine Neville exerce plusieurs métiers : mannequin, consultante internationale en informatique, vice-présidente de la Bank of America... Après quelques années à l'étranger, elle emménage dans les montagnes Blue Ridge en Virginie, avec son ami, le docteur Karl Pribram, un scientifique mondialement connu. Retrouvez l'auteur sur www.katherineneville.com " Un roman époustouflant. (...). " Le Figaro Magazine


Détails sur le produit

  • Poche: 960 pages
  • Editeur : POCKET (22 juillet 2004)
  • Collection : Policier / thriller
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266131257
  • ISBN-13: 978-2266131254
  • Dimensions du produit: 17,8 x 11,1 x 4,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (38 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 58.028 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

28 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client le 15 avril 2004
Format: Poche
Génial, j'ai absolument dévoré...
J'ai dépassé ma vitesse de lecture habituelle pour "avaler" ce pavé en deux semaines!
Je pense que c'est le livre le plus captivant qu'il m'ai été donné de lire...
Alors comme on ne va pas échapper à la fatale comparaison avec le Pendule de Foucault ou Le Tableau du Maître Flamand de Perez-Reverte (complaisamment et racoleusement reservie dans la version non-poche du livre...), je vais mettre les points sur les I tout de suite: une telle comparaison n'a pas de sens, car vous ne retrouverez pas la brillante érudition d'Umberto Eco ou la minutie implacable, surtout centrée sur les échecs en eux mêmes, du tableau du maître flamand.
Ne faîtes pas comme un autre commentateur d'amazon: ne vous attendez pas à retrouver le pendule de foucault d'une autre manière: non seulement vous serez frustré (tant sur le fond que sous la forme c'est très différent), mais en plus ce désir est assez insatisfaisable.
Non, le talent de Katherine Neville est différent. Ce qui fait sa force, c'est de tenir davantage en haleine le lecteur et surtout d'offrir une écriture et une histoire très vivante. Dans une langue limpide, claire, imagée, K. Neville arrive sans doute plus qu'Eco ou Perez-Reverte à représenter tout un univers (tant l'histoire pendant la révolution que celle de 1973), il y a sans doute plus de rebondissements que chez Eco ou Perez-Reverte.
Cela dit si vous avez aimé le pendule ou le tableau, vous ne serez vraisemblablement déboussolé par le huit.
Tourner la première page sera aussi fatal pour vous que de commencer une partie d'échecs, vous serez obligé d'aller jusqu'au bout...
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par C. Marchand le 2 mars 2004
Format: Poche
J'ai lu le Pendule de Foucault, et j'ai lu Le Huit.
En effet, il faut vraiment dépasser les 100 premières pages du premier pour le trouver fascinant...
Alors que le Huit se lit tout seul, on rentre dans le sujet et l'action dès la première page.
Je n'ai pas eu l'impression que la fin était prévisible, tout du moins pas plus que d'autres livres du meme genre : au contraire, il parait que K.Neville écrit la suite, et je suis impatiente de la lire
En tout cas, pour ma part, j'ai littéralement dévoré ce 'pavé' en trois jours (et une partie des trois nuits correspondantes!!)
Umberto Ecco est un grand écrivain certes, mais K.Neville a une écriture beaucoup plus fluide à mon gout.
Bref j'ai déjà prêté mon exemplaire pour le faire connaitre autour de moi, ce que je fais avec tous les livres que j'ai apprecié.
Ne passez pas à coté d'un bon moment de lecture, ce serait dommage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
24 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laurent Gheysens le 15 juin 2005
Format: Poche
Pour ceux qui ont lu le DaVinci Code, le Huit est un livre a lire absolument car il lui est largement supérieur. C'est un voyage dans le temps (la Révolution Française et autour des années 1978), dans les mythologies, les croyances, et sur le globe (Etats Unis, France, Italie, Afrique de Nord, Russie,etc... L'action est multiple (deux histoires linéaires en parallèle) et pourtant tout se rattache à l'intrigue, unique, qui est très bien ficelée et avec un génie pour faire apparaitre les Figures de la Révolution Française là ou on ne les attend pas mais en gardant les caractères qui leurs sont propres. Ficelée, car tout se met en place au fil du livre comme les pièces d'un jeu d'échecs qui est le centre de l'intrigue dans un final extrodinaire qui ne décoit pas, contrairement au DaVinci Code. 1000 pages de voyages, de rêve, de révision d'histoire... Un vrai régal.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sandrine Féraud le 24 janvier 2004
Format: Poche
Le Huit est un thriller historique merveilleusement écrit qui m'a procuré un plaisir inégalable.
Il entremêle deux époques, deux destins sur un jeu d'échecs très ancien qui mène la danse jusqu'au dernier mot de cet ouvrage.
Je le conseille si je peux me permettre à tous les amateurs de thrillers, d'histoire et de littérature.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par EYEBUSE le 31 décembre 2004
Format: Poche
Pourquoi toujours comparer l'incomparable. Pourquoi dès qu'on écrit un thriller historique doit-on toujours se référer à Umberto Eco. Ce dernier est sur son petit nuage et totalement hors d'atteinte. Personne, ou presque ne l'égalera. Alors non, le HUIT n'est pas le pendant du Pendule de Foucault, ni du Nom de la Rose, pas plus de Baudolino. Le HUIT est un roman de bonne facture, au suspense alletant, prenant, jamais lassant et souvent intelligent. On le dévore, on le savoure, et on en garde le gout bien longtemps après la lecture. On pourrait juste lui reprocher, malgré sa raisonnable érudition, d'etre parfois surement assez simpliste dans le style. Mais encore une fois, ne recherchons pas chez Neville ce qui a fait le succès d'Eco. Ou vous risqueriez d'etre fortement déçus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par "madrilou30" le 23 février 2005
Format: Poche
Quand je prends un roman, quel est mon objectif?
Tout simplement de passer un moment agréable...mon désir est de m'évader de tout ce qui fait mon quotidien.
"Le Huit" a parfaitement répondu à mes attentes. Dès les premières pages, l'action a commencé et je n'ai plus eu d'autre choix que de me laisser porter par l'histoire. Cela faisait longtemps que je n'avais pas réagi comme ça: ne pas pouvoir fermer ce livre, tellement impatiente de connaître la suite.
Honnêtement, peu m'importe que la qualité du récit n'égale pas untel ou un autre. De toute façon,quand on se nomme Neville on n'est pas Eco & co.
Laissons donc leur chance aux autres écrivains et permettons-nous de les lire sans a priori.
Pour ma part, jai ADORE.
A aucun moment je ne me suis ennuyée ni me suis posée de questions existentielles.Pour cela je sais quels ouvrages prendre.
J'espère ne pas être la seule dans ce cas et je remercie simplement l'auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?