Le Journal d'une femme de chambre et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Journal d'une femme de... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par greener_books_uk
État: D'occasion: Bon
Commentaire: YELLOW PAGES DUE TO AGE ** EXPEDIES DE UK ** Nous croyons que vous serez entièrement satisfait de notre service rapide et fiable. Toutes les commandes sont expédiées le plus rapidement possible! Achetez en toute confiance!
Amazon rachète votre
article EUR 2,77 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Journal d'une femme de chambre


Voir les 67 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 42,82
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99 EUR 3,05
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 1,53
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 34,12 EUR 34,12
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 66,00

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
EUR 7,50 Livraison à EUR 0,01. En stock. Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Journal d'une femme de chambre + Le Jardin des supplices
Prix pour les deux : EUR 16,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

On se rappelle du sublime Journal d'une femme de chambre de Luis Bunuel, dont le personnage était lumineusement interprété par Jeanne Moreau. On a un peu vite oublié peut-être que le film était une adaptation, après celle de Renoir, d'un livre non moins remarquable d'Octave Mirbeau, publié en 1900. Ce journal d'une femme de chambre est celui de Célestine, au Mesnil-Roy, en Normandie. Elle est nouvellement engagée, acceptant la place dans l'espoir de se reposer des turbulences parisiennes. Les événements ne manqueront pas pour colorier son quotidien. Un quotidien qu'elle consigne avec "toute la franchise qui est en elle et quand il le faut toute la brutalité qui est dans la vie". C'est donc là un journal de femme en province, au bas de l'échelle sociale, et le prétexte pour Mirbeau de brosser au scalpel une étonnante galerie de portraits, dans une violente satire des moeurs provinciales et parisiennes de la Belle Époque. Autopsie de la bonne bourgeoisie, ce Journal dresse en petites touches, parfois en larges aplats, les travers d'une humanité mesquine, hypocrite, et condamne tous les débordements nationalistes et antisémites. Le roman connut un vif succès à sa parution, il est aussi le plus célèbre de Mirbeau. --Céline Darner

Présentation de l'éditeur

On se rappelle du sublime “Journal d’une femme de chambre” de Luis Bunuel, dont le personnage était lumineusement interprété par Jeanne Moreau. On a un peu vite oublié peut-être que le film était une adaptation, après celle de Renoir, d’un livre non moins remarquable d’Octave Mirbeau, publié en 1900. Ce journal d’une femme de chambre est celui de Célestine, au Mesnil-Roy, en Normandie. Elle est nouvellement engagée, acceptant la place dans l’espoir de se reposer des turbulences parisiennes. Les événements ne manqueront pas pour colorier son quotidien. Un quotidien qu’elle consigne avec “toute la franchise qui est en elle et quand il le faut toute la brutalité qui est dans la vie”. C’est donc là un journal de femme en province, au bas de l’échelle sociale, et le prétexte pour Mirbeau de brosser au scalpel une étonnante galerie de portraits, dans une violente satire des moeurs provinciales et parisiennes de la Belle Époque. Autopsie de la bonne bourgeoisie, ce Journal dresse en petites touches, parfois en larges aplats, les travers d’une humanité mesquine, hypocrite, et condamne tous les débordements nationalistes et antisémites. Le roman connut un vif succès à sa parution, il est aussi le plus célèbre de Mirbeau. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,77
Vendez Le Journal d'une femme de chambre contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,77, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 512 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (2 mars 1984)
  • Collection : Folio classique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070375366
  • ISBN-13: 978-2070375363
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,7 x 2,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (73 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 42.147 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

39 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile  Par Solvent le 19 juin 2010
Format: Poche
Aujourd'hui, Octave Mirbeau est un auteur très peu lu, et par ailleurs très peu connu... ce qui semble injuste à la lecture de ce roman paru alors que le monde basculait du XIXème au XXème siècle, en cette année 1900.
L'ouvrage prend la forme d'un journal écrit par une femme de chambre plutôt jeune, nommée Célestine, qui prend fonction en province, dans un lieu nommé Le Prieuré. Elle s'attache à dépeindre son quotidien, les mœurs des autres domestiques, celles de ses maîtres... avec un regard caustique et désabusé : les uns sont menteurs, hypocrites, voleurs ; les autres considèrent les premiers comme des esclaves, les traitent moins bien que leurs animaux de compagnie. Mais ce qu'on retient encore davantage, c'est le terrible dévergondage de tout ce beau monde. Dépravés, sadiques, adultères, adeptes de la luxure ; tels sont les mots qui pourraient le mieux qualifier les personnages de ce roman, jusques et y compris la narratrice. L'histoire ne se résume pas complètement à cela. Le récit se découpe en effet en chapitres de trois types différents : la vie quotidienne au Prieuré, les souvenirs de Célestine sur ses expériences passées en tant que femme de chambre, et enfin une intrigue sur le meurtre d'une fille de la région, qui est l'occasion pour la jeune femme d'indiquer ses soupçons - et de fantasmer - sur celui qu'elle pense être le coupable.
"Le journal d'une femme de chambre" n'est pas un roman qui se laisse facilement résumer, ainsi qu'on s'en sera probablement rendu compte en me lisant.
Lire la suite ›
3 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Amazon Customer le 10 juin 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
J'ai beaucoup aimé. Suivre les commentaires personnels d'une femme de chambre peu banal est justement quelque chose de peu banal.
Elle raconte ses états d'âme au fur et à mesure qu'elle évolue et observe les personnes qu'elles sert.

Un journal intime qui met le lecteur en position "d'observateur".
Lecture recommandée sans problème.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par chantal b. le 27 août 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
Ce journal d'une femme de chambre est le miroir de la société du XIXème siècle, au travers de leur domesticité. Des domestiques, maltraités, insultés, ignorés, réduits parfois en esclavage, voilà ce que nous confie Célestine avec ses mots simples et souvent crus. Spectateurs passifs, nous sommes confrontés à ce non-respect de la personne humaine. Eh oui, c'était ça la "respectable bourgeoisie" de cette époque qui se prélassait dans la perversion. En bref, de la laideur et de la méchanceté à l'état pur. Un roman bien écrit, qui fait partie des aventures de la vie. A lire pour se souvenir que la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille....
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Roussel le 12 septembre 2013
Format: Poche Achat vérifié
Un bijou, l'auteur décortique bien les personnages, leur personnalité, les petits mots perfides...Excellent moment de lecture.Je le conseille à tous!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par lamplinette le 31 mars 2012
Format: Poche
Octave Mirabeau fait partie de ces grands écrivains qui "parlent " au lecteur. Merci pour cette chronique acide livrée par une femme de chambre en Normandie. Son journal porte un jugement rude sur la petite bourgeoisie d'un début 20 ème siècle, avec tous les avatars qui se déroulent en coulisse ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par oceannick le 11 janvier 2013
Format: Poche Achat vérifié
Octave Mirbeau nous entraine dans une histoire à sketches au fil des placements de Célestine chez ses maitres.C'est elle qui raconte, jolie, espiègle,gaie, de l'esprit mais pas toujours assez de bon sens, elle va de place en place , d'aventure en aventure ...
C'est le témoignage d'une époque,l'église, l'armée, larRépublique l'antisémitisme exacerbé,le rapport entre valets et patrons, leur condition..
C'est grivois, bien écrit, intime...Bref ça se lit tout seul, ça n'a pas vieilli...Peut-etre certaines situations sont-elles un peu répétitives?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Helen Jensen le 3 septembre 2013
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je ne connaissais pas Octave Mirbeau et encore moins ce roman. Après avoir vu l'adaptation faite par Luis Bunel sur ARTE, j'avais envie de connaître la version écrite. Le témoignage de Célestine est poignant !!! Certains passages sont bien crus...
J'adore cette version numérique des éditions Septième Ciel. La mise en page est soignée et les illustrations de Theary Plong sont simplement superbes.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Philb37 le 18 septembre 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
C,était super sympa et agréable a lire. Repenser au travail des gens de maisons,les problèmes, les joies,leurs vies, heureusement que la vie a évoluée,mais je suis sur que chez certains riches c'est la même vie que mènent ces pauvres gens a notre époque.Ils ne doivent pas pouvoir ou savoir se défendre.IL vaut mieux être pauvre , mais libre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?