undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le K a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le K Poche – 31 janvier 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,20
EUR 5,75 EUR 0,01

Livres et manuels scolaires Livres et manuels scolaires


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le K + Le désert des tartares
Prix pour les deux : EUR 11,50

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Journaliste, Dino Buzzati avait le sens de la formule, la capacité d'écrire court, un don pour la chute... Satiriste, il faisait son miel des faits divers, qui lui inspiraient des contes cruels, mêlant réalisme, anticipation à court terme et insolite...

Son fantastique, métaphore des travers humains, nous offre une image dérisoire du pouvoir, de l'argent, des honneurs... Buzzati dépeint fréquemment des hommes qui, trop tard, découvrent qu'ils sont passés à côté de l'essentiel, tel le personnage de Et si ?, qui s'aperçoit qu'il a négligé l'amour.

Dans Le K, le récit qui donne son nom au recueil, un jeune garçon renonce à devenir marin de peur que le K, un monstre qui le pourchasse, ne le dévore. Il lui faudra attendre une ultime confrontation pour réaliser qu'il lui offrait fortune, puissance et bonheur !

En quelques dizaines de nouvelles, souvent féroces, Buzzati brosse un tableau douloureux de la condition humaine, heureusement tempéré par une distance et un humour qui en font un écrivain attachant. --Stéphane Nicot --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Lorsque le vieux Stefano rencontre enfin le K, le squale qui doit le dévorer, il découvre que le monstre l'a poursuivi sur toutes les mers du monde, non pour le dévorer, mais pour lui remettre la perle merveilleuse "qui donne à celui qui la possède fortune, puissance, amour et paix de l'âme".Devenu avec "Le désert des Tartares", un classique du XXe siècle, ce récit ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l'on retrouve tous les thèmes poignants et familiers de Dino Buzzati : la fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l'angoisse du néant, l'échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal.Autant d'histoires merveileuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.Également chez Pocket : "Le désert des Tartares", "Un amour".



Détails sur le produit

  • Poche: 441 pages
  • Editeur : Pocket (31 janvier 2004)
  • Collection : Litterature
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2266122355
  • ISBN-13: 978-2266122351
  • Dimensions du produit: 17,9 x 11 x 2,2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (26 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 5.340 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

49 internautes sur 52 ont trouvé ce commentaire utile  Par giachello le 7 juin 2002
Format: Poche
Tout d'abord un petit mot sur l'auteur. Dino Buzzati est né à Belluno en 1906 et mort à Milan en 1972. Il s’est fait connaître en France dès 1949 avec son roman « Le Désert des Tartares », son troisième roman qui lui valu le Prix Halpèrine Kaminsky en 1950. Ce livre lui apporte très vite une renommée internationale avec un style d’écriture ramarquable très prêt de Kafka, nous plongeant dans une certaine angoisse, et nous interrogeant sur la fatalité et la raison de vivre. Vous l'aurez compris ce livre, avec le K, est l'un de mes préférés.
Après des études de droit faites à Milan (où son père était professeur de droit international), il se tourne bien vite vers la littérature. Très jeune, il écrivait déjà des poèmes. A vingt-deux ans, il est correspondant du Corriere della Sera en Ethiopie, puis, par la suite, il sera correspondant de guerre dans la Marine,…
Le livre dont je vais vous parler aujourd'hui est en fait un recueil de nouvelles, au total 44 récits très différents les uns des autres où se mêlent merveilleux, humour, sensibilité, doute, mystère et j'en passe. 44 histoires qui font que Buzzati peut, sans aucun doute se placer parmi les meilleurs auteurs contemporains. Le K est donc un excellent ouvrage à lire absolument sans retenue.
Vous y découvrirez "Le K", une légende des gens de la mer où un énorme squale (qu'on nomme K) suit sa victime pendant des années jusqu'à ce qu'il puisse la dévorer.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Damien Coullon le 6 janvier 2008
Format: Poche Achat vérifié
Gé-nial ! Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas tombé sur un bouquin à la fois facile à lire et à l'écriture soignée.
"Les satisfactions que l'on tire d'une existence laborieuse, aisée et tranquille sont grandes, certes, mais l'attraction de l'abîme est encore supérieure."

Une véritable légèreté présente tout au long du recueil de nouvelles, légèreté n'empêchant pas d'aborder des thèmes originaux, graves ou plus classiques, le tout avec un regard d'une certaine profondeur qui invite -mais sans l'obliger- le lecteur à l'accompagner comme dans une balade champêtre avec un ami philosophe qui vous parlerait de la nature des hommes et du monde qui nous entoure, comme ça, juste pour le plaisir.
Oui, c'est bien d'une telle liberté tranquille qu'on parle, et ça fait vraiment du bien.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Henry le 10 juin 2007
Format: Poche
Un des meilleurs livres de nouvelles, chacune étant un conte grinçant et pourtant bien huilé à la fois...

Livre inclassable: il appartient a une 4eme dimension, entre l'imaginaire fantasque et visuel de certains épisodes d'Alfred Hitchkock Present et le réalisme cynique des «Nouvelles Romaines» d'Alberto Moravia, parfois proches de celles, plus torrides, de Tennessee Williams ou éclectiques comme certaines du «Je pensais que mon père était Dieu et autres récits de la réalité américaine» de Paul Auster... bref en très bonne compagnie.

Désespéré et illusoire comme un F.S. Fitzgerald, fantastique et inquiétant comme une des «Fictions» de J.L. Borges, certains y reconnaitront l'esprit du grand Albert (Camus) celui de «L'Exil et le Royaume» avec toute la magie néo-réaliste de l'Italie des années soixante-dix en plus.

Comme vous le voyez, un livre difficile à décrire, mais si facile à lire et impossible à oublier. Je l'ai lu quand j'avais 16 ans, et près de trente années plus tard il est encore très présent dans ma mémoire d'homme. Vous pensez l'avoir dévoré, en fait c'est lui qui vous ronge... le K est un véritable squale !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile  Par Catheline le 1 avril 2004
Format: Poche
Petits contes modernes, passés, renouvellés, signés Buzzati: que du bonheur ! Un brin légères, pleines de malice et jamais ennuyeuses, ces cinquante nouvelles se devinent parfois, mais certaines surprennent tout de même. Buzzati nous fait des clins d'œil, des sourires en coin, son « K » est un rappel de celui de Kafka, de son absurdité pourtant bien organisée, son côté fantastique, le genre, pas le superlatif. Découvrez le « K, » un monstre des mers qui suivit un capitaine toute sa vie pour lui remettre un cadeau précieux. Ou encore l'histoire de Dolfi, ce petit garçon dont les autres se moquaient mais qui plus tard se vengea contre toute l'humanité. Mais encore : le « cas » de cet homme qui écrivait si bien qu'il eut peur de faire trop de jaloux, et donc modéra l'expression de son talent.... Cinquante petits textes pleins d'humour, qui éclairent brièvement mais remarquablement la faiblesse, la naïveté humaines, son entêtement, son tragique, son comique. A lire tôt ou tard, mais toujours avec un sourire, un sourire doux-amer sans doute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?