• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Livre des Nuits a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: The book has been read but remains in clean condition. All pages are intact and the cover is intact. Some minor wear to the spine.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Livre des Nuits Poche – 1 avril 1987

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.2 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 7,78 EUR 0,01

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Livre des Nuits
  • +
  • Nuit-d'Ambre
  • +
  • Jours de colère
Prix total: EUR 26,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Parti des confins de la terre et de l'eau, Victor-Flandrin Péniel, portant au cou les larmes de son père dont le visage fut sabré en 1870 par un uhlan, et toujours accompagné d'une mystérieuse ombre blonde, viendra s'établir dans un hameau perdu au bout du territoire et encerclé de forêts où rôdent encore les loups. C'est dans ces terres frontalières, par où la guerre sans cesse refait son entrée au pays, et dans la vie et la mémoire des hommes, que Victor-Flandrin, dit Nuit-d'Or-Gueule-de-Loup, prendra femme, par quatre fois, et engendrera une nombreuse descendance, toute marquée par la gémellité et la violence de la passion.Bien des romans d'aujourd'hui s'emploient à nous montrer les hommes et les femmes broyés par l'histoire. Mais, avec ce récit, cette terrible réalité se transfigure aux dimensions du légendaire, du conte fantastique.

Quatrième de couverture

Parti des confins de la terre et de l'eau, Victor-Flandrin Péniel, portant au cou les larmes de son père dont le visage fut sabré en 1870 par un uhlan, et toujours accompagné d'une mystérieuses ombre blonde, viendra s'établir dans un hameau perdu au bout du territoire et encerclé de forêts où rôdent encore les loups. C'est dans ces terres frontalières, par où la guerre sans cesse refait son entrée au pays, et dans la vie et la mémoire des hommes, que Victor-Flandrin, dit Nuit-d'Or-Gueule-de-Loup, prendra femme, par quatre fois, et engendrera une nombreuse descendance, toute marquée par la gémellité et la violence de la passion.Bien des romans d'aujourd'hui s'emploient à nous montrer les hommes et les femmes broyées par l'histoire. Mais, avec ce récit, cette terrible réalité se transfigure aux dimensions du légendaire, du conte fantastique.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Je n'ai pas l'habitude de piocher mes lectures dans du moderne, j'ai mes classiques et quelles déceptions lorsqu'on tombe sur du Levy, Grisham et tout ça: c'est plat et sans surprise.

Pourtant j'ai un jour ouvert ce livre bien sceptique de voir Sylvie Germain dans les ventes...j'ai été surprise, elle a un style bien différent de tout ses auteurs à la mode, surprenante, envoutante, elle écrit tellement bien que je sentais les odeurs, je voyais les couleurs, les personnages, j'étais plongée dans la vie de cette famille maudite qui vit à travers l'histoire. Si vous aimez les mots, vous aimerez certainement cette oeuvre, que je conserve dans ma bibliothèque avec soin.
Remarque sur ce commentaire 17 sur 17 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amazon clientèle TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 1 décembre 2010
Format: Poche
J'ai du mal à donner 5 étoiles à un livre car il en est très peu qui rivalisent avec "Guerre et Paix" par exemple. Je suis la plupart du temps déçue par les romans actuels qui s'oublient aussi vite que lus sauf quelques-uns dont celui-ci que je viens de relire et que j'ai trouvé encore plus fort que la première fois. Donc 5 étoiles. C'est d'abord un style extrêmement percutant, poétique, imagé... un souffle épique. Les personnages de ce livre sont tous marqués par l'Histoire qui change irrémédiablement leur vie. L'épopée nous fait traverser trois guerres avec des récits à couper le souffle qui nous renvoient une vision presque apocalyptique des événements vécus pas les personnages. Disons que nous sommes dans une légende qui au lieu de se passer à Roncevaux comme la "Chanson de Roland" se passe de la "guerre de 1870" à la "drôle de guerre" en passant par la "grande". En effet s'il y a ici autant d'invraisemblances que dans les légendes il y a aussi un style épique, des personnages qui vivent leurs passions jusqu'à l'extrême. C'est probablement en partie cette "folie passionnelle" des personnages qui rend le livre si fort, si insolite aussi.
Remarque sur ce commentaire 9 sur 9 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Le talent d'écrivain de Sylvie Germain est certain; elle manie avec aisance et poésie un vocabulaire riche, ses descriptions sont bien venues, elle sait intéresser et même envoûter le lecteur. Mais que cette histoire à rebondissements multiples et à tragédies successives est globalement confuse et lourde! Un certain culte du malheur, une complaisance envers l'horreur, l'absence permanente de choix entre fiction vraisemblable et fantastique qui fait qu'on ne sait pas si l'on a affaire à un roman où à un conte des fées noir, tout cela me met très mal à l'aise et m'a fait souhaiter que ces quelque 290 pages se réduisent à une petite cinquantaine, les meilleures. Où alors il faudrait découper le tout en petites nouvelles. Dommage car la veine poétique de l'auteur est d'une qualité évidente. Elle a eu la main plus heureuse avec d'autres ouvrages, Magnus par exemple. Et au delà des mots qui savent être beaux (c'est déjà beaucoup), on ne retient pas grand chose de nouveau qui fasse progresser l'histoire des idées: que la guerre est une chose terrible et que l'homme est pour l'homme un loup, d'autres l'avaient déjà dit.
Remarque sur ce commentaire 4 sur 4 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
On reste longtemps marqué par le récit de Sylvie Germain. A la croisée du conte et de la légende, ces personnages vivent cependant dans l'ombre de la grande histoire. Victor-Flandrin Péniel, petit-fils de batelier et issu d'amour interdit, nait avec dans l'œil des tâches d'or. Fuyant le malheur qui semble marquer sa famille, il abandonne les eaux douces pour rejoindre Terre-Noire, un hameau quelque part près des bords de la Meuse. Mais qui pourrait aussi bien se trouver sur la carte des contes. Victor-Flandrin Péniel prend alors femme par quatre fois et engendre une progéniture marquée par la gémellité. Chacun de ses enfants se trouve liés à lui par une même tâche d'or dans ses yeux. Cependant, les drames poursuivent la famille : les amours déçus, la folie et surtout les guerres auront raison de plusieurs des enfants.

Le thème du double est très fort dans le récit, et conforte la notion d'absence et la plupart des jumeaux ne sont en fait qu'une seule personne au destin dédoublé. Le style, sombre et poétique, décrit avec merveille les errances du héros, son enracinement dans ses Terres-noires, humides et inhospitalières. L'écriture transcende le vécu et marque d'autant plus les sentiments que provoque le récit. Sylvie Germain brode une triste mais belle ode à la vie, la trame de la grande histoire se constelle d'anecdotes, d'histoires et de légendes (la mort et ses petits souliers...). On ressort de cette lecture bouleversé, frissonnant devant tant d'acharnements.
Remarque sur ce commentaire 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Le Livre des Nuits/Sylvie Germain
Ce magnifique roman a tout de la légende avec ses aspects fantastiques issus des croyances campagnardes et des superstitions paysannes, mettant en scène des êtres simples broyés par le destin et l’histoire. L’action débute dans la seconde partie du XIX é siècle puis se poursuit durant la Première Guerre mondiale puis la Seconde.
L’histoire débute sur les calmes bords de l’Escaut à bord d’une péniche, aux confins de la terre et de l’eau. Une famille de bateliers, les Peniel, mène une vie fruste et tranquille
. La doyenne, c’est Vitalie, une femme rêveuse encline à la mélancolie, douce et silencieuse, la mère de Théodore-Faustin, puis la grand-mère de Honoré-Firmin et Hermine-Victoire.
Rapidement veuf de Noémie, Théodore-Faustin choisit pour seconde femme sa propre fille Hermine-Victoire, laquelle est suffisamment fière pour s’écrier tout haut :
« Je suis devenue la femme de mon père ! »
De leur union nait Victor-Flandrin qui donc était le frère de sa mère et fils de sa sœur.
Victor-Flandrin est le personnage principal de cette saga. Après une vie d’errance dans les campagnes et les forêts après avoir quitté la péniche suite à la guerre de 1870, il acquiert la ferme des Terres Noires dans la Meuse. Il aime la terre.
Il se retrouve quatre fois veuf après avoir eu quinze enfants dont bon nombre de bessons, et la mère de 3 de ses enfants reste une inconnue.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?