Le Loup des steppes et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 6,10
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ajouter au panier
Amazon rachète votre
article EUR 0,80 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Loup des steppes Poche – 1 janvier 1991


Voir les 13 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 4,49
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,10
EUR 5,00 EUR 0,79
Cassette
"Veuillez réessayer"

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le Loup des steppes + Siddhartha + Le Jeu des perles de verre
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,80
Vendez Le Loup des steppes contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,80, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (1 janvier 1991)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253002933
  • ISBN-13: 978-2253002932
  • Dimensions du produit: 1,5 x 10,5 x 17,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.716 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick Gdt TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE on 6 janvier 2012
Format: Poche
Si l'on veut bien faire cet effort, il faut s'imaginer l'Allemagne de la fin des années 20, date de la parution de ce roman qui n'en est pas vraiment un, tant ses multiples facettes le tirent du côté de la philosophie, du fantastique, de la poésie, de la sociologie ou comme on l'a tant écrit du récit initiatique.
Quel courage a t-il fallut à Hermann Hesse, ou quel désespoir, pour se laisser aller à ce flot ininterrompu d'expressions de son désenchantement, flot qu'il commue en un espoir illimité en la sagesse humaine. Il me vient à l'esprit des phrases musicales de Brückner ou de Schönberg qui viendraient à merveille illustrer le propos, tout comme ces portraits "décadents" d'Otto Dix ou George Grosz.
Certains ont écrit que ce roman était en fait le roman d'une crise existentielle. Celui du reste qu'à du traverser Hesse, tant les évocations autobiographiques sont fréquentes et les allusions nombreuses comme, juste pour taquiner et dérouter le lecteur, ces jeux de mots sur les noms propres (Harry Haller, Hermine, Hermann)
Nous y voilà, dans cette atmosphère germanique, hautement intellectuelle par certains aspects, mais que H.Hesse sent s'étouffer par la montée de courants politiques étranges. Il choisit pour s'exprimer de raconter le chemin d'un cinquantenaire, Harry Haller (Hermann Hesse???
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile  Par "rodolphethevenot" on 1 mars 2003
Format: Poche
Le "loup des steppes" est la pierre de touche d'une révélation, le perilleux trajet de la découverte de l'autre, des autres... en clair, de soi-même ! Alors, comment passer à côté ? Les amateurs de Kafka, du "terrier" par exemple, y retrouveront les péripéties d'un être qui tente de se comprendre en ressaisissant sa sphère d'intervention, les lecteurs de Ionesco, de "l'impromptu de l'alma", retrouveront un auteur qui n'hésite pas à se découper, se contredire, s'affronter par le texte pour en faire ressortir une unité inavouée, laissée libre d'interprétation... Mais la richesse du loup des steppes ne s'arrête pas là, il y a une issue, une solution des plus philosophiques en fin de compte : pourquoi donc s'évertuer à s'interroger sur le sens de la vie puisque la question à laquelle on tente de répondre est celle de savoir pourquoi on accepte de vivre... Aussi, je ne peux que vous conseiller de souffir avec ce vieux loup l'apprentissage de la vie et peut-être d'en retirer l'envie de vous replonger en vous-même pour vérifier si vous n'y avez pas oublié quelqu'un !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par FINET Franck TOP 500 COMMENTATEURS on 1 janvier 2011
Format: Poche Achat vérifié
J'avoue avoir été dérouté par ce livre.
Comment interpréter les multiples messages délivrés par l'auteur ?
Une vision terriblement pessimiste du sens de la vie.
Une plongée dans " le terrier du lapin d'Alice " ( cf. le Théâtre magique ) à la rencontre de son double féminin - Hermine -
Seule l'éternité offerte par Mozart peut donner du sens.

" Les hommes ont été créés pour vivre , pas pour penser. Celui qui réfléchit quitte alors la terre ferme pour rejoindre l'eau et se noiera un jour ."

" L'optimisme irréprochable du bourgeois , cette volonté de faire prospérer le médiocre, le normal, le passable."

" Le suicide comme issue de secours "

" L'immense vanité , le caractère aventureux et douloureusement désespéré de l'existence humaine "

" Il n'est pas bon que l'humanité fasse un usage excessif de son intellect , qu'elle tente grâce à la raison de mettre de l'ordre dans des domaines qui ne sont pas du tout accessibles à celle ci . Cela donne naissance à des idéaux . "

Voilà quelques phrases extraites de l'oeuvre et - me semble-t-il - en donnent la couleur .

Il m'est difficile d'apporter une critique définitive mais je pense que chacun d'entre nous peut en retirer quelque chose d'essentiel.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par Raphael Beyens on 15 juillet 2008
Format: Poche
Le loup des steppes de Hermann Hess, l'auteur m'avait été conseillé pour un autre de ses textes , mais je suis tombé par hasard sur ce dernier avec l'aide des 1001 livres qu'il faut avoir lu ...dont je fais assez régulièrement la publicité.

Un coup de chance pour une oeuvre de maître, un livre d'éducation... Camus disait à peu près que si l'on voulait être philosophe il fallait écrire des romans... Le loup des steppes est une révélation dans le sens où l'on peut se muer entièrement dans le personnage principal : Harry Haller, pour peu qu'on ait un tantinet descillé les yeux...C'est à dire se regarder sans concessions mais en éclatant de rire...

Je ne connais pas le parcours de l'écrivain et cependant il ne doit pas être négligeable dans le sens où il nous mène dans un parcours quasi initiatique...
les idées, la raison, la philosophie, la vie, la mort, le suicide, la thiase dionysiaque, le théatre magique, le rire , tous les ingrédients d'un périple magique comme peuvent le vivre les mystiques ou...les schizophrènes... selon..
.
Harry Haller, cinquantenaire avait tout misé sur le Beau, l'Art, les Idées, en bref, l'Intellect , avant de se donner le coup de rasoir décisif face à un monde devenu absurde, un monde qui ne lui apportait que souffrance et désillusions... il tombe sur le récit du Loup des Steppes et la soirée pour les Insensés où seuls sont admis les Fous...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?